nuance

L’ARN pointé du doigt dans les maladies à prions

L’ARN pourrait faciliter la conversion des protéines prions normales en protéines prions pathogènes, indique un article dans la revue Nature cette semaine. Un deuxième compte rendu décrit comment les particules de prion infectieux peuvent pénétrer dans le cerveau. Ces deux résultats devraient faciliter la compréhension des mécanismes qui conditionnent la survenue des maladies à prions.

On estime que les maladies à prions surviennent après l’ingestion de matériels ou d’aliments contaminés par les protéines prions anormales PrPSc. Les formes PrPSc s’accumulent alors et se répliquent dans les organes lymphoïdes comme la rate ou les ganglions lymphatiques. Par la suite, elles migrent vers le cerveau où elles convertiraient les prions normaux PrPC en formes PrPSc.

Il semblerait que ce processus soit facilité par l’ARN, estime une équipe de chercheurs menée par Surachai Supattapone (Dartmouth Medical School, Hanover). Ils ont montré que lorsque l’on mettait en présence des échantillons de cerveau infecté et de cerveau non infecté, on assistait à une augmentation de la concentration en PrPSc. Ce processus est stimulé et amplifié par l’ajout d’ARN dans la préparation, indiquent les chercheurs. D’une façon surprenante, cette stimulation est visible avec une préparation d’ARN de vertébrés mais pas avec des ARN d’invertébrés.

Ces résultats ne remettent pas en question l’hypothèse selon laquelle l’agent infectieux est seulement une protéine. Comme l’expliquent les auteurs, les ARN de l’hôte peuvent servir de cofacteur sans pour autant que leur information génétique ne joue un rôle dans la maladie.

Un autre article rédigé par Aguzzi et al propose un mécanisme d’entrée de PrPSc dans le cerveau à partir des cellules dendritiques folliculaires.

Source : Nature 2003 ;425 :717-20. Nature advance online publication doi:10.1038/nature02072

Descripteur MESH : Prions , Protéines , Cerveau , Maladies à prions , Compréhension , ARN , Joue , Vertébrés , Rôle , Rate , Nature , Maladie , Génétique , Ganglions , Cellules dendritiques folliculaires , Cellules dendritiques , Cellules

nuance

Recherche scientifique: Les +