nuance

Des objectifs pour 2003 à l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) doit aujourd’hui faire face à plusieurs situations sanitaires dramatiques et particulièrement l’épidémie de VIH/SIDA en Afrique. En cette fin d’année, le nouveau directeur général de l’OMS Junk-Wook Lee fait part dans le Lancet de ses projets de gestion des priorités.

Junk-Wook Lee rappelle encore une fois que la santé dans le monde révèle de très graves dysfonctionnements, avec des conséquences plus larges à prévoir. « Dans sa globalité, la communauté des professionnels de santé peut faire beaucoup pour réduire les souffrances et les décès des plus vulnérables », écrit Lee dans un éditorial du Lancet.

Le fonctionnement même de l’OMS se doit d’évoluer si l’on en croit l’avis de Lee. Ce dernier a noté en effet que l’OMS est en pleine mutation et que ces changements impliquent aussi les Etats membres et les partenaires financiers de l’organisation.

Cette transition doit permettre de mieux répondre aux objectifs clairs et précis dans le cadre des ‘Millenium Development Goals’ avec 2015 comme date butoir. Le VIH/SIDA reste encore l’urgence des urgences avec une épidémie qui ne ralentie pas et des traitements inaccessibles à la majorité des patients.

Pour tenter de réduire cette inégalité criante d’accès au traitement, l’OMS a mis en place le programme « 3 en 5 » pour fournir un traitement antirétroviral à trois millions de personnes d’ici 2005 dans les pays en développement.

Source : Lancet décembre 2003

Descripteur MESH : Objectifs , Santé , Afrique , Face , Éditorial , Membres , Mutation , Patients , Personnes , Précis , Urgences

nuance

Recherche scientifique: Les +