nuance

Démence : un nouveau cas toutes les sept secondes

Les systèmes de santé devront faire face dans les prochaines années à une augmentation très nette du nombre de cas de démence. De nouvelles projections publiées dans la revue médicale The Lancet indiquent que le nombre de cas de démence devrait doubler tous les vingt ans pour atteindre 42 millions de personnes dans le monde en 2020 contre 24 millions aujourd’hui.

Ces estimations ont été réalisées par le groupe « Alzheimer’s Disease International » sous la direction du Dr Cleusa Ferri. Il est important de souligner que leur travail ne concerne pas seulement la maladie d’Alzheimer mais les différentes formes de démence, l’objectif étant de présenter des estimations précises susceptibles d’être utilisées pour anticiper les besoins futurs en matière de prévention et prise en charge de cette pathologie. Dans leurs conclusions, les auteurs sont très clairs quant à la définition des objectifs principaux de lutte contre la démence : « La prévention primaire devrait être focalisée sur des cibles définies par les preuves actuelles : les facteurs de risque de la maladie vasculaire tels que l’hypertension, le tabagisme, le diabète de type 2 et l’hyperlipidémie ».

En s’appuyant sur les études déjà publiées sur l’épidémiologie de la démence, ce groupe d’expert explique que l’on compte aujourd’hui 24,3 millions de personnes affectées par une démence aujourd’hui, avec une incidence de 4,6 millions de nouveaux cas par an, « soit un nouveaux cas toutes les sept secondes », écrivent les chercheurs.

Leurs projections à court et moyen terme laissent présager un doublement de la prévalence de la démence tous les 20 ans pour atteindre un peu plus de 81 millions de personnes affectées en 2040. On notera des variations selon la situation socio-économique du pays, expliquent les chercheurs. En effet, le rythme de l’augmentation du nombre de cas de démence sera trois à quatre fois plus élevé dans les régions en développement que dans les pays développés.

Source : Lancet 2005; 366: 2112–17

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Démence , Personnes , Face , Santé , Maladie , Pays développés , Travail , Tabagisme , Risque , Reproduction , Prévention primaire , Prévalence , Objectifs , Lutte , Incidence , Facteurs de risque , Diabète de type 2 , Diabète

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib