nuance

La Fédération internationale du diabète demande une amélioration du financement et de la formation pour aider les infirmières à faire face à la crise mondiale de diabète

illustrationBRUXELLES, 14 novembre 2020 /PRNewswire/ -- En cette Journée mondiale du diabète, la Fédération internationale du diabète (FID) demande que davantage d'infirmières soient formées pour aider les personnes vivant avec le diabète à comprendre et à gérer leur état.

 

On estime que plus de 460 millions de personnes vivent actuellement avec le diabète dans le monde, et que ce nombre devrait atteindre 578 millions d'ici 2030. Rien que l'année dernière, cette maladie a été responsable de 4,2 millions de décès et d'au moins 760 milliards de dollars de dépenses de santé, soit 10 % du total mondial dépensé pour la santé. L'impact du diabète est devenu encore plus évident cette année, la moitié des personnes diagnostiquées avec le COVID-19 dans certaines régions vivant avec cette maladie.

Les infirmières jouent un rôle essentiel en aidant les personnes atteintes de diabète à comprendre et à gérer leur état et en s'attaquant aux facteurs de risque du diabète de type 2 chez les personnes les plus vulnérables. Alors que la prévalence du diabète continue d'augmenter dans le monde entier, il faut davantage d'infirmières qualifiées pour aider les personnes touchées à éviter les complications qui peuvent changer leur vie, telles que les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, la perte de la vue, les maladies rénales et l'amputation des membres inférieurs, et pour promouvoir des comportements plus sains. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde contre une pénurie mondiale de 5,9 millions d'infirmières et a indiqué que le nombre d'infirmières diplômées devra augmenter de 8 % par an pour combler le déficit d'ici 2030.

La FID exhorte les gouvernements nationaux à réagir et à recruter suffisamment d'infirmières pour aider à soigner le nombre croissant de personnes atteintes de diabète et à donner la priorité au rôle que jouent les infirmières en investissant dans leur développement professionnel.

Le professeur Andrew Boulton, président de l'IDF, a commenté le déficit actuel : « Les infirmières sont au cœur des soins de santé dans le monde entier et ont un rôle crucial à jouer dans la lutte mondiale contre le diabète. Malheureusement, il n'y en a tout simplement pas assez pour tout le monde. Investir maintenant dans les infirmières pour réduire les coûts futurs est un message difficile à faire passer à ceux qui gèrent les budgets de santé. Trop souvent, les décideurs du secteur de la santé repoussent le problème à un moment où ils ne seront plus tenus responsables des conséquences. C'est une approche qui consiste à économiser maintenant et à payer plus tard, mais qui est vouée à l'échec. Pourtant, la réalité est que les gouvernements d'aujourd'hui paient déjà pour les manquements de leurs prédécesseurs. La marée du diabète monte rapidement et il faut agir. Les gouvernements doivent recruter et équiper une main-d'œuvre suffisamment formée pour soutenir le nombre croissant de personnes vivant avec le diabète. Les infirmières font partie intégrante de l'application d'un traitement efficace du diabète, en soutenant la gestion continue du diabète et en prévenant ses complications. Les infirmières font la différence. »

Judith Mendez, RN BSN, est une infirmière du Belize, où près de 20 % de la population est atteinte de diabète. Judith, qui est elle-même diabétique, a déclaré : « Le rôle de l'infirmière est extrêmement important au Belize, et dans des pays similaires en termes de taille et de développement économique. Les ressources disponibles pour les soins aux diabétiques sont insuffisantes pour répondre au besoin pressant d'une plus grande sensibilisation, prévention, éducation et d'un plus grand soutien en matière de diabète.

« Le plus souvent, on dit simplement aux personnes atteintes de diabète de type 2 de prendre des pilules et de faire attention à ce qu'elles mangent. C'est comme utiliser un pansement pour régler une crise et cela ne va tout simplement pas marcher. Les infirmières sont souvent appelées à fournir plus que des soins médicaux. Les gens font confiance aux infirmières, souvent plus qu'à d'autres professionnels de la santé. Nous offrons une oreille compatissante, un refuge où les personnes atteintes de diabète peuvent trouver le soutien dont elles ont besoin. L'augmentation du nombre de personnes atteintes de diabète pousse de nombreux systèmes de soins de santé au point de rupture. Les gouvernements doivent investir dans les infirmières dès maintenant pour contribuer à améliorer l'éducation sanitaire de la population et alléger la pression. »

À l'occasion de la Journée mondiale du diabète 2020, la FID encourage les infirmières et autres professionnels de la santé à améliorer leur compréhension des soins aux diabétiques en offrant un accès gratuit à son cours en ligne IDF School of Diabetes sur le rôle de l'éducateur en matière de diabète . Certifiée par le Conseil européen d'accréditation pour la formation médicale continue (EACCME), l'école du diabète de la FID est une plate-forme numérique qui propose aux professionnels de la santé une éducation au diabète de haut niveau, fondée sur des données probantes. À l'issue de la formation, les apprenants obtiennent un crédit EACCME et un certificat de fin d'études.

La Journée mondiale du diabète 2020 est soutenue par AstraZeneca, Lilly Diabetes, Merck, Pfizer-MSD Alliance, Novo Nordisk et Sanofi.

Note à l'intention des rédacteurs

Des faits et des chiffres à l'appui du diabète:

À propos de la Fédération internationale du diabète

La Fédération internationale du diabète (FID) est une organisation qui chapeaute plus de 240 associations nationales du diabète dans plus de 160 pays et territoires. Elle représente les intérêts du nombre croissant de personnes atteintes de diabète et de celles qui sont à risque. La Fédération est à la tête de la communauté mondiale du diabète depuis 1950. www.idf.org

PDF - https://mma.prnewswire.com/media/1333289/International_Diabetes_Federation_French.pdf

Descripteur MESH : Diabète , Face , Personnes , Santé , Soins , Rôle , Éducation , Risque , Population , Maladie , Conseil , Dépenses de santé , Budgets , Vie , Lutte , Formation médicale continue , Organisation mondiale de la santé , Développement économique , Accidents , Pression , Attention , Membres , Compréhension , Confiance , Intention , Facteurs de risque , Prévalence , Rupture , Oreille , Tête , Main

nuance

Actualités professionnelles: Les +