nuance

Des laboratoires gouvernementaux de contrôle des médicaments du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord se joignent à l'USP pour lancer un réseau d'amélioration de la qualité

ROCKVILLE, Maryland, October 22, 2010 /PRNewswire/ -- Six laboratoires gouvernementaux de contrôle des médicaments du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA) se réuniront à l'occasion de l'United States Pharmacopeial Convention (USP) dans un effort visant à améliorer leurs capacités à tester la qualité des médicaments. Le réseau de laboratoires régionaux MENA vise à promouvoir la communication et l'échange d'informations entre les pays participants, renforcer les compétences techniques et de performance des laboratoires et de leur personnel, harmoniser les méthodes qui facilitent l'approbation de médicaments dans les pays de la région et aider à éliminer les normes laxistes et la contrefaçon de médicaments.

Le Réseau a été approuvé par des hauts fonctionnaires de laboratoires des gouvernements d'Abu Dhabi, de l'Égypte, de la Jordanie, du Maroc, de l'Arabie saoudite et de la Tunisie lors d'une réunion avec les responsables de l'USP le 10 octobre. Des représentants de l'USP étaient présents à Amman pour participer au sixième USP Science & Standards Symposium sponsorisé conjointement par l'Association jordanienne des industriels pharmaceutiques et des fabricants de matériel médical (JAPM) et le Secrétariat jordanien aux produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA). La JAPM a été impliquée dans la mise au point du concept du réseau.

« L'USP est heureuse de contribuer au lancement de ce nouveau réseau dans le cadre de notre mission qui consiste à améliorer la qualité des médicaments, des suppléments et des composants alimentaires dans le monde entier », a déclaré Roger L. Williams, MD, le président-directeur général de l'USP. « Cette initiative est possible grâce à l'intérêt croissant que portent les gouvernements du MENA aux médicaments de haute qualité, ainsi qu'au commerce vigoureux des produits pharmaceutiques et au désir d'harmoniser les procédures d'essais des médicaments », a-t-il ajouté. « L'initiative complétera les efforts en cours dans plusieurs de ces pays visant à améliorer et à garantir la qualité de leurs laboratoires », a déclaré M. Williams.

L'USP assurera la gestion du programme, le financement initial, les normes de référence et les analyses techniques. L'une des principales activités prévues durant la première année est l'administration des essais inter-laboratoires. Une fois qu'un médicament est sélectionné pour les essais, l'USP fournit des échantillons aux laboratoires participants qui font des essais sur les produits et envoient les résultats et les détails des procédures d'essai à l'USP. Les analyses de ces informations par l'USP permettent de dégager des remarques sur le rendement de chaque laboratoire, y compris des recommandations pour l'amélioration. Les laboratoires participants prendront des décisions clés au sujet du produit à tester et sur la manière de partager les informations au sein du réseau.

Les agences gouvernementales signataires du réseau incluent :

Si le réseau est considéré comme un succès par les participants, d'autres laboratoires gouvernementaux de contrôle des médicaments de la région peuvent être invités à se joindre.

©2010 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Laboratoires , Réseau , Afrique du Nord , Afrique , Moyen Orient , Communication , Maryland , Méthodes , Essais , Association , Commerce , Égypte , Jordanie , Agences gouvernementales , Maroc , Réunion , Science , Tunisie

nuance

Actualités professionnelles: Les +