nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Japon

541 résultats triés par date
affichage des articles n° 109 à 127

L'emicizumab de Chugai a démontré des bienfaits prolongés chez les patients atteints d'hémophilie A

Chugai Pharmaceutical Co., Ltd., le 28 juillet 2016 : L'ACE002JP est une étude de prolongation portant sur la partie relative aux patients d'une étude de phase I (ACE001JP), qui a été menée afin de déterminer la sécurité et les profils d'efficacité prophylactique d'exploration de l'emicizumab chez des patients japonais atteints d'hémophilie A et présentant ou ne présentant pas d'inhibiteurs du FVIII. L'analyse des toutes dernières données a continué de révéler le profil prometteur d'une injection sous-cutanée d'emicizumab une fois par semaine, en termes d'efficacité prophylactique, et indépendamment de la présence du facteur que constituent les inhibiteurs du facteur VIII. La période moyenne de suivi s'est respectivement élevée à 32,6 ; 27,0 et 21,4 mois pour les groupes 0,3 ; 1 et 3 mg/kg. […].

Cancer bronchique avancé : Nivolumab vs Chimiothérapie, les derniers résultats de CheckMate -026

BMS, le 10 octobre 2016 : Bristol-Myers Squibb annonce les dernières analyses principales de l’étude CheckMate -026, une étude portant sur l’utilisation de nivolumab en monothérapie en première ligne chez des patients atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules avancé (CBNPC) avec des tumeurs exprimant PD-L1 = 1 %. […].

La contraception favorise les perspectives d'emploi

FIH, le 01 janvier 2000 : Mais les femmes qui font un travail rémunéré doivent toujours s'occuper des enfants et des tâches ménagères. […].

Mélanome avancé : nouvelles données pour le nivolumab et l'ipilimumab

BMS, le 27 novembre 2015 : Bristol-Myers Squibb a annoncé de nouvelles données à long terme concernant nivolumab dans le cadre de l’Etude CheckMate - 066 portant sur le mélanome avancé BRAF non muté.  […].

Lundbeck et Merck signent un accord exclusif de commercialisation des comprimés sublinguaux SYCREST® (asénapine) sur tous les marchés hors États-Unis, Chine et Japon

Businesswire, le 12 octobre 2010 : « Nous sommes ravis de collaborer avec Lundbeck lors de cette étape commerciale importante. Lundbeck possède une vaste expérience en psychiatrie et représente le partenaire idéal pour mettre ce médicament important à la disposition des médecins et de leurs patients sur les marchés où il commercialisera SYCREST », a déclaré Beverly Lybrand, première vice-présidente et directrice générale de la division Neurosciences et ophtalmologie chez Merck. « Merck continuera de concentrer ses efforts sur la commercialisation du SAPHRIS aux États-Unis, dans le cadre de son engagement constant pour la recherche, le développement et la vente de médicaments dans le domaine des maladies neurologiques ». […].

Les données provisoires issues de l'étude de phase 2 ont démontré que 93 % des personnes atteintes d'hépatite C ayant suivi pendant un total de 12...

Businesswire, le 09 novembre 2011 : Les données provisoires issues de l'étude de phase 2 ont démontré que 93 % des personnes atteintes d'hépatite C ayant suivi pendant un total de 12 semaines un traitement hybride incluant l’INCIVEK™ (telaprevir) et VX-222 (400mg) ont réussi à enrayer le virus (RVP) […].

La FDA américaine approuve NINLARO® (ixazomib) de Takeda, le premier et le seul inhibiteur oral du protéasome permettant de traiter le myélome multiple

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 21 novembre 2015 : Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE: 4502) a annoncé aujourd'hui que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé les capsules de NINLARO® (ixazomib), le premier et le seul inhibiteur oral du protéasome indiqué en association avec le lénalidomide et la dexaméthasone pour le traitement de patients atteints de myélome multiple qui ont reçu au moins un traitement antérieur. NINLARO est un médicament à prendre une fois par semaine. Pour un complément d'information, veuillez consulter le site www.NINLARO.com. […].

Deux nouvelles études cliniques utilisant des technologies de Masimo ont été présentées au Congrès annuel de l'American Society of Anesthesiologists

Masimo, le 30 octobre 2015 : Masimo (NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd'hui que deux nouvelles études utilisant des technologies de Masimo avaient été présentées au Congrès annuel de l'American Society of Anesthesiologists (ASA), qui s'est déroulé à San Diego, en Californie, du 24 au 28 octobre. La conférence est le plus grand rassemblement d'anesthésistes au monde. […].

Evénement indésirable sévère rapporté chez un patient traité par Raptiva(R)

PR Newswire, le 02 octobre 2008 : GENÈVE, October 2 /PRNewswire/ -- Merck Serono - une division de Merck KGaA, Darmstadt, Allemagne - a annoncé aujourd'hui que Genentech, qui commercialise Raptiva(R) aux Etats-Unis, a rapporté un cas de leucoencéphalopathie multifocale progressive chez un patient âgé de 70 ans qui a reçu Raptiva(R) (efalizumab) pendant plus de quatre ans pour traiter un psoriasis en plaques chronique. […].

ONO et Gilead annoncent un accord de licence exclusif afin de développer l'inhibiteur de BTK, ONO-4059, pour le traitement des tumeurs malignes des cellules B et d'autres maladies

Gilead Sciences, Inc., le 19 décembre 2014 : ONO-4059 est un inhibiteur oral sélectif de BTK à prise unique quotidienne, dont il a été démontré qu'il joue un rôle dans la survie et la prolifération des cellules B malignes. Au cours de plusieurs conférences scientifiques, ONO a présenté des données préliminaires de phase 1 montrant une activité clinique dans la leucémie lymphoïde chronique (LLC) et dans le lymphome non hodgkinien (LNH). ONO et Gilead ont le projet commun de développer ONO-4059 pour le traitement des tumeurs malignes des cellules B et d'autres maladies d'une part sous la forme d'une monothérapie, et d'autre part comme agent qui être pourra utilisé en combinaison avec d'autres agents approuvés et expérimentaux, comme notamment des inhibiteurs de kinase présents dans le portefeuille de Gilead. […].

Le test diagnostic compagnon identifiant les patients atteints d'une mutation de la tumeur du mélanome est disponible en Europe

PR Newswire, le 23 août 2011 : PLEASANTON, Californie, August 23, 2011 /PRNewswire/ -- […].

Ixazomib, l’inhibiteur oral expérimental du protéasome développé par Takeda, reçoit la désignation « traitement révolutionnaire » de la FDA aux États-Unis pour le traitement de l’amylose AL systémique récidivante ou réfractaire

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 01 décembre 2014 : Le programme de développement d’ixazomib pour cette indication est passé directement de l’étude clinique de Phase 1 à l’étude de Phase 3, dénommée TOURMALINE-AL1, qui évalue actuellement ixazomib en combinaison avec la dexaméthasone chez des patients atteints d’amylose AL récidivante ou réfractaire. Seule étude de Phase 3 pour l’amylose AL récidivante ou réfractaire, elle recrute des patients à l’échelle mondiale. […].

Le Nivolumab de BMS approuvé par la commission européenne

Caducee.net, le 21 juillet 2015 : BMS a annoncé que la Commission Européenne a approuvé Nivolumab BMS pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CBNPC) de type épidermoïde (SQ) localement avancé ou métastatique après une chimiothérapie antérieure 2. Cette approbation marque la première avancée thérapeutique du CBNPC SQ depuis plus d’une décennie dans l’Union Européenne (UE). Nivolumab est également le premier inhibiteur PD-1 à démontrer une amélioration de la survie globale (SG) chez des patients atteints de CBNPC SQ préalablement traités1. Cette approbation autorise la commercialisation de Nivolumab dans tous les 28 États membres de l’UE. […].

Eisai dépose une demande d'autorisation de mise sur le marché pour son médicament Eribuline Mésylate en Europe, sur la base de l'amélioration significative de la durée de survie globale dans le cancer du sein de stade avancé

Businesswire, le 31 mars 2010 : Le dossier de demande d’enregistrement est essentiellement basé sur les données d'une étude pivot globale de phase III dénommée "EMBRACE" (Etude Eisai sur le cancer du sein métastatique évaluant l'Eribuline Mésylate versus le choix du médecin), une étude ouverte multicentrique randomisée à deux bras, réalisée sur un échantillon de 762 femmes en rechute d'un cancer du sein au plan local ou métastatique, et préalablement traitées par au moins deux protocoles de chimiothérapie, dont un protocole avec anthracycline et un autre avec un taxane.1,2 Les résultats ont montré que le composé a satisfait le critère primaire de l’étude en démontrant une amélioration statistiquement significative sur la survie globale chez les patientes traitées par Eribuline Mésylate en comparaison avec un traitement choisi par le médecin. ii […].

Approbation par la FDA de Soliris® (éculizumab) pour tous les patients atteints du syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa)

Businesswire, le 24 septembre 2011 : Soliris, le premier inhibiteur de sa catégorie de la voie terminale du complément, cible spécifiquement l’activation incontrôlée du complément, et est indiqué pour le traitement de patients atteints du SHUa en vue de prévenir la microangiopathie thrombotique induite par le complément. La nouvelle indication pour le SHUa a été octroyée conformément à une procédure d’approbation accélérée de la part de la FDA, sur la base de deux études prospectives réalisées, au total, chez 37 patients adultes et adolescents, parallèlement à une étude rétrospective portant sur 19 patients pédiatriques. Dans les essais réalisés, l’efficacité de Soliris dans le traitement du SHUa repose sur les effets sur la microangiopathie thrombotique et sur les fonctions rénales. Des essais cliniques prospectifs sur des patients supplémentaires sont en cours pour confirmer les effets bénéfiques de Soliris chez des patients atteints du SHUa. Les essais cliniques prospectifs en cours sont conçus avec les mêmes critères de jugement que les essais achevés. Soliris n’est pas indiqué pour le traitement des patients atteints du syndrome hémolytique et urémique causé par les Escherichia coli producteurs de shiga-toxines (STEC-HUS).5 Alexion est en train d’évaluer l'innocuité et l’efficacité de l’éculizumab dans le traitement des patients atteints du (STEC-HUS). […].

La Commission européenne autorise la commercialisation de Strensiq™ (asfotase alfa) pour le traitement des patients souffrant d’hypophosphatasie (HPP) depuis l’enfance

Alexion Pharmaceuticals, Inc., le 01 septembre 2015 : « L’hypophosphatasie est une maladie extrêmement rare qui peut avoir des effets dévastateurs sur les patients et leurs familles. En l’absence de traitement, les patients sont confrontés à des problèmes majeurs qui touchent le développement, la croissance et la mobilité, avec un risque de décès extrêmement élevé chez les nourrissons », a déclaré le Dr Christine Hofmann de la section Rhumatologie et Ostéologie pédiatriques de l’Hôpital pour enfants à l’Université de Wurtzbourg, en Allemagne. « Je suis ravie que les patients européens atteints d’HPP depuis l’enfance aient désormais un traitement approuvé qui attaque la cause sous-jacente de leur maladie métabolique génétique pérenne en remplaçant la phosphatase alcaline non-tissu spécifique. » […].

IMS Health signale une croissance globale annuelle des ventes de produits génériques sur ordonnance de 3,6%, à hauteur de 78 milliards d'USD

Businesswire, le 10 décembre 2008 : "Le marché global des produits génériques a annoncé des bénéfices à deux chiffres au cours de ces dernières années. Mais, en 2008, malgré d'importantes augmentations du volume de ce marché, nous assistons à la première baisse significative de la croissance des ventes, à un moment où les fabricants entrent dans des luttes de prix de plus en plus féroces sur la plupart des principaux marchés mondiaux," a déclaré Murray Aitken, Vice-Président sénior d'Healthcare Insight, IMS. "Cette tendance est particulièrement évidente dans les marchés américain et britannique, car les compagnies fabricant des produits génériques luttent contre la concurrence agressive et les mesures de maîtrise des coûts imposées par les payeurs privés et gouvernementaux." […].

Alexion lance l'essai d'homologation multinational de l'éculizumab pour la prévention du retard de fonctionnement du greffon (RFG) après une transplantation rénale

Alexion Pharmaceuticals, Inc., le 25 août 2014 : Il existe dans le monde un besoin médical non satisfait de thérapies novatrices pour les patients présentant un risque élevé de RFG car aucun traitement n'a été approuvé pour prévenir le RFG après une transplantation rénale6. Dans la plupart des cas, le RFG entraîne des lésions d'ischémie-reperfusion (LIR). Les LIR sont issues d'un ensemble de processus qui se manifestent à la suite de la reprise de circulation sanguine dans une zone qui était jusqu'alors mal irriguée7. L'activation incontrôlée du complément liée aux LIR jouerait un rôle essentiel dans le développement du RFG8-11 […].

nuance

Les plus