nuance

Takeda annonce une nouvelle stratégie audacieuse d'accès aux médicaments

Cette approche globale est centrée sur les pays possédant des systèmes de soins de santé moins développés et moins évolutifs, dans des régions telles que l'Amérique latine, l'Asie du Sud-est et l'Afrique, où des approches durables permettant d'éliminer les obstacles limitant l'accès aux médicaments sont requises pour exercer un impact significatif sur la vie des patients. Parmi les 38 millions de personnes qui décèdent chaque année à la suite de maladies non transmissibles, les trois quarts – soit 28 millions – de ces décès surviennent dans des pays à revenu faible et intermédiaire.

~ Takeda entend se focaliser sur les pays où les besoins médicaux non satisfaits sont importants et sur l'inclusion de médicaments innovants ~
~ L'annonce coïncide avec la conférence TICAD VI et avec l'ouverture de nouveaux bureaux de Takeda à Nairobi, au Kenya. ~

 

Takeda Pharmaceutical Company Limited (TOKYO : 4502) a annoncé aujourd'hui le lancement d'une nouvelle stratégie baptisée « Access to Medicines » (AtM) (Accès aux Médicaments) dont l'objectif est d'améliorer l'accès à ses médicaments innovants et susceptible de sauver des vies des patients présentant certains des plus importants besoins médicaux non satisfaits. Depuis des dizaines d'années, la société fournit produits, financements et accès dans de nombreuses parties du monde en fonction des besoins régionaux. La nouvelle stratégie AtM s'appuie sur cette expérience en se focalisant sur les régions et domaines thérapeutiques où les besoins non satisfaits sont les plus importants.

Cette approche globale est centrée sur les pays possédant des systèmes de soins de santé moins développés et moins évolutifs, dans des régions telles que l'Amérique latine, l'Asie du Sud-est et l'Afrique, où des approches durables permettant d'éliminer les obstacles limitant l'accès aux médicaments sont requises pour exercer un impact significatif sur la vie des patients. Parmi les 38 millions de personnes qui décèdent chaque année à la suite de maladies non transmissibles, les trois quarts – soit 28 millions – de ces décès surviennent dans des pays à revenu faible et intermédiaire.

« L'accès à des médicaments innovants et à des soins de santé de qualité est vital pour la santé des personnes du monde entier », a déclaré Christophe Weber, président et chef de la direction de Takeda. « Dans le droit fil des valeurs de Takeda, notre stratégie Access to Medicines va permettre d'étendre nos engagements existants pour d'améliorer la santé à travers le monde, le but étant que nos médicaments innovants et susceptible de sauver des vies soient plus accessibles et moins onéreux pour les patients situés dans des régions telles que l'Afrique subsaharienne. »

L'annonce coïncide avec la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (Sixth Tokyo International Conference of Africa’s Development, TICAD-VI) et avec l'ouverture officielle de bureaux de la société à Nairobi, au Kenya, à partir desquels Takeda compte forger des partenariats AtM durables dans toute l'Afrique subsaharienne en adoptant une approche 'à but non lucratif'.

La nouvelle stratégie AtM de Takeda sera axée sur l'amélioration de l'accès à certains de ses médicaments les plus innovants dans les domaines de l'oncologie et de la gastroentérologie spécialisée, ainsi qu'a ses vaccins candidats pour des maladies transmissibles telles que la dengue et le chikungunya. Dans le cadre de l'approche à but non lucratif de la société en Afrique subsaharienne, Takeda œuvre également pour améliorer l'accès des patients à certains de ses médicaments contre le diabète et l'hypertension.

L'initiative a pour but de répondre aux multiples obstacles à l'accès qui sont communs aux régions telles que l'Afrique subsaharienne - avec notamment le développement de la gestion du cycle de vie ciblée par la stratégie AtM pour ses médicaments existants, l'enregistrement accéléré de ses médicaments innovants, la participation accrue des centres locaux aux essais cliniques, l'établissement de programmes d'accès précoce lorsque cela est possible, et l'introduction d'approches innovantes visant à répondre au problème d'abordabilité des patients dont la capacité à payer le coût complet du traitement est limitée.

« Takeda s’engage à améliorer la santé des patients via des approches collaboratives, basées sur l'abordabilité, réunissant des intervenants clés pour faire en sorte que nos médicaments innovants les plus récents atteignent les patients qui en ont besoin. Nous avons déployé des programmes complets d'assistance aux patients dans un certain nombre de marchés émergents. Notre souhait est que les patients éligibles puissent accéder aux médicaments susceptibles de sauver des vies de Takeda qui leur sont prescrits », a commenté Giles Platford, président de l'Unité commerciale Marchés Émergents de Takeda.

Dans des pays tels que le Kenya, l'approche de Takeda ne se limite pas aux médicaments. La société travaille avec plusieurs partenaires pour optimiser la capacité de prise en charge locale du cancer, améliorer l'accès aux traitements, et éliminer les obstacles à l'accès pour d'autres maladies chroniques telles que le diabète et l'hypertension. « Notre objectif est de faire de Nairobi, au Kenya, un centre d'excellence régional pour l'Afrique subsaharienne dans le domaine de l'oncologie et de l'hématologie », a confié Isabel Torres, directrice mondiale de la stratégie Access to Medicines de Takeda. « Dans cette optique, et pour apporter une contribution durable, Takeda va travailler en collaboration avec des gouvernements, des ONG, des professionnels de la santé, des associations de patients et des communautés locales dans le cadre de multiples partenariats publics-privés. L'ouverture de notre bureau de Nairobi est une étape significative dans la mise en place de ces collaborations et dans l'amélioration de l'accès des patients de la région aux médicaments. »

Les activités de Responsabilité Sociale de l'Entreprise (RSE) constituent une pierre angulaire de la stratégie AtM de Takeda en Afrique subsaharienne. Deux programmes clés incluent l'Initiative Takeda : un programme de 10 ans lancé en 2010 en partenariat avec le Fonds mondial pour lutter contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme visant à renforcer la capacité des travailleurs de la santé en Afrique ; et HERhealth, dont le but est de répondre au besoin social pressant qui existe en termes de sensibilisation à la santé des femmes et de services conçus pour les femmes. Takeda appuie cette initiative depuis 2015 en partenariat avec l'association Business for Social Responsibility (BSR) et envisage d'étendre le programme aux femmes éthiopiennes et kenyanes.

À propos de Takeda
Takeda Pharmaceutical Company Limited est une société pharmaceutique mondiale axée sur la R&D dont la mission est d’améliorer la santé et l’avenir des patients en traduisant la science en médicaments transformateurs. Takeda concentre ses efforts de R&D sur les domaines thérapeutiques de l’oncologie, de la gastroentérologie et du système nerveux central ainsi que sur les vaccins. Les activités de R&D de Takeda ont lieu à la fois en interne et avec des partenaires, l'objectif de la société étant de se maintenir à l’avant-garde de l’innovation. De nouveaux produits innovants, notamment en oncologie et en gastroentérologie, ainsi que sa présence sur des marchés émergents, stimulent la croissance de Takeda. Les plus de 30 000 employés de Takeda se sont engagés à améliorer la qualité de vie des patients en collaborant avec les partenaires de la société travaillant dans le secteur des soins de santé et basés dans plus de 70 pays. Pour en savoir plus, visitez http://www.takeda.com/news.

Informations générales à destination des médias : Initiatives prises dans le cadre de la stratégie Access to Medicines de Takeda

1. Programmes d'assistance aux patients (Patient Assistance Programs, PAPs)
Constituant une pierre angulaire de la stratégie Access to Medicines de Takeda, les PAPs sont spécifiquement conçus pour faire en sorte que les patients éligibles résidant dans des pays possédant des systèmes de santé en évolution et auxquels certains des médicaments susceptibles de sauver des vies de Takeda sont prescrits puissent accéder au traitement complet de façon durable, grâce à des approches innovantes basées sur leur capacité à payer. Ces PAPs, conçus et prévus pour rendre le traitement complet plus abordable, seront personnalisés pour répondre aux besoins locaux via différents modèles de partage des coûts collaboratifs entre les patients, Takeda, et, le cas échéant, des sociétés médicales et d'autres parties. L'objectif de Takeda est de mettre en place un certain nombre de ces programmes à travers l'Asie du Sud-est, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Amérique latine.

2. Aller « au-delà des médicaments »
La capacité à payer et la fourniture de médicaments ne sont pas les seuls obstacles auxquels font face les patients qui souhaitent accéder aux médicaments. Afin de surmonter ces obstacles, Takeda développe des programmes qui « vont au-delà des médicaments » aux Philippines, au Brésil et en Ukraine - des pays qui représentent les paysages complexes des soins de santé de leurs régions respectives, dans lesquels les obstacles à l'accès sont significatifs et où Takeda est suffisamment équipée pour avoir le plus grand impact.

  • Au Brésil, Takeda fournit un soutien personnalisé aux patients et offre une commodité accrue aux patients en établissant un réseau de cliniques de perfusion dans le pays pour les patients auxquels Entyvio a été prescrit dans le cadre d'une maladie intestinale inflammatoire (MII)
  • Aux Philippines, Takeda va travailler avec des partenaires de transport locaux pour relever des défis considérables sur le plan géographique et fournir des kits diagnostiques portables pour le traitement du lymphome de Hodgkin dans et à partir des îles éloignées du pays

3. Afrique subsaharienne (ASS)
Takeda a pour objectif de faire de Nairobi, au Kenya, un centre d'excellence en termes de diagnostics, de soins et de traitement dans les domaines de l'oncologie/hématologie en ASS. L'un des objectifs majeurs à Nairobi sera de faciliter les échanges de connaissances et de prodiguer une formation aux oncologues et aux médecins pathologistes. En raison de la pénurie de spécialistes du cancer dans la région, Takeda finance actuellement un programme de bourses pour les étudiants en oncologie de première année à l'Université de Nairobi dans le cadre d'un partenariat public-privé, afin de créer un vivier de futurs oncologues.

Takeda est également en train d'établir un programme de bourses permettant à ses employés de partager leurs compétences, leur expérience et leur expertise technique pour appuyer le renforcement des capacités de soins de santé locales en ASS, en collaborant avec des scientifiques, des ONG et des professionnels de la santé locaux. Les autres initiatives actuellement en cours de développement en ASS sont des interventions de sensibilisation des patients et des programmes d'assistance aux patients visant à éliminer les obstacles en termes de capacité à payer pour accéder à certains de ses médicaments innovants.

En réponse aux fardeaux que constituent le diabète et l'hypertension, Takeda est en train d'établir un partenariat à long terme avec certains comtés locaux du Kenya et de créer un programme de dépistage mobile pour le diabète et l'hypertension. La société va également améliorer l'accès à certains de ses médicaments pour le diabète et l'hypertension en ASS.

4. Activités de recherche et de développement (R&D) de Takeda
Les efforts de R&D de Takeda dans le cadre de sa stratégie Access to Medicines à l'échelle mondiale visent à améliorer l'accès à des médicaments innovants dans des pays possédant des systèmes de soins de santé en évolution, en augmentant la participation à ses essais cliniques, en partenariat avec les autorités sanitaires locales, de façon à ce que les médicaments innovants de la société soient potentiellement approuvés plus rapidement1. Les efforts visent en outre à accélérer l'enregistrement de ses médicaments et à mettre en place des programmes d'accès précoces, lorsque cela est autorisé, grâce à la gestion ciblée du cycle de vie de ses médicaments existants.

L'approche axée sur le patient des activités de R&D dans ces pays va également au-delà du développement et de la fourniture de médicaments, en s'efforçant d'exercer un impact durable sur les patients via un renforcement des capacités de soins de santé.

Les maladies transmissibles (MT) et les maladies tropicales négligées (MTN) placent également un fardeau disproportionné sur les patients des pays où les systèmes de santé sont encore en évolution. Takeda appuie le développement de nouveaux médicaments et de nouveaux vaccins pour lutter contre ces maladies via des partenariats publics-privés à but non lucratif et par le biais de son Unité commerciale spécialisée dans les vaccins.

Takeda est un membre fondateur du Fonds Global Health Innovative Technology (GHIT), un partenariat public-privé à but non lucratif établi en avril 2013 au Japon par le gouvernement du Japon, et qui est un consortium de cinq sociétés pharmaceutiques japonaises, ainsi que de la Bill and Melinda Gates Foundation, dont le but est de promouvoir la découverte et le développement de nouveaux médicaments pour lutter contre les maladies transmissibles dans les pays où les systèmes de soins de santé sont en évolution :

  • Dix autres sociétés de produits pharmaceutiques et de biotechnologie mondiales ont suivi l'exemple de Takeda en rejoignant le Fonds GHIT en juin 2016.
  • Takeda est un partenaire collaboratif, qui via le GHIT, travaille sur des projets portant sur le paludisme, la tuberculose, la maladie de Chagas et la leishmaniose.

La société est également en train d'établir des partenariats de recherche et de développement pour les MT et les MTN avec :

  • La Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi) (Initiative médicaments contre les maladies négligées)
  • La Medicines for Malaria Venture (MMV) (Initiative médicaments contre le paludisme)
  • La Global Alliance for TB Drug Development (TB Alliance) (Alliance mondiale pour le développement d'antituberculeux)
  • WIPO Re:Search, un consortium établi par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) en collaboration avec BIO Ventures for Global Health (BVGH), dans le but d'accélérer la recherche et le développement de nouveaux médicaments, vaccins, et diagnostics pour les maladies tropicales négligées, le paludisme et la tuberculose.

1Sous réserve des approbations règlementaires locales

5. Initiatives de responsabilité sociale d'entreprise (RSI) de Takeda
Les programmes de RSI en cours de Takeda contribuent également à sa stratégie Access to Medicines en mettant la priorité sur la qualité de vie via la prévention des maladies et le renforcement des capacités de soins de santé locales. Les programmes établis sont les suivants :

  • L'Initiative Takeda : Un programme de dix ans lancé en 2010 pour soutenir le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en renforçant la capacité des travailleurs de la santé en Afrique.
  • HERhealth : Une initiative répondant au besoin pressant qui existe en termes de sensibilisation à la santé des femmes et de services leurs étant destinés dans les systèmes de soins de santé en évolution. Takeda soutient HERhealth depuis 2015 avec l'association Business for Social Responsibility (BSR) et projette d'étendre ses activités à la Chine, à l'Ethiopie, au Kenya et à l'Inde en 2016 et en 2017.

Les programmes de RSI récents de Takeda ayant démarré au cours de l'exercice 2016 sont les suivants :

  • Global Measles Vaccination for Children (Vaccination mondiale des enfants contre la rougeole) : En partenariat avec la Fondation des Nations-Unies, Takeda s'est engagé à immuniser pendant 10  ans 5,4 millions d'enfants avec le vaccin contre la rougeole dans 40  pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine.
  • Community Health Workers Training for Maternal and Child Health (Formation d'agents de santé communautaires pour la santé maternelle et infantile) : En partenariat avec World Vision, Takeda compte établir une capacité de 1 400 agents de santé communautaires afin de réduire les décès évitables chez les enfants en fournissant à près de 500 000 personnes des connaissances sur la santé ainsi qu'en prodiguant des services pendant cinq ans en Inde, au Bangladesh, au Népal et en Afghanistan.
  • Maternal and Child Health for Minority Tribes program (Programme de santé maternelle et infantile pour les tribus minoritaires) : En partenariat avec Save the Children Japan, Takeda appuie un programme en Birmanie, au Vietnam et au Laos en fournissant à 150 000 villageois, y compris 40 000 femmes et enfants de tribus minoritaires, une éducation, une formation et des services de soins de santé sur une période de cinq ans.
  • Digital Birth Registration (Enregistrement numérique des naissances) : En partenariat avec Plan International Japan, Takeda collabore actuellement pour une période de trois ans avec le gouvernement kenyan afin de promouvoir ce type d'enregistrement, une mesure essentielle pour s'assurer que les enfants puissent bénéficier pleinement de leurs droits et avoir accès aux soins de santé et à l'éducation.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

 

 



CONTACT:

Contacts avec les médias :
Takeda Pharmaceutical Company Limited
Vince Docherty, 65 8332 4233
vince.docherty@takeda.com
Jocelyn Gerst, 1 224 554 5542
jocelyn.gerst@takeda.com
Kazumi Kobayashi, 81 (3) 3278-2095
kazumi.kobayashi@takeda.com

 

© 2016 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Santé , Patients , Soins , Afrique , Vie , Personnes , Amérique latine , Asie , Programmes , Revenu , Kenya , Afrique subsaharienne , Vaccins , Paludisme , Femmes , Tuberculose , Diabète , Hypertension artérielle , Sociétés , PAPS , Gastroentérologie , Maladies transmissibles , Recherche , Renforcement des capacités , Rougeole , Association , Maladie , Santé des femmes , Responsabilité sociale , Japon , Agents de santé communautaires , Qualité de vie , Inde , Gouvernement , Tokyo , Essais , Éducation , Traduction , Vaccination , Vietnam , Propriété intellectuelle , Réseau , Afghanistan , Science , Secteur des soins de santé , Sociétés médicales , Système nerveux , Système nerveux central , Ukraine , Laos

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +