Transplantation d’un œil entier aux Etats-Unis, une prouesse inédite

illustrationPour la première fois, une équipe médicale a réussi à transplanter un œil entier et une partie du visage. L'intervention chirurgicale réalisée sur un vétéran américain ouvre de nouvelles perspectives pour le traitement des lésions oculaires et faciales graves.

Une prouesse chirurgicale inédite

Aux États-Unis, une équipe de chirurgiens de NYU Langone Health a réalisé un exploit médical remarquable : la première transplantation d'un œil complet et d'une partie du visage. Le patient, Aaron James, un vétéran de l'Arkansas, avait perdu son œil gauche ainsi que des parties significatives de son visage suite à un accident électrique à haute tension. Après plusieurs tentatives infructueuses de chirurgie réparatrice au Texas, l'équipe dirigée par le Dr Eduardo D. Rodriguez a opté pour une greffe d'œil et de visage, réalisée il y a cinq mois, en utilisant un donneur de 30 ans.

Cette intervention historique a non seulement transplanté l'œil gauche mais aussi reconstruit des parties cruciales du visage de James, y compris le nez, les paupières, les lèvres, ainsi que des segments osseux et des tissus mous. Le nerf optique, soigneusement préservé lors de la précédente chirurgie, a été intégré dans cette transplantation complexe.

Des résultats prometteurs et des défis à relever

Bien que la récupération visuelle de James reste incertaine, les signes de santé de l'œil transplanté sont encourageants. La rétine, une zone clé pour la vision, affiche une bonne irrigation sanguine, ce qui est essentiel pour la fonctionnalité de l'œil. Cet aspect est d'autant plus remarquable que les greffes d'œil complet ont toujours été particulièrement complexes, confrontées à des obstacles tels que la régénération nerveuse et le rejet immunitaire.

« Les progrès que nous avons constatés avec l'œil sont exceptionnels, surtout si l'on considère que nous avons une cornée viable associée à une rétine qui présente un flux sanguin important cinq mois après l'intervention. Cela dépasse de loin nos attentes initialement limitée à 90 jours de survie pour l’oeil», a déclaré Bruce E. Gelb, MD, chirurgien transplanteur au NYU Langone Transplant Institute. « Nous continuerons à surveiller, et je suis impatient de voir ce que nous pourrons apprendre au fil du temps. »

Depuis, le Dr Rodriguez a effectué une chirurgie afin d'optimiser les résultats fonctionnels et esthétiques. James prévoit de subir un traitement orthodontique et une réhabilitation dentaire dans les mois à venir.

« Au-delà de l'œil, la qualité des résultats d'Aaron après la greffe du visage est spéciale. On ne dirait jamais qu'il a subi une telle procédure si récemment. Il a l'air formidable », a déclaré le Dr Rodriguez.

Une opération hors norme

L'opération, d'une durée de 21 heures, a mobilisé plus de 140 professionnels de santé, sous la direction du Dr Rodriguez. La préparation a inclus l'utilisation de modélisations 3D par l'entreprise belge Materialise, une avancée technologique cruciale pour le succès de l'intervention. L'équipe a réalisé une transplantation minutieuse de divers composants faciaux et oculaires, y compris les structures osseuses et les tissus mous environnants.

En outre, une technique novatrice a été employée : l'injection de cellules souches adultes dans le nerf optique, dans l'espoir de favoriser la régénération nerveuse. Les résultats, surpassant les attentes initiales, ont été qualifiés d'"exceptionnels" par le Dr Bruce E. Gelb, du NYU Langone Transplant Institute.

Après l'opération, James a montré des signes de récupération significatifs, incluant le retour de certaines fonctions sensorielles et alimentaires. Il continue à recevoir des soins de suivi à NYU Langone.

Un avenir plein d'espoir

Ce cas, une première mondiale, ouvre des portes pour de futures avancées dans les greffes d'organes et la médecine régénérative. Comme le souligne la Dre Vaidehi S. Dedania, spécialiste de la rétine chez NYU Langone, cette réussite marque le début d'une ère nouvelle dans le traitement des lésions oculaires et faciales graves, et représente un apprentissage continu pour la communauté médicale.

Descripteur MESH : Rétine , Transplantation , Nerf optique , Tissus , Santé , Régénération nerveuse , Régénération , Temps , Texas , Arkansas , Survie , Soins , Médecine régénérative , Médecine , Air , Paupières , Apprentissage , Cellules souches adultes , Cellules souches , Cellules , Cornée , Nez

Pratique médicale: Les +