nuance

Le lien entre le tabagisme et la ménopause précoce identifié

Il est bien connu que le tabagisme augmente le risque de ménopause précoce. Des chercheurs viennent de décrire comment les hydrocarbures aromatiques polycycliques dégagés par la fumée de cigarette induisent la mort cellulaire des ovocytes. Cette découverte fait l'objet d'une publication dans la revue Nature Genetics du moi d'août.

Ces résultats scientifiques permettent de mieux expliquer les problèmes de fertilité que peuvent rencontrer les femmes qui fument. Une équipe de chercheurs dirigés par Jonathan Tilly (Massachusetts General Hospital) a étudié le rôle des hydrocarbures polycycliques aromatiques ou HPA. Ces composés chimiques sont dégagés au cours de la combustion des énergies fossiles mais ils sont également présents dans la fumée de cigarette.

L'équipe de Tilly s'est intéressée aux conséquences d'une exposition aux HPA chez des souris. Ils ont montré que les HPA déclenchaient l'expression du gène Bax dans les ovocytes.

Le gène Bax est bien connu des biologistes, notamment pour sa capacité à déclencher une cascade d'événements conduisant à la mort cellulaire programmée ou apoptose.

D'après ces travaux, les HPA se fixent sur un récepteur des ovocytes nommé Ahr (aromatic hydrocarbon receptor) et cette fixation entraîne alors l'activation du gène Bax, ce qui conduit à l'apoptose.

Ces deux acteurs (Ahr et Bax) ont un rôle essentiel puisque l'inactivation de l'un ou l'autre de ces gènes permet d'éviter la mort cellulaire déclenchée par les HPA.

Les chercheurs ont vérifié que ces évènements se déroulaient de la même façon chez la femme en utilisant des greffes de tissu ovarien humain sur des souris.

"Les femmes qui fument ont une ménopause plus tôt, nous avons corrélé cela à une exposition à une classe de produits chimiques contenus dans la fumée de cigarette et qui accélèrent la mort des ovocytes dans les ovaires", commente le Dr Tilly. "Nous avons décrit comment un produit chimique, au travers d'étapes discrètes, influence des évènements génétiques qui conduisent à la mort cellulaire".

Source : Nat Genet 2001. Publié le 16 juillet sur le site internet de la revue Nature Genetics.

Descripteur MESH : Tabagisme , Ménopause , Ménopause précoce , Reproduction , Mort , Ovocytes , Mort cellulaire , Fumée , Hydrocarbures , Hydrocarbures aromatiques polycycliques , Hydrocarbures aromatiques , Risque , Apoptose , Rôle , Femmes , Internet , Massachusetts , Nature , Gènes , Fossiles

nuance

Recherche scientifique: Les +