nuance

Hypertension : le risque à long terme est élevé

Le risque de développer une hypertension serait de 90 % pour les Américains âgés de 55 à 65 ans. Ce chiffre correspond à la probabilité pour qu'un individu de cette tranche d'âge développe une hypertension durant le temps qui lui reste à vivre.

Cette estimation est issue d'une étude épidémiologique publiée aujourd'hui dans le Journal of American Medical Association. Le Dr R. Vasan (National Heart, Lung and Blood Institute's Framingham Heart Study) et ses collaborateurs ont étudié entre 1976 et 1998 les données de 1.298 participants âgés de 55-65 ans en début de suivi.

Ces sujets ne souffraient pas d'hypertension à leur entrée dans l'étude. Ils ont été suivis depuis leur entrée dans l'étude jusqu'à la fin de la période d'observation, jusqu'au développement d'une hypertension, jusqu'au décès ou jusqu'au dernier examen de suivi.

Plus de la moitié des personnes de 55 ans et environ deux tiers des personnes de 65 ans en début d'étude ont développé une hypertension dans la décennie suivante. Globalement, Vasan et ses collaborateurs estiment que 90 % des personnes de 55 ou 65 ans développeront une hypertension (Pression artérielle (PA) >140/90 mm Hg) par la suite. Ce chiffre était similaire pour les hommes et les femmes. La probabilité de recevoir un traitement contre l'hypertension était de 60 %.

Ces chiffres ont été comparés à ceux de la période 1952-1975. Le risque d'hypertension était inchangé pour les femmes mais il était environ 60 % plus élevé pour les hommes étudiés pendant la période 1976-1998.

Toutefois, les auteurs ont noté une diminution du risque d'hypertension de stade 2 définie par une PA >160/100 mm Hg. Une meilleure prise en charge pharmacologique des personnes avec une hypertension très marquée expliquerait cette tendance.

Le risque d'hypertension augmente d'une façon très marquée à partir de la soixantaine, expliquent les auteurs. "Il est largement accepté que l'hypertension peut être prévenue par une modification des habitudes de vie. Le caractère immédiat et l'ampleur du risque devraient encourager les personnes d'âge moyen et non hypertendues à adopter un style de vie capable de maintenir une pression artérielle optimale et d'éviter le développement de l'hypertension", concluent les chercheurs. La prévention primaire de l'hypertension doit rester l'objectif premier.

Source : JAMA 2002;287:1003-10.

SR

Descripteur MESH : Risque , Hypertension artérielle , Probabilité , Temps , Personnes , Femmes , Hommes , Pression , Pression artérielle , Vie , Caractère , Habitudes , Observation , Prévention primaire , Style de vie

nuance

Recherche scientifique: Les +