nuance

Mort subite du nourrisson: une étude inter-raciale confirme le risque de la position ventrale pendant le sommeil

S’il fallait encore le prouver, cette étude cas/contrôle américaine comparant les taux d’incidence de mort subite entre les nourrissons américains d’origine africaine et ceux de type caucasien, montre un lien direct entre la position sur le ventre durant le sommeil, adoptée par un grand nombre de familles afro-américaine, et le risque de mort subite, deux fois plus important parmi cette population ethnique.

L’objectif de Fern Hauck (Ecole de médecine de l’université Loyola, Maywood, Illinois, EU) et de ses confrères était d’évaluer l’impact de la position ventrale durant le sommeil du nouveau-né, ainsi que les autres facteurs, sur le risque de mort subite du nourrisson (MSN), parmi une population afro-américaine.

L’étude a consisté à suivre deux cohortes d’enfants pendant leur première année de vie et à évaluer leurs risques de mort subite selon l’âge, le poids, le sexe et leurs positions durant le sommeil.

Les morts subites enregistrées ont été imputées pour les trois quarts aux enfants d’origine africaine. Le risque relatif de MSN associée à la position ventrale, comparée aux autres positions, a été de 2,4 (IC95%=1,6-3,7). De manière générale, tous facteurs confondus, la position ventrale pendant le sommeil a été associée à 31% des cas de MSN.

«Notre étude», a commenté Fern Hauck, «souligne le besoin d’informer de la part des professionnels de la santé, les parents de toutes origines raciales et ethniques, sur l’importance de placer leurs enfants sur le dos durant leur sommeil».

Source: Pediatrics 4 octobre 2002;110(4):772-80

Pierre INIGUEZ

Descripteur MESH : Risque , Mort , Mort subite , Sommeil , Population , Dos , Illinois , Médecine , Mort subite du nourrisson , Nourrisson , Parents , Santé , Sexe , Vie

nuance

Recherche scientifique: Les +