nuance

Potentiel métastatique des tumeurs : une signature génétique commune ?

L’utilisation des puces à ADN a permis d’identifier un profil d’expression génique associé à un risque élevé de métastases et à un mauvais pronostic. Cette signature permet de distinguer les tumeurs primaires de leurs métastases.

Todd Golub (Dana Farber Cancer Institute, Boston) et ses collaborateurs ont étudié le profil d’expression génique associé aux métastases et aux tumeurs primaires.

Au travers des différents types d’adénocarcinomes étudiés, ils ont pu montrer qu’il existait une « signature d’expression des gènes » qui permettait de faire la différence entre les adénocarcinomes métastatiques et les adénocarcinomes primaires. La signature a été retrouvée dans plusieurs tumeurs solides : cancer du poumon, sein, prostate et cerveau.

Par ailleurs, certaines tumeurs primaires étaient porteuses de cette signature et étaient associées à un risque métastatique plus élevé, et donc un plus mauvais pronostic.

Dans leur discussion, les auteurs expliquent que ces données pourraient remettre en question la notion de l’apparition de métastases à partir de quelques cellules de la tumeur primaire qui en auraient le potentiel. Selon eux, ce potentiel pourrait être porté la tumeur primaire dans sa globalité. De ce fait, le risque métastatique pourrait être identifié assez tôt.

Source : Nature Genetics Published online 9 December 2002; doi:10.1038/ng1060

Descripteur MESH : Tumeurs , Génétique , Risque , Pronostic , ADN , Boston , Cellules , Cerveau , Gènes , Poumon , Prostate

nuance

Recherche scientifique: Les +