nuance

L’alcool augmente le risque de cancer rectal mais cette augmentation est plus faible chez les consommateurs réguliers de vin

Les buveurs réguliers augmentent significativement leur risque de cancer rectal mais d’une façon moins marquée si le vin constitue un tiers ou plus de l’alcool consommé par semaine, suggère une étude publiée dans la revue spécialisée Gut.

Ces résultats se fondent sur une étude de population menée sur plus de 29.000 danois hommes et femmes âgés de 23 à 95 ans. Leur consommation hebdomadaire de bière, vin et spiritueux était évaluée et d’autres facteurs pouvant influencer le risque de cancer rectal étaient pris en compte tels que le tabagisme, le poids et l’exercice physique.

Les gros buveurs étaient plus fréquemment des hommes que des femmes. Par ailleurs, les gros buveurs étaient plus souvent fumeurs et en surpoids que les buveurs plus modérés.

Durant la période de suivi de 15 ans, 411 cas de cancer du colon et 202 cas de cancer rectal ont été observés dans le groupe étudié. L’alcool n’a semblé qu’avoir une influence limitée sur le risque de cancer du colon mais il y avait une association claire entre le risque de cancer rectal et la quantité d’alcool consommée. Ceux qui buvaient plus de 41 unités d’alcool par semaine avaient un risque deux fois plus élevé que ceux qui n’en consommaient pas.

D’autre part, le type d’alcool consommé avait un effet significatif sur le risque de cancer rectal. Ceux qui buvaient plus de 14 verres de bières et spiritueux par semaine mais pas de vin avaient un risque de cancer rectal de 3,5 comparés aux non buveurs. Par contre, ceux qui buvaient la même quantité d’alcool mais avec au moins 30 % de vin avaient un risque de 1,8.

Les auteurs notent que les consommateurs de vin tendaient à avoir un niveau d’étude plus élevé et à pratiquer plus d’exercice physique que les consommateurs de bières et spiritueux. D’autres facteurs liés au mode de vie pourraient jouer un rôle dans les différences observées.

Source : Gut 2003; 52: 861-7

Descripteur MESH : Risque , Vin , Femmes , Hommes , Physique , Association , Bière , Population , Rôle , Surpoids , Tabagisme , Vie

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib