nuance

Un lien entre la DMLA et la protéine C réactive

La protéine C réactive ou CRP est connue pour son rôle de marqueur systémique de l'inflammation et pour son association avec les maladies cardiovasculaires. De nouveaux travaux indiquent que la CRP serait un marqueur de risque dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA.

Ceci est la conclusion d’une étude menée par Seddon et collaborateurs qui fait l’objet d’une publication dans le JAMA du 11 février. Ces auteurs ont dosé la CRP chez 930 personnes entrées dans l’étude AREDS (Age-Related Eye Disease Study).

Leurs résultats montrent que les concentrations en CRP étaient plus élevées chez les personnes atteintes de DMLA (3,4 vs 2,7 mg/L ;p=0,02). Cette association restait significative lorsque étaient pris en compte l’âge, le sexe, le tabagisme, l’indice de masse corporelle ainsi que d’autres facteurs.

En conclusion, les auteurs expliquent que la CRP serait donc un facteur de risque indépendant dans le développement de la DMLA, elle-même liée à un mécanisme inflammatoire.

Source : JAMA. 2004;291:704-710.

Descripteur MESH : Dégénérescence maculaire , Protéine C , Association , Risque , Inflammation , Maladies cardiovasculaires , Rôle , Personnes , Sexe , Tabagisme

nuance

Recherche scientifique: Les +