nuance

Antioxydants : des effets limités ?

Les compléments antioxydants ne réduisent pas le risque de cancer gastro-intestinal, selon une nouvelle étude. Au contraire, certains pourraient augmenter le risque.

Ceci est la conclusion d’une méta-analyse publiée dans la dernière édition du Lancet. Bjelakovic et collaborateurs ont procédé à une méta-analyse des essais cliniques avec tirage au sort qui comparaient les compléments antioxydants à un placebo dans la prévention du risque de cancer gastro-intestinal.

Au total, 14 essais regroupant 170525 patients ont été analysés. Comparés au placebo, le beta-carotène, les vitamines A, C, E et le sélénium, seuls ou en combinaison, n’ont pas été associés à une réduction de l’incidence de cancer oesophagien, gastrique, colorectal, pancréatique ou hépatique.

Dans sept essais, ces compléments ont été associés à une légère augmentation de la mortalité (risque relatif = 1,06 ; IC95 % = 1,02-1,10). Cette augmentation est visible pour l’association de beta-carotène et vitamine A et pour l’association beta-carotène et vitamine E. Dans quatre essais, le sélénium semble avoir un effet bénéfique sur l’incidence de ces cancers.

En conclusion, les auteurs expliquent que ces données ne montrent pas que les compléments antioxydants réduisent les cancers gastro-intestinaux. Au contraire, ils semblent augmenter la mortalité.

Source : Lancet 2004; 364: 1219–28

Descripteur MESH : Risque , Antioxydants , Essais , Mortalité , Placebo , Sélénium , Édition , Patients , Vitamine E , Vitamines

nuance

Recherche scientifique: Les +