nuance

Les sociétés de sciences biomédicales, qui sont de plus en plus présentes en Asie, ont investi plus de 500 millions USD à Singapour

ATLANTA, May 18 /PRNewswire/ -- Les sociétés de sciences biomédicales internationales ont investi plus de 500 millions USD à Singapour en 2008, et ce, en raison des solides fondements scientifiques de Singapour, où plus de 760 millions USD ont été dépensés en recherche et développement dans le domaine des sciences biomédicales en 2007.

Cette confiance soutenue en Singapour illustre l'attrait de l'environnement d'investissement de la Cité-État alors que les sociétés se tournent vers le marché asiatique en pleine croissance pour alimenter leur propre croissance. En tant que regroupement de services biomédical de premier plan en Asie, Singapour permet d'accéder à des talents mondiaux et à l'excellence scientifique et clinique de classe mondiale, en plus d'offrir une excellente connectivité à des marchés régionaux clés.

M. Yeoh Keat Chuan, directeur exécutif du groupe de sciences médicales du Conseil de développement économique de Singapour (Economic Development Board - EDB), a déclaré : « Singapour se place dans une position dynamique en tant que centre d'affaires, d'innovation et de talents en Asie, ce qui lui permettra d'être prête à affronter l'avenir. Nos efforts permettront aux sociétés basées à Singapour d'innover et de créer une valeur, profitant par le fait même des occasions offertes par la croissance de l'Asie. »

Accroître les investissements dans la recherche

Une communauté croissante comptant plus de 50 sociétés pharmaceutiques, biotechnologiques et de technologie médicale effectue des activités de recherche et développement à Singapour, aux côtés de 30 instituts publics de recherche et de médecine.

Bayer a engagé 13 millions USD afin de mener des activités de recherche et développement à Singapour en commençant par une collaboration de 2,3 millions USD avec la Yong Loo Lin School of Medicine de la National University of Singapore (NUS) dont l'objectif était de mener des recherches translationnelles sur le cancer, ce qui comprend le profilage des médicaments oncologiques dans un contexte asiatique.

Schering-Plough a ouvert un centre de recherche médicale translationnelle (Translational Medicine Research Centre, TMRC) de 30 000 pieds carrés qui appuiera les programmes mondiaux de recherche et développement de la société en mettant l'emphase sur la découverte et le développement de biomarqueurs. Le TMRC de Schering-Plough sera aussi le point focal de la société pour ce qui est de la découverte de technologies d'imagerie non invasives et du développement clinique précoce.

De plus, les sociétés misent sur la position centrale de Singapour pour superviser et coordonner leurs essais cliniques multicentriques régionaux. Takeda a annoncé la création d'un centre de coordination clinique régional de 3 millions USD, tandis que Quintiles a doublé la taille de son siège social régional afin d'en faire un établissement de 80 000 pieds carrés qui comportera un laboratoire central et des bureaux destinés aux services de développement cliniques.

Commercialiser les innovations locales

À l'échelle locale, les instituts de biotechnologie et de recherche de Singapour ont conclu d'importants accords d'octroi de licences avec des partenaires internationaux.

S*BIO, par exemple, aura le droit de recevoir un paiement de plus de 600 millions USD en vertu de deux accords d'octroi de licences avec Onyx et Tragara visant à mettre au point des médicaments oncologiques. L'accord de S*BIO avec comprendra la mise au point du SB1518, un inhibiteur de la JAK2 auquel la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé la désignation de médicament orphelin en 2008.

L'Institute of Materials Research and Engineering (IMRE) a reçu des investissements de Sumitomo Corporation Asia et sera restructurée par scission sous le nom de Micropoint Technologies afin de produire des micro-aiguilles, destinées aux injections et à l'extraction sans douleur de liquides organiques, qui peuvent être produites en masse.

L'Institute of Bioengineering and Nanotechnology (IBN) a également annoncé des accords d'octroi de licences concernant ses produits :

Singapour attire les industries de fabrication complexes offrant une grande valeur ajoutée

La croissance de l'Asie n'est pas limitée à ses débouchés. En reconnaissance de l'excellence et des capacités scientifiques de l'Asie, les sociétés établissent des activités de fabrication offrant une importante valeur ajoutée à Singapour. Cette tendance s'appuie sur les capacités de fabrication avancées de Singapour, ainsi que sur son expertise quant au processus de développement et d'automatisation des technologies. Ajoutons à cela la proximité des marchés asiatiques et l'excellence de leurs relations avec l'île, et la Cité-État devient un endroit de choix pour la fabrication complexe et la production de médicaments et de dispositifs médicaux novateurs.

Lonza a annoncé la décision d'installer sa toute première usine de développement de thérapie cellulaire en Asie à Singapour. Cette usine fabriquera d'abord des produits destinés aux essais cliniques, avant d'accroître les capacités de Singapour en tant que l'un des principaux sites asiatiques en termes de thérapie cellulaire.

En outre, GlaxoSmithKline (GSK) a récemment entrepris un projet de mise à jour de 67 millions USD visant à améliorer les capacités et la flexibilité de son usine de fabrication à Singapour, qui constitue l'un des principaux sites de GSK à l'échelle mondiale en termes de fabrication de nouveaux ingrédients pharmaceutiques actifs. Combiné à la nouvelle usine pilote de recherche et développement de la société, qui a ouvert ses portes en 2008, ce projet de mise à jour appuiera l'élaboration et la mise en oeuvre transparentes de nouveaux processus, de l'étape de recherche et développement jusqu'à celle de la fabrication à grande échelle.

Marquant une nouvelle étape importante dans son partenariat de 31 ans avec Singapour, Baxter Biosciences a récemment tenu une cérémonie révolutionnaire pour une usine biopharmaceutique fabriquant des produits biologiques et créant des traitements recombinants. Cette usine constitue la sixième usine de fabrication de produits biologiques de Singapour et produira ADVATE, l'un des traitements recombinants FVIII les plus utilisés au monde contre l'hémophilie.

En réponse à l'expansion de la communauté des fabricants de produits biologiques de Singapour, dont Baxter, Genentech, GSK, Lonza et Novartis, Millipore a ouvert un établissement régional de formation en fabrication biopharmaceutique de 2 millions USD.

Dans le domaine des microréseaux, Singapour émerge en tant que leader mondial grâce à la décision d'Illumina, qui consiste à installer un site de fabrication mondial de 20 millions USD dans la Cité-État. Singapour représente plus de la moitié de la capacité mondiale de fabrication de microréseaux, qui sont de plus en plus utilisés pour la recherche et les diagnostics biopharmaceutiques.

M. Yeoh a déclaré : « En 2008, le secteur des sciences biomédicales de Singapour a investi 13 milliards USD en production manufacturière. Grâce aux investissements soutenus des sociétés mondiales comme Baxter, Illumina et GlaxoSmithKline, nous sommes confiants que nous atteindrons notre objectifs de 17 milliards USD en production manufacturière d'ici 2015. »

Les réserves de talents de Singapour pour les sociétés en expansion

Pendant ces temps difficiles, Singapour a lancé des programmes spécifiquement conçus pour aider les entreprises internationales basées à Singapour à fidéliser et perfectionner leurs talents. En janvier de cette année, le gouvernement de Singapour a annoncé un forfait de résilience de 14 milliards USD comprenant le projet « Jobs Credit » et l'initiative « PREP-UP » du Conseil de développement économique. Dans le cadre de ces programmes, le gouvernement de Singapour partagera les coûts liés aux salaires et à la formation avec les sociétés dans le but d'améliorer les compétences de leurs mains-d'oeuvre technique, s'assurant par le fait même qu'elles sont entièrement préparées à l'éventuelle reprise de l'économie.

À propos du Conseil de développement économique de Singapour (Economic Development Board, EDB)

L'EDB est la principale agence gouvernementale en ce qui a trait à la planification et à l'exécution de stratégies visant à améliorer la position de Singapour en tant que centre d'affaires mondial, ainsi qu'à accroître l'économie de Singapour. Nous imaginons, concevons et produisons des solutions qui créent de la valeur pour les investisseurs et les sociétés à Singapour. Ainsi, nous créons des débouchés et des emplois pour les habitants de Singapour, et nous contribuons à l'organisation de l'avenir économique de notre pays.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon dont l'EDB peut contribuer aux affaires et aux investissements en sciences biomédicales, veuillez consulter le http://www.biomed-singapore.com.

©2009 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Sociétés , Asie , Singapour , Recherche , Croissance , Développement économique , Conseil , Économie , Essais , Gouvernement , Investissements , Technologie , Aiguilles , Temps , Programmes , Médicament orphelin , Médecine , Lin , Injections , Expertise , Environnement , Douleur , Confiance , Biotechnologie , Automatisation

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +