Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Thérapeutique

1515 résultats triés par date
affichage des articles n° 253 à 271

Premiers patients inscrits dans l'étude Access-Europe de la thérapie MitraClip(R)

PR Newswire, le 06 avril 2009 : MENLO PARK, Californie, April 6 /PRNewswire/ -- Evalve, Inc., le leader dans le développement de dispositifs pour la réparation percutanée des valvules cardiaques, a annoncé aujoud'hui la première inscription à l'étude ACCESS-Europe, une étude observationnelle après mise sur le marché de la thérapie MitraClip(R) en Europe. Le système MitraClip(R) est la première option thérapeutique commercialisée pour la réparation non chirurgicale de la valvule mitrale chez les patients souffrant des effets d'une régurgitation mitrale (RM) fonctionnelle et dégénérative. […].

NanoVibronix est officiellement indiqué en Europe pour le traitement des plaies grâce à son dispositif PainShield(TM)

PR Newswire, le 21 avril 2009 : NESHER, Israël, April 21 /PRNewswire/ -- NanoVibronix, une société d'appareils médicaux spécialisée dans les produits faisant appel à la technologie des ultrasons de surface, a annoncé que son nouveau dispositif avait reçu la certification CE en Europe pour des demandes supplémentaires de traitement des plaies. PainShield est le premier dispositif mains libres, se présentant sous la forme de patch, à utiliser les ultrasons de surface pour un traitement thérapeutique des plaies. L'innovant PainShield se compose d'un patch jetable connecté à un appareil portatif. PainShield, pour le soin des plaies, sera présenté lors de la conférence à venir de l'Association européenne pour le traitement des plaies (EWMA) à Helsinki, Finlande, du 20 au 22 mai 2009. […].

Les statines pourraient également profiter aux diabétiques

Caducee.net, le 04 juin 2002 : En ralentissant la prolifération cellulaire observée au niveau des glomérules rénaux et provoquée par l’excès de glucose sanguin, les inhibiteurs de la 3-hydroxy-3-methylglutaryl CoA (statines), utilisés comme puissant hypocholestérolémiants, pourraient constituer une arme préventive thérapeutique dans le traitement des néphropathies diabétiques. […].

Localisation primitive d'un LMNH au niveau orbitaire chez une femme enceinte

Mme rita fleurisse volamarina, le 25 juillet 2013 : Nous rapportons le cas d’une femme enceinte de 5 mois, âgée de 40 ans, présentant une exophtalmie unilatérale gauche, d’évolution d’environ 2mois ; et révélant un lymphome malin non hodgkinien de type diffus à petites cellules (LMNH). La chimiothérapie a permis une rémission complète de la tumeur. La discussion se porte sur l’aspect épidémio-clinique et thérapeutique du LMNH primitif au niveau orbitaire au cours d’une grossesse. Une investigation complète devrait être faite devant une exophtalmie pour ne pas passer à coté du diagnostic.   […].

Syndrome de détresse respiratoire du nouveau-né : le VEGF prometteur ?

Caducee.net, le 14 juin 2002 : Des travaux conduits chez la souris ont montré que l’administration de VEGF (vascular endothelial growth factor) permettait de réduire le risque de syndrome de détresse respiratoire (SDR) chez des souriceaux prématurés. L’amélioration des fonctions pulmonaires et de la survie étaient liées à la stimulation de la production de surfactant sous l’action du VEGF. Selon les chercheurs, le VEGF pourrait présenter un intérêt thérapeutique dans la prise en charge du SDR du nouveau-né. […].

Une nouvelle cible pour lutter contre l’obésité ?

Caducee.net, le 18 juin 2002 : Le Gastric Inhibitory Polypeptide (GIP) est une hormone secrétée dans le duodénum en réponse à l’ingestion de graisse ou de glucose. Des chercheurs de l’université de Kyoto au Japon ont découvert que les souris déficientes pour le récepteur de GIP, ne prenaient pas de poids même sous une alimentation riche en graisse, et qu’elles ne développaient pas de résistance à l’insuline. GIP serait-il une nouvelle cible thérapeutique contre l’obésité ? […].

Cellules souches embryonnaires: les 2 académies se prononcent conjointement

Caducee.net, le 21 juin 2002 : L’académie des sciences et l’académie nationale de médecine ont présenté à la presse ce matin leurs recommandations relatives à l’utilisation des cellules souches embryonnaires (CSE). Faisant suite au colloque inter-académique du mois de mars sur le sujet (voir dépêches caducée du 25/03/02 et du 27/03/02), ces deux instances consultatives ont réaffirmé leur volonté d’autoriser la recherche sur l’embryon et également sur le transfert somatique (clonage thérapeutique), dans un cadre juridique strict, tout en insistant sur leur opposition à toute sorte de clonage reproductif humain. […].

Cellules souches: choix à la carte!

Caducee.net, le 24 juin 2002 : Alors que le potentiel thérapeutique des cellules souches en médecine dite régénératrice, commence à peine à être entrevu, nous sommes déjà en train de nous demander quelles sortes de cellules souches utiliser : adultes, embryonnaires, celles issues du clonage par transfert nucléaire ? Deux papiers sortant dans le même numéro de la revue Nature illustrent bien cette révolution biologique en marche : l’un démontre la multipotence des cellules mésenchymateuses issues de la moelle osseuse adulte tandis qu’un autre montre la capacité de cellules souches embryonnaires à se différencier en neurones dopaminergiques pour traiter un modèle de maladie de Parkinson chez le rat. […].

Mélanome cutané, mise à jour du guide ALD (HAS)

Caducee.net, le 11 juin 2012 : La HAS propose une mise à jour du guide ALD Mélanome Cutané qui souligne le rôle du médecin traitant.  Il précise son implication en particulier dans le diagnostic, la prise en charge des effets indésirables et dans la surveillance annuelle qui doit se poursuivre tout au long de la vie. Il met en exergue les facteurs de risque et l’importance de l’éducation thérapeutique incluant les mesures de photo protection et une formation à l’auto examen cutané. Il est rappelé que le traitement reste essentiellement chirurgical. […].

Découverte d’un gène humain qui inhibe l’infection par le VIH-1

Caducee.net, le 15 juillet 2002 : Un article publié en avance sur le site de la revue Nature rend compte de la découverte d’un gène humain qui agit comme un système de défense contre le VIH. Ce gène a été nommé CEM15 et il représente une forme de résistance naturelle à l’infection virale. Dans un contexte d’infection classique par le VIH, CEM15 est réprimé par la protéine Vif du virus. L’inhibition de Vif est donc une approche de choix dans un objectif thérapeutique. […].

ExonHit Annonce le Lancement des Produits SpliceArray(TM) Souris Pour la Modelisation des Pathologies

PR Newswire, le 28 novembre 2008 : PARIS and GAITHERSBURG, Maryland, November 28 /PRNewswire/ -- ExonHit Therapeutics S.A. (ALTERNEXT-NYSE EURONEXT : ALEHT ; ISIN : FR0004054427), société de découverte dans les domaines thérapeutique et diagnostique, annonce aujourd'hui la mise à disposition de ses nouvelles puces SpliceArray(TM),dédiées à la modélisation des pathologies dans les études précliniques. Ces produits SpliceArray(TM) permettent aux clients d'ExonHit d'accélérer et d'affiner la découverte de leurs cibles thérapeutiques ainsi que leurs efforts de validation. En offrant une haute résolution de l'expression du génome de la souris, ces biopuces permettent la détection des nouveaux transcrits codant pour de nouvelles isoformes protéiques apparaissant dans divers dérèglements génétiques à l'origine de cancers, de maladies du système nerveux central, maladies auto-immunes. Ces produits SpliceArray(TM) souris sont l'aboutissement de plus de deux années de travail de nos équipes de recherche et développement qui lancent aujourd'hui ces produits après les produits SpliceArray(TM) humain lancés en 2007 et SpliceArray(TM) rat lancés il y a quelques mois. […].

Le Nivolumab de BMS approuvé par la commission européenne

Caducee.net, le 21 juillet 2015 : BMS a annoncé que la Commission Européenne a approuvé Nivolumab BMS pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CBNPC) de type épidermoïde (SQ) localement avancé ou métastatique après une chimiothérapie antérieure 2. Cette approbation marque la première avancée thérapeutique du CBNPC SQ depuis plus d’une décennie dans l’Union Européenne (UE). Nivolumab est également le premier inhibiteur PD-1 à démontrer une amélioration de la survie globale (SG) chez des patients atteints de CBNPC SQ préalablement traités1. Cette approbation autorise la commercialisation de Nivolumab dans tous les 28 États membres de l’UE. […].

Conférence de Michael Merzenich, co-fondateur de Posit Science et pionnier dans le domaine de la plasticité cérébrale, à l'occasion d'une conférence scientifique aux Pays-Bas

PR Newswire, le 10 décembre 2008 : AMSTERDAM, Pays-Bas, December 10 /PRNewswire/ -- Michael Merzenich, PhD, un chercheur scientifique de premier plan à l'université de Californie et le directeur scientifique de Posit Science Corporation, a prononcé aujourd'hui le discours principal à l'occasion de la cérémonie d'ouverture d'une conférence organisée conjointement à Amsterdam par l'Institut néerlandais des neurosciences et l'Académie royale néerlandaise des arts et des sciences. Sa présentation, intitulée « Traitements basés sur la plasticité corticale » (Cortical Plasticity-Based Therapeutics), a mis en avant des données probantes selon lesquelles les exercices basés sur la neuroplasticité pourraient constituer un nouveau type d'outil thérapeutique applicables à diverses situations, que ce soit le vieillissement sain, les maladies mentales, la démence ou les lésions cérébrales. […].

Traitement du lupus : le LupuzorTM entre en phase III

CNRS, le 15 décembre 2015 : Le LupuzorTM pourrait devenir le premier traitement spécifique non immunosuppresseur contre le lupus, une maladie auto-immune handicapante et à ce jour incurable. Découvert par l'équipe de Sylviane Muller au laboratoire d'Immunopathologie et chimie thérapeutique du CNRS à Strasbourg, ce peptide a fait l'objet d'un brevet du CNRS (délivré en 2009) et a déjà passé avec succès les phases I et II des essais cliniques réglementaires gérés par ImmuPharma-France. Une étude pivot1 internationale de phase III, toujours menée par cette dernière, débutera dans quelques jours aux États-Unis, avec le traitement du premier patient, avant d'être étendue à l'Europe. La phase III est la toute dernière phase de tests d'un candidat-médicament, avant son éventuelle autorisation de mise sur le marché. Le lancement de cette phase III a fait l'objet de la réunion d'une centaine de médecins ces 11 et 12 décembre, à Paris. […].

Cellules gliales : Finis les rôles de figuration

Caducee.net, le 08 décembre 2008 : Le travail publié cette semaine dans Science par Nathalie Rouach et Christian Giaume (Directeur Unité Inserm 840 "Communication jonctionnelle et interactions entre réseaux neuronaux et gliaux") et leurs collaborateurs démontre que l'organisation en réseau d'une population de cellules gliales, les astrocytes, joue un rôle important dans l'apport de substrats énergétiques qu'ils fournissent aux neurones. Cette fonction nutritive est dépendante de l'activité neuronale. Elle permet de maintenir la transmission synaptique dans des conditions d'hypoglycémie. Elle intervient également dans un modèle d'épilepsie, ce qui suggère que ces réseaux gliaux pourraient représenter une cible alternative d'intervention thérapeutique pour certaines neuropathologies. Les détails de ces résultats sont exposés dans l'édition du 5 décembre de la revue Science. […].

Un pas vers une arme universelle contre les tumeurs

CNRS, le 31 janvier 2005 : La recherche en biologie du cancer se concentre aujourd'hui sur une stratégie thérapeutique capable d'éliminer les cellules tumorales sans affecter les autres. Dans cette optique, l'étude menée par Hinrich Gronemeyer de l'Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IGBMC CNRS/Inserm/ULP, Illkirch) de Strasbourg sur la leucémie myéloïde aiguë et publiée dans Nature Medicine de Janvier 2005, montre le rôle majeur d'une protéine particulière appelée TRAIL. Les chercheurs suggèrent que toute thérapie capable d'induire TRAIL pourrait constituer une « arme universelle » contre une grande variété de tumeurs. […].

Wyeth annonce la mise sur le marché français de MENINGITEC™

Wyeth, le 10 octobre 2001 : Wyeth annonce la mise sur le marché de MENINGITEC™, 1er vaccin contre la méningite à méningocoques C (due à Neisseria meningitidis du sérogroupe C) indiqué dès l'âge de 2 mois. MENINGITEC™ est indiqué dans l'immunisation active des nourrissons à partir de 2 mois, des enfants, des adolescents et des adultes pour la prévention des maladies invasives dues à Neisseria meningitidis du sérogroupe C . MENINGITEC™ a obtenu son autorisation de mise sur le marché le 11 janvier dernier. Il va permettre d'aider à prévenir cette forme de méningite mortelle dans plus de 10% des cas malgré l'antibiothérapie ou pouvant entraîner des séquelles lourdes et définitives. Avec PREVENAR@, vaccin pneumococcique osidique conjugué adsorbé, MENINGITEC™ accroît l'arsenal thérapeutique de Wyeth pour lutter contre les méningites bactériennes. […].

L'excès de fer dans les cellules nerveuses impliqué dans la maladie de Parkinson

Caducee.net, le 12 novembre 2008 : Limiter l'excès de fer dans les neurones dopaminergiques (1) pourrait protéger contre la maladie de Parkinson. Cette conclusion est issue des travaux conduits par Etienne Hirsch, directeur de recherche au CNRS et son équipe de chercheurs de l'unité mixte 67 "Neurologie et Thérapeutique Expérimentale" Inserm-UPMC/Université Pierre et Marie Curie et parus dans la revue PNAS. Ils ont montré que les rongeurs malades sur-expriment le transporteur DMT1 chargé d'importer le fer dans les cellules nerveuses. Cela provoque l'accumulation de fer et la mort des neurones. Les chercheurs ont donc inhibé l'activité de ce transporteur pour en évaluer les conséquences sur la maladie. Les souris mutées sont deux fois moins atteintes par la maladie que les autres. […].

Les plus