nuance

Cancers du poumon métastatiques : Un essai clinique français ambitieux pour prouver le bénéfice de la médecine de précision

Egalement Président de la séance du 18 avril du congrès de l’American Association for Cancer Research (AACR – New Orleans, Louisiane, 16-20 avril 2016) dédiée aux nouvelles thérapies dans les cancers du poumon non à petites cellules, le Professeur Jean-Charles Soria, Chef du Département de l’Innovation Thérapeutique et des Essais Précoces, a dressé un panorama mondial des quatre grands essais cliniques prospectifs en cours en médecine de précision dans les cancers du poumon métastatiques.

« L’essai français intergroupe SAFIR 02 Lung – UNICANCER 1305 / IFCT 1301 apparait comme le seul essai clinique qui compare de façon randomisée une stratégie guidée par la biologie à un traitement de maintenance standard. A son terme, il devrait démontrer la supériorité de la médecine de précision et valider l’utilisation de l’analyse du génome tumoral comme outil de décision thérapeutique » explique le Pr Soria.

L’originalité de SAFIR 02 Lung, par rapport aux autres essais mondiaux, réside dans sa conception. Son objectif est d’évaluer le bénéfice sur la survie sans progression de la maladie de thérapies ciblées par rapport au traitement standard actuel (chimiothérapie) chez des patients atteints d’un cancer du poumon métastatique non à petites cellules.

Dans cet essai, le portrait moléculaire tumoral de tous les patients est dressé afin d’identifier une anomalie qui pourrait être ciblée par une thérapie. C’est seulement à partir du moment où une anomalie est trouvée que les patients se voient proposer de manière randomisée soit une thérapie ciblée (8 molécules disponibles dans l’essai) soit le traitement standard.

Au cas où aucune anomalie actionnable n’est identifiée, une immunothérapie ou le traitement standard est proposé aux patients.

393 patients ont été inclus dans cette étude depuis son début en avril 2014. Il est prévu que SAFIR 02 Lung identifie 230 patients porteurs d’une anomalie actionnable par les thérapies ciblées proposées dans l’essai. De façon à l’accélérer et le compléter dans les délais impartis, SAFIR 02 Lung va être amendé afin que les portraits moléculaires tumoraux puissent être établis à partir du matériel en paraffine ou d’une prise de sang (biopsie liquide).

Promu par Unicancer et mené en étroite collaboration avec l’IFCT (Intergroupe francophone de cancérologie thoracique), SAFIR 02 Lung est un essai clinique français multicentrique (26 centres) de phase II ; 5 plateformes de séquençage y contribuent. Il a débuté en mars 2014. Le Pr Jean-Charles Soria est l’investigateur principal de l’étude et le Pr Fabrice Barlési, Chef du service d’oncologie à l’Hôpital Nord à Marseille (AP-HM) en est le co-investigateur principal.

SAFIR 02 Lung bénéficie du soutien de la Fondation ARC pour la Recherche sur le Cancer et de la mise à disposition de thérapies innovantes et de l’immunothérapie par le laboratoire AstraZeneca.

Descripteur MESH : Poumon , Médecine , Essai clinique , Essais , Cellules , Thérapeutique , Louisiane , Association , Patients , Maladie , Survie , Sang , Recherche , Portraits , Paraffine , Mars , Maintenance , Immunothérapie , Génome , Biopsie , Biologie

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib