nuance

La myostatine impliquée dans le processus de cachexie ?

Une recherche américano-britannique montre chez la souris que lorsque la myostatine, une protéine inhibant la croissance musculaire, est surexprimée, une perte de poids très importante est observée chez les animaux qui se nourrissent cependant normalement, faisant ainsi penser aux symptômes de la cachexie. Si la myostatine joue un rôle dans ce syndrome, elle pourrait constituer une cible thérapeutique pour traiter cette maladie chez l’homme ou tout au moins ses conséquences.

«Nous savons maintenant que la myostatine agit sur la croissance musculaire et sur sa maintenance chez l’animal adulte et qu’elle agit à travers l’organisme entier», a commenté Se-Jin Lee, professeur de biologie moléculaire et de génétique au Johns Hopkins Institute (Baltimore, EU) et codécouvreur de la myostatine.

Les chercheurs, qui ne savaient pas si la myostatine agissait avant ou après la naissance (ils se basaient sur des modèles animaux de défaut génétique en myostatine), ont construit des lignées cellulaires capables de surproduire la myostatine ou alors pouvant bloquer son action à l’aide d’une autre protéine, la follistatine.

Après l’implantation de ces lignées chez la souris, les auteurs ont observé que les souris pourvues des cellules surproduisant la myostatine perdaient énormément de poids (de l’ordre de 33%) sans perdre leur appétit, alors que les souris avec les cellules produisant la follistatine perdaient beaucoup moins de poids.

Ces expériences permettent selon les auteurs d’affirmer que la myostatine circule dans le sang et agit à distance sur la fonte musculaire et graisseuse, comme dans les cas de la cachexie.

Bien que souvent la cachexie ait pour origine une autre affection (SIDA, cancer), les auteurs espèrent cependant que leur découverte permettra de développer des médicaments améliorant l’état des malades souffrant du syndrome de cachexie.

Source : Science 24 mai 2002;296:1486-8

PI

Descripteur MESH : Myostatine , Cachexie , Animaux , Syndrome , Croissance , Thérapeutique , Rôle , Recherche , Perte de poids , Maladie , Joue , Génétique , Follistatine , Cellules , Maintenance , Modèles animaux , Biologie moléculaire , Biologie , Baltimore , Sang , Savons , Appétit , Adulte

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib