nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Tumeurs du sein

503 résultats triés par date
affichage des articles n° 109 à 127

Pfizer Oncologie présente de nouvelles données sur IBRANCE à l'occasion du 40e SABCS 2017

Pfizer Oncologie présente de nouvelles données sur IBRANCE à l'occasion du 40e SABCS 2017

Caducee.net, le 12 décembre 2017 : Pfizer Oncologie présente de nouvelles données à l'occasion du 40e SABCS 2017 (San Antonio Breast Cancer Symposium) du 5 au 9 décembre. Un total de 16 communications Pfizer (dont 13 posters et 3 sessions orales) présentent les dernières actualités du développement clinique dans le cancer du sein, positionnant Pfizer comme un acteur incontournable dans les progrès actuels pour mieux prendre en charge ce cancer, notamment dans ses formes les plus avancées et agressives. […].

CHEK2 : un nouveau gène impliqué dans le risque de cancer du sein

Caducee.net, le 22 avril 2002 : Une équipe internationale vient de démontrer qu'une mutation du gène CHEK2 confère un risque de cancer du sein multiplié environ par deux chez les femmes et par dix chez les hommes. Toutefois, cette mutation n'augmente pas le risque de cancer du sein chez les sujets déjà porteurs de mutations BRCA1 ou BRCA2. […].

Genclis sélectionnée pour présenter son test de prédiction Severidia® à la conférence internationale St. Gallen sur le cancer du sein

Genclis SAS, le 09 janvier 2015 : Nancy, France, le 9 janvier 2015 - Genclis, société de diagnostic moléculaire dans les domaines de l'allergie et du cancer, annonce aujourd'hui avoir été sélectionnée pour présenter un poster sur l'utilisation des nouvelles technologies de séquençage pour prédire le devenir clinique des patientes atteintes de cancer du sein triple-négatif lors de la 14 ème conférence internationale de St. Gallen sur le cancer du sein (St. Gallen International Breast Cancer Conference), qui se tiendra à Vienne, en Autriche, du 18 au 21 mars 2015. […].

Raloxifène, concentration en œstradiol et risque de cancer du sein

Caducee.net, le 09 janvier 2002 : Le raloxifène est un modulateur des récepteurs aux estrogènes associé à une réduction marquée du risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées traitées pour ostéoporose. Une nouvelle publication montre que chez les femmes avec une concentration élevée en œstradiol, le raloxifène réduit le risque de cancer du sein. Par contre, le raloxifène ne paraît pas modifier ce risque chez celles dont la concentration en œstradiol est indétectable. […].

Premier patient recruté dans une étude mondiale de phase III sur le bevacizumab et le trastuzumab dans le cancer précoce du sein

PR Newswire, le 27 mai 2008 : PARIS, May 27 /PRNewswire/ -- Une nouvelle étude internationale pour les femmes atteintes d'un cancer du sein HER2 positif est ouverte au recrutement. L'étude pivotale BETH (BEvacizumab et Trastuzumab en Thérapie adjuvante contre le cancer du sein HER2 positif) est un essai clinique de phase III, qui étudie les avantages de la combinaison de deux anticorps monoclonaux, l'antiangiogénique bevacizumab (Avastin (R)) et l'agent thérapeutique ciblé trastuzumab (Herceptin (R)), associés en chimiothérapie pour le traitement des patientes atteintes d'un stade précoce de cancer du sein HER2 positif. […].

Cancer du sein : le risque associé à la susceptibilité génétique serait surévalué dans la plupart des études

Caducee.net, le 21 août 2002 : Une analyse des études précédentes sur les mutations de susceptibilité au cancer du sein (gène BRCA1 et BRCA2) suggère que les estimations de la pénétrance (ou le risque pour un porteur de la mutation de développer un cancer du sein au cours de sa vie) ont été exagérées. Une prise en compte non optimale des facteurs de risque extra-génétiques est en cause, selon un article publié dans l’édition du 21 août du Journal of the National Cancer Institute. […].

NorthShore University HealthSystem intègre la plateforme d'intelligence artificielle révolutionnaire densitas® intelliMammo™ pour le dépistage de précision du cancer du sein

NorthShore University HealthSystem intègre la plateforme d'intelligence artificielle révolutionnaire densitas® intelliMammo™ pour le dépistage de précision du cancer du sein

PRNEWSWIRE, le 13 novembre 2020 : HALIFAX (N.-É.), 13 novembre 2020 /PRNewswire/ -- Densitas® Inc., un fournisseur de premier plan de technologies d'intelligence artificielle (AI) pour la mammographie numérique et le dépistage du cancer du sein, a annoncé aujourd'hui que NorthShore University HealthSystem (NorthShore) déploierait la plateforme densitas® intelliMammo™ dans ses installations de mammographie. Grâce à cette intégration, les évaluations de la densité mammaire, de la qualité des images cliniques et des risques de cancer du sein seront générées automatiquement pour chaque mammographie effectuée dans le système de santé. […].

Agendia lance le TargetPrint(R) à l'intention des patients atteints du cancer du sein

PR Newswire, le 04 septembre 2008 : HUNTINGTON BEACH, Californie et AMSTERDAM, Pays-Bas, September 4 /PRNewswire/ -- Agendia, leader mondial dans le domaine des diagnostics moléculaires du cancer, a annoncé aujourd'hui le lancement de TargetPrint(R), un nouveau test de diagnostic permettant aux médecins de déterminer quantitativement les profils d'expression génétique du récepteur des oestrogènes (RE), du récepteur de la progestérone (RP) et du récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER2) dans le cadre des biopsies de tumeurs du sein. La mesure précise de ces récepteurs est une question de première importance dans la planification du traitement des patients atteints de cancer du sein après la chirurgie et aide les médecins et les patients à prendre des décisions éclairées concernant le traitement. TargetPrint est exécuté au moyen de la nouvelle puce à haute densité (High Density Chip) d'Agendia, laquelle a obtenu le mois dernier (août 2008) l'autorisation de mise en marché de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. […].

Allaiter plus longtemps pour réduire le risque de cancer du sein

Caducee.net, le 19 juillet 2002 : Une très large étude publiée dans la revue médicale The Lancet indique que la durée de l’allaitement est directement liée au risque de développer un cancer du sein. Selon cette enquête, l’absence d’allaitement ou un allaitement trop court contribuent de façon significative à l’incidence élevée des cancers du sein en Occident. […].

Cancer du sein : nouvelles données de suivi sur le tamoxifène

Caducee.net, le 16 novembre 2005 : Des données actualisées prenant en compte des années supplémentaires de suivi viennent d’être publiées dans le cadre d’un large essai clinique mené sur le tamoxifène pour la prévention du cancer du sein. L’analyse confirme la réduction du risque de cancer du sein invasif et non invasif avec le tamoxifène. Les détails sont publiés dans l’édition du 16 novembre du Journal of the National Cancer Institute (JNCI). […].

Avesthagen achève la première séquence génomique complète d'une patiente parsie atteinte d'un cancer du sein

PR Newswire, le 03 janvier 2011 : BANGALORE, Inde, January 3, 2011 /PRNewswire/ -- Avesthagen Limited a encore une fois établi sa position de leader dans l'application fructueuse des technologies de la nouvelle génération en annonçant l'achèvement de la première séquence génomique complète chez une patiente parsie âgée de 74 ans atteinte d'un cancer du sein de type héréditaire. L'incidence du cancer du sein dans la plupart des populations est fortement liée à une base génétique mais on ne sait que peu de choses sur ses variantes pour le moment. En employant le séquençage de génomes complets d'individus affectés, toutes les variantes génétiques liées à la maladie peuvent être identifiées. Ceci conduira à une compréhension plus large des mécanismes des cancers du sein, au développement de nouveaux tests de diagnostic, à la découverte de nouveaux objectifs de médicaments ainsi qu'à la conception des médicaments. […].

Stress et risque de cancer du sein

Caducee.net, le 11 septembre 2005 : Quel rôle joue le stress dans le risque d’apparition de cancer du sein ? D’une manière inattendue, une étude parue dans la dernière édition du British Medical Journal indique qu’un niveau élevé de stress au quotidien serait associé à une réduction du risque de développer un premier cancer du sein. […].

Le tabagisme à l’adolescence pourrait augmenter le risque de cancer du sein

Caducee.net, le 04 octobre 2002 : Les auteurs d’une étude canadienne viennent de mettre en avant les effets variables du tabagisme sur le risque de cancer du sein. Les adolescentes qui fument pourraient présenter plus de risque de cancer du sein à l’âge adulte, estiment-ils. […].

Cancer du sein : évaluation de l'opportunité d'un dépistage systématique par mammographie chez les femmes âgées de 40 à 49 ans.

ANAES, le 11 juin 2004 : Cette évaluation montre qu'en 2004, les données de la littérature clinique et économique n'apportent pas un niveau de preuves suffisant pour permettre d'envisager l'extension du programme français de dépistage de cancer du sein aux femmes âgées de 40 à 49 ans sans risque héréditaire, ni antécédent de cancer du sein. […].

Agendia annonce une étude montrant que le sous-typage moléculaire est en mesure d’améliorer le traitement du cancer du sein

Agendia, le 16 septembre 2014 : Les chercheurs ont par ailleurs indiqué que le test BluePrint, qui porte sur 80 gènes, a permis de reclassifier 22 % du total des tumeurs -- en identifiant plus précisément les sous-types de cancer du sein que ne le permettent les tests IHC-FISH. […].

Une étude sur la relation entre les AINS et le cancer du sein

Caducee.net, le 31 mai 2005 : L'ibuprofène peut être associé à une augmentation du risque de cancer du sein et la prise quotidienne d'aspirine est associée sur le long terme à une augmentation du risque de cancer du sein ER/PR-négatif, selon une étude publiée dans le numéro du premier juin du Journal of the National Cancer Institute. […].

Cancer du sein : les femmes d'origine asiatique paraissent moins exposées

Caducee.net, le 17 avril 2005 : Une étude menée en Angleterre et au Pays de Galles s'est intéressée aux femmes d'origine asiatique et à leur risque de cancer du sein comparé à la population générale. Il apparaît qu'elles ont un risque de cancer du sein plus faible. De plus, en cas de développement de la maladie, leur survie est plus élevée. […].

L'OERTC publie dans The Lancet Oncology les données à long terme de l'étude MINDACT

Agendia, Inc., le 13 mars 2021 : Comme annoncé précédemment lors de la conférence de l'ASCO en mai 2020, de la conférence européenne sur le cancer du sein en octobre 2020, et mis en évidence lors d'une présentation orale à la SABCS en décembre 2020, les données publiées dans The LancetOncology confirment le caractère positif de l'étude MINDACT en matière de désescalade et montrent que près de la moitié des femmes qui auraient reçu une chimiothérapie pouvaient l'éviter tout en obtenant les mêmes résultats excellents. […].

nuance

Les plus