nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Tumeurs du sein

502 résultats triés par date
affichage des articles n° 37 à 55

Le test du cancer du sein MammaPrint(R) offre une aide précieuse en matière de décisions de traitement personnalisé

PR Newswire, le 30 mai 2008 : CHICAGO, May 31 /PRNewswire/ -- Agendia BV, leader mondial dans le domaine en rapide évolution des diagnostics moléculaires, a annoncé aujourd'hui que les données résultant de deux études portant sur MammaPrint(R), son test de pronostic du cancer du sein, seront présentées à l'occasion de la rencontre annuelle de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO). Ensemble, ces résultats montrent que MammaPrint, un test de pronostic pour la récidive du cancer du sein utilisant une signature de 70 gènes, fournit des renseignements importants pour la gestion efficace des patientes. […].

Genclis SAS confirme le potentiel de son test diagnostique inédit Severidia® sur 47 patientes atteintes de cancer du sein triple-négatif

Genclis SAS, le 25 novembre 2014 : Nancy, France, le 25 novembre 2014 - Dans le cadre de la 4 ème Munich Biomarker Conference qui se tient à Munich les 25 et 26 novembre 2014, Genclis, société de diagnostic moléculaire dans les domaines de l'allergie et du cancer, présentera oralement des données supplémentaires de validation de l'utilité clinique du test Severidia ®, un biomarqueur tumoral pronostique, dans le cancer du sein triple-négatif. […].

Pathway Genomics lance le panel de susceptibilité à haut risque du cancer du sein BreastTrue NGS avec PALB2

Pathway Genomics Corporation, le 11 septembre 2014 : Des études récentes sur les survivantes du cancer du sein ont montré qu’environ 70 % des mutations identifiées étaient des mutations du gène BRCA1/2. Environ 4 % présentaient des mutations de la ligne germinale dans d’autres gènes de susceptibilité au cancer, y compris les gènes à haut risque. Ces gènes à haut risque additionnels sont les gènes CDH1, PALB2, PTEN, STK11 et TP53. Le panel de tests de susceptibilité à haut risque BreastTrue de Pathway Genomics analyse tous ces gènes. […].

Halaven(TM) (ERIBULINE) nouvelle molécule du laboratoire EISAI: Le CHMP émet une opinion favorable pour son utilisation dans le cancer du sein métastatique

PR Newswire, le 21 janvier 2011 : HATFIELD, Angleterre, January 21, 2011 /PRNewswire/ -- Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l'Agence Européenne des Médicaments (EMA), a exprimé aujourd'hui une opinion favorable à l'utilisation de l'Halaven, médicament du laboratoire EISAI Europe, Ltd, indiqué en monothérapie dans le traitement des patientes atteintes de cancer du sein métastatique (CSM) ou localement avancé (LA), ayant progressé après au moins deux protocoles de chimiothérapie au stade avancé de la maladie. […].

La capécitabine en association au traitement standard administré avant la chirurgie aide à éradiquer les tumeurs chez les patients atteints d'un cancer du sein au stade précoce

PR Newswire, le 23 septembre 2009 : BERLIN, September 23 /PRNewswire/ -- Les données de l'étude ABCSG-24 présentées aujourd'hui à l'occasion du 15e congrès de l'ECCO et du 34e congrès de l'ESMO qui se sont déroulés simultanément à Berlin, en Allemagne, révèlent que la capécitabine (Xeloda(R)) combinée aux schémas posologiques à base d'anthracycline et de taxane administrés avant une chirurgie (traitement néoadjuvant) a permis d'éradiquer complètement la tumeur chez 24 % des femmes atteintes d'un cancer du sein de stade précoce HER2-positif ou HER2-négatif. Ce résultat est impressionnant compte tenu du fait que la proportion des femmes ayant bénéficié d'une éradication totale à la suite d'une chimiothérapie standard[*] pour un cancer du sein précoce HER2-positif ou HER2-négatif est inférieure à 20 % (plage de 6 à 18 %).[1] […].

THS de la ménopause : risque accru de cancer du sein avec l'association œstrogène-progestatif

Caducee.net, le 28 janvier 2000 : En matière de traitement hormonal substitutif (THS) de la ménopause, le progestatif, non seulement ne protège pas, mais semble augmenter le risque de cancer du sein. Tel est le message d’une étude américaine parue dans le JAMA qui montre que le risque relatif augmente, en fonction de la durée d’utilisation, nettement plus vite chez les femmes qui prennent une association œstrogène-progestatif que chez celles qui utilisent les seuls estrogènes. […].

Diagenic annonce le lancement du premier test sanguin de dépistage du cancer du sein fondé sur l'analyse de l'expression des gènes

PR Newswire, le 10 novembre 2008 : OSLO et FOSTER CITY, Californie, November 10 /PRNewswire/ -- DiaGenic ASA (OSL : DIAG) et Applied Biosystems Inc. (NYSE : ABI) ont annoncé aujourd'hui le lancement de BCtect(TM), un test sanguin permettant le dépistage précoce du cancer du sein. Ce test analyse la signature d'expression génétique unique identifiée par DiaGenic au moyen du dispositif personnalisé TaqMan(R) Array, fabriqué pour DiaGenic par Applied Biosystems. L'Inde a été choisie pour être le premier pays dans lequel BCtect(TM) serait introduit, après avoir été le théâtre d'une vaste étude désormais terminée et couronnée de succès. […].

Une étude publiée sur Lancet montre que la molecule Halaven(TM) de Eisai (Eribuline) améliore de manière significative la survie globale par rapport aux traitements actuels du cancer du sein métastatique durant la phase terminale

PR Newswire, le 02 mars 2011 : HATFIELD, Angleterre, March 3, 2011 /PRNewswire/ -- De nouveaux résultats étayant le rôle de Halaven(TM) du laboratoire Eisai (eribulin) comme nouvelle norme de traitement potentielle chez les femmes atteintes de cancer du sein métastatique (CSM) déjà fortement prétraitées ont été publiés ce jour sur « The Lancet ». L'étude EMBRACE (Étude EISAI sur le cancer du sein métastatique évaluant l'Eribuline (E7389) versus le traitement de choix du médecin) a démontré que Halaven améliore significativement la survie globale en comparaison avec le traitement de choix du médecin (TCM) chez des patientes atteintes de CSM préalablement traitées avec au moins une antracycline et un taxane.[1] Le TCM est défini comme une chimiothérapie en monothérapie, une hormonothérapie ou un traitement biologique approuvé pour le traitement du cancer, ou un traitement palliatif ou encore une radiothérapie administrée selon la pratique locale.[2] […].

De nouveaux résultats sur la relation entre le THS et le cancer du sein

Caducee.net, le 14 février 2002 : Le traitement hormonal substitutif (THS) a été associé sur le long terme à une augmentation du risque de cancer du sein. Une nouvelle étude a examiné cette relation en fonction du type histologique et elle semble confirmer l'augmentation du risque, particulièrement pour les carcinomes lobulaires. […].

La première chimiothérapie avec taxanes sans anthracycline administrée en association avec Herceptine (TCH) pour le traitement du cancer du sein HER2-positif au stade précoce obtient le feu vert de la FDA

PR Newswire, le 30 mai 2008 : EDMONTON, Canada, May 31 /PRNewswire/ -- Le Groupe international de recherche sur le cancer (CIRG), une division de l'entité TRIO (Translational Research in Oncology - recherche translationnelle en oncologie), a annoncé ce jour que, sur la base de son étude BCIRG 006, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis avait approuvé un nouveau traitement composé des agents de chimiothérapie Taxotere(R) (docétaxel) et carboplatine administrés en association avec Herceptine(R) (trastuzumab) (schéma TCH) pour le traitement adjuvant (post-chirurgical) du cancer du sein à récepteurs HER2 (Human Epidermal growth factor Receptor 2, récepteur du facteur de croissance épidermique humain 2) au stade précoce. La FDA a simultanément approuvé le schéma AC-TH (doxorubicine et cyclophosphamide suivis de Taxotere plus Herceptine), également évalué dans le cadre de l'étude BCIRG 006. […].

La chimiothérapie pourrait réduire le risque de cancer du sein après une maladie de Hodgkin traitée

Caducee.net, le 02 juillet 2003 : Les femmes traitées par radiothérapie pour une maladie de Hodgkin présentent un risque plus élevé de cancer du sein. Une nouvelle étude indique que ce risque augmente avec la dose de radiation reçue. Cependant, associer la chimiothérapie à la radiothérapie est associée à une réduction de ce risque, vraisemblablement en induisant une ménopause prématurée. […].

Le «bon cholestérol» est néfaste pour le cancer du sein.

Caducee.net, le 04 novembre 2013 : Les lipoprotéines de haute densité (HDL), communément appelées  le «bon cholestérol» sont connues pour leur rôle bénéfique sur la santé en termes de prévention des risques d'athérosclérose et de maladies cardiaques. Cependant si l'on fie aux résultats de certaines expérimentations animales récentes montrant un lien entre des niveaux élevés de HDL et un risque accru de cancer du sein, il se pourrait qu'il ne soit pas si bénéfique que celà pour la santé humaine. […].

Des études montrent que le test de cancer du sein MammaPrint(R) est bénéfique pour les patients faisant partie du régime de traitement personnalisé

PR Newswire, le 14 décembre 2007 : AMSTERDAM, Pays-Bas, December 14 /PRNewswire/ -- De nouvelles recherches démontrent que le test pronostique du cancer du sein MammaPrint(R) a été mis en place avec succès dans le processus de diagnostic chez les patientes atteintes de cancer du sein, dans des hôpitaux communautaires aux Pays-Bas. Les résultats de MammaPrint(R) ont permis de classer jusqu'à un tiers des patientes dans des catégories de risque différentes par rapport aux outils d'évaluation de risque actuellement utilisés. Dans la plupart des cas, cela pourrait conduire à une réduction du recours à la chimiothérapie adjuvante. Les résultats ont été publiés dans le numéro de décembre de The Lancet Oncology. […].

ESPERITE (ESP) valide SERENITY, le test de dépistage du risque de cancer du sein et des ovaires, qui séquence l'intégralité des gènes BRCA1 et BRCA2 et détecte tous les variants.

Esperite N.V., le 14 avril 2015 : SERENITY, détection précoce de la prédisposition génétique au cancer du sein et des ovaires, largement accessible en Europe dés fin mai. […].

Dépistage du cancer du sein par analyse des sécrétions de la glande mammaire

Caducee.net, le 05 décembre 2001 : Des chercheurs de l’université de Californie publient une étude dans la revue Journal of the National Cancer Institute sur une nouvelle technique d’aspiration des sécrétions intra canalaires de la glande mammaire en vue de diagnostiquer les cellules anormales en cytologie. Selon eux, les résultats montrent que les femmes présentant une cytologie anormale d’après ce test, ont un risque plus élevé de cancer du sein. […].

Formes familiales du cancer du sein : de nouvelles mutations

Caducee.net, le 22 mars 2006 : De nouvelles mutations associées à un risque familial élevé de cancer du sein ont été détectées. Elles concernent les gènes BRCA1, BRCA2, CHEK2 et TP53, montre une étude publiée aujourd’hui dans le JAMA. […].

Lunit INSIGHT MMG, une solution d'IA pour la détection du cancer du sein, désormais agréé CE

Lunit INSIGHT MMG, une solution d'IA pour la détection du cancer du sein, désormais agréé CE

PRNEWSWIRE, le 02 juin 2020 : SÉOUL, Corée du Sud, 2 juin 2020 /PRNewswire/ -- Lunit a annoncé aujourd'hui que sa solution d'IA pour le cancer du sein, Lunit INSIGHT MMG, a été agréé CE. Le logiciel médical a reçu l'agrément le 26 mai, ce qui le rend désormais disponible dans l'Espace économique européen. […].

Le produit Avastin de Genentech, Roche et Chugai détiendra plus de 20 pour cent du marché des médicaments contre le cancer du sein en 2017

PR Newswire, le 22 octobre 2008 : WALTHAM, Massachusetts, October 22 /PRNewswire/ -- Decision Resources, l'une des plus importantes sociétés de recherche et de consultation concernant les questions pharmaceutiques et des soins de santé, conclut que grâce à sa forte pénétration du marché, le produit Avastin des sociétés Genentech, Roche et Chugai récoltera un peu plus de 20 pour cent des ventes totales sur le marché des médicaments contre le cancer du sein aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni et au Japon en 2017. […].

nuance

Les plus