nuance

Martine Aubry présente le bilan de deux ans de lutte contre l'exclusion après la mise en place de la loi

Madame Aubry, entourée du ministre de la jeunesse et des sports -Marie Georges Buffet-, Louis Besson, secrétaire d'état au logement, Marylise Leblanchu secrétaire d'état aux PME, au commerce et à l'artisanat, Michèle Demessine, secrétaire d'état au tourisme a fait le bilan de deux ans de lutte contre l'exclusion après la mise en place de la loi.

Les actions devaient se faire selon 3 principes : L'accès aux droits sociaux fondamentaux Prévenir l'exclusion Rendre plus efficaces les mécanismes d'urgence. Le budget était de 51.4 Milliards de francs sur 3 ans. Il a été respecté.

Les méthodes : Actions conjointes des différents ministères Coordination de l'état et des collectivités locales, des pouvoirs publics et des associations dont le rôle a été très important comme ATD Quart Monde. Le bilan a été établi d'après le rapports de M. Thierry qui préside le Conseil national de lutte contre l'Exclusion.

Aprés avoir abordé les résultats obtenus dans le cadre du droit à l'emploi, madame Aubry a abordé le droit aux soins. Sur les 6 millions de chomeurs concernés, 4.5M ont bénéficié de la couverture maladie universelle ou CMU, ce qui est déjà supérieur de 1.8M au nombre des bénéficiaires de l'ancienne aide. La gratuité des soins concerne également les lunettes et la dentisterie.

La mise en place de réseaux CANCER et PERINATALITE donnent accès aux soins en fonction de la pathologie et non du "carnet d'adresses".

Près de 300 permanences d'accès aux soins de santé (PASS) ont été financés en 99.Ont ensuite été abordés le droit à des moyens de vie décents, l'accès à l'éducation, à la culture et aux sports, à une vie familiale, à la citoyenneté.

Pour mieux informer les personnes de leurs droits, des actions sont entreprises dès octobre 2000. Un support complet de communication a été réalisé dans ce but : présentation de la loi et du bilan, témoignages audio, documentation, dépliants d'information au public.

Un forum internet sur le site du ministère de l'emploi et de la solidarité permet dès aujourd'hui l'accès à l'information et un dialogue entre les acteurs de la lutte contre les exclusions.

Les budgets sont désormais inscrits dans les crédits structurels des ministères.

En plus de la relance de la mobilisation, le gouvernement a obtenu un acord unanime de ses collègues Européens. Le programmme Européen devrait être voté prochainement, (Le précédent programme de Luxembourg pour l'emploi avait mis 7 ans à aboutir).

Descripteur MESH : Lutte , Sports , Commerce , Logement , Soins , Emploi , Vie , Luxembourg , Budgets , Santé , Rôle , Personnes , Méthodes , Maladie , Couverture maladie universelle , Communication , Conseil , Internet , Gouvernement , Éducation , Documentation , Dépliants

nuance

Recherche scientifique: Les +