nuance

Peregrine : un nouveau système de calcul de dose en radiothérapie, vient d’être approuvé par la Food and Drug Administration

Peregrine est un nouveau système de simulation et de calcul de la dose de rayonnements ionisants reçus par un patient. Utilisant une méthode de calcul statistique innovante et s’appuyant sur les clichés de scanners des patients, il permet de modéliser en trois dimensions le comportement du rayonnement selon les tissus du patient et le système d’émission.

L’objectif de cet outil de calcul est double : augmenter la dose reçue par la tumeur et limiter l’irradiation des tissus sains avoisinants.

Ce système a été développé aux USA dans le laboratoire national Lawrence Livermore du Département de l’Energie, en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Californie et d’autres institutions. La société NOMOS (Sewickley, Pennsylvanie) aura la charge de la production et de la commercialisation du Peregrine.

Le City of Hope Cancer Center de Los Angeles sera un des premiers établissements à utiliser le système Peregrine. « Nous sommes très heureux de pouvoir fournir à nos patients la dernière technologie en matière de traitement par radiation », a déclaré le Dr J. Wong, directeur de la division Oncologie Radiation du City Hope.

L’avantage du système Peregrine est de modéliser le comportement du rayonnement chez le patient en fonction de la structure et de la composition des tissus rencontrés. Selon le Dr Moses, responsable du développement du système, Peregrine est le seul système de calcul qui peut être utilisé pour tous les types de radiothérapie. La modélisation est basée sur l’analyse informatique des clichés de scanners des patients.

Cet outil de calcul des doses de radiations fait appel à une méthode statistique fondée sur les algorithmes de Monte Carlo. Jusqu’à présent, ces calculs de modélisations des interactions entre les rayons et la matière n’étaient réalisables qu’avec des supercalculateurs et le traitement était trop long pour être transposé dans une pratique médicale. Par exemple, le calcul des interactions pour une seule dose prenait plusieurs semaines avec un super-ordinateur comme le Cray-1, dont le coût s’élève à 20 millions de dollars.

Le moteur de calcul de dose Peregrine utilise plusieurs microprocesseurs en réseaux (dont le nombre peut être adapté aux besoins) et il peut être facilement intégré à un système informatique déjà existant. Le développement informatique des outils d’analyse et de calcul de Peregrine assure une modélisation en 30 minutes.

Source : Lawrence Livermore National Laboratory. http://www.llnl.gov/peregrine/

Descripteur MESH : Radiothérapie , Patients , Tissus , Comportement , Rayonnement , Simulation , Informatique , Algorithmes , Calculs , Californie , Los Angeles , Pennsylvanie , Technologie

Recherche scientifique: Les +