nuance

Appel à la mobilisation le 4 décembre contre la casse du système de santé

illustration7 organisations syndicales représentant les professionnels de santé libéraux et hospitaliers appellent à manifester ce samedi 4 décembre à Paris devant le ministère des Solidarités et de la santé à partir de 13h. Ils entendent ainsi exprimer leur indignation face aux mesures coercitives qui visent les soignants et revendiquer des moyens pour le secteur de la santé à la hauteur des attentes des Français.

L’ISNI, l’UFML-S, Jeunes Médecins, le collectif Santé en danger, le SNPHARE, Action praticiens hôpital et Avenir jeunes pharmaciens hospitaliers appellent à manifester demain 4 janvier à 13h contre la « casse du système de santé ». Voici leur communiqué.



Dans un courrier du 17 novembre 2021, le ministère de la Santé annonçait enfin des mesures d’anticipation et d’adaptation de la réponse de l’offre de soins aux situations de tensions, soufflant sur les braises du mal être du monde de la santé déjà bien impacté par 20 ans de restrictions et deux années de crise Covid.
La grande solution proposée par le Ministère : instaurer des mesures coercitives de réquisition enfermant dans l’hôpital pour les fêtes de fin d’année les soignants jusqu’aux plus jeunes d’entre nous pour assurer la prise en charge des patients. Un ultimatum est également lancé à la médecine de ville déjà décimée pour pourvoir les postes vacants.

Tous les acteurs de la santé s’indignent de décisions qui ne suivent pas les recommandations des syndicats représentatifs. L’hôpital, la médecine et les soins de villes sont des partenaires indissociables et leurs coopérations sont essentielles pour la qualité et la sécurité des soins des Français. Le délitement actuel de l’hôpital ainsi que les difficultés de recrutement qui touche tant la médecine de ville que le secteur hospitalier, devraient nous inciter à collaborer ensemble de façon concertée et non à nous contraindre, à nous obliger. Après de telles annonces encore et toujours en décalage, les échanges des professionnels de santé et du soin vont tous dans le même sens : celui d’un mouvement massif contre ces mesures aberrantes et non adaptées aux besoins d’aujourd’hui ni à l’état des forces en présence.

Il est temps que nos tutelles et nos politiques ne voient plus la santé publique seulement dans les limites d’un mandat présidentiel avec un budget non adapté aux besoins et réparti de façon morcelée entre tous les acteurs.
Il est également temps que la santé retrouve sa juste place, à la hauteur des attentes et des besoins de nos concitoyens, dans les programmes des candidats à la présidence de la République. Nous disons OUI au pouvoir de vivre en bonne santé en France avec une qualité de vie pour les soignants !

Le 4 décembre à Paris, l’ensemble des acteurs de la santé se réuniront lors d’une manifestation : professionnels paramédicaux, praticiens hospitaliers, médecins de ville ainsi que les patients.
Ce rassemblement signera le départ d’un mouvement qui ne fera que prendre de l’importance tout au long des semaines à venir si les urgences soulevées par les soignants de l’hôpital et la médecine de ville ne sont pas prises en considération par nos décideurs.

Rendez-vous le 4 décembre à 13 h devant le ministère des Solidarités et de la Santé.

 

Descripteur MESH : Santé , Paris , Face , Médecine , Soins , Temps , Mouvement , Médecins , Vie , France , Programmes , Sécurité , Syndicats , Patients , Pharmaciens , Qualité de vie , Santé publique , Villes , Urgences

nuance

Actualités professionnelles: Les +