nuance

Les méningites bactériennes sous-diagnostiquées en Afrique sub-saharienne

Environ un tiers des cas des méningites bactériennes pourrait ne pas être diagnostiqué en raison d'un manque de ressource pour conduire des analyses pertinentes.

Les méningites bactériennes constituent toujours un réel problème de santé publique en Afrique sub-saharienne et surtout chez les enfants. Le diagnostic de l'infection reste délicat, surtout dans un contexte où le manque de moyens (humains et financier) rend souvent impossible la réalisation des différents examens en routine. Par ailleurs, le diagnostic est rendu difficile de part la prévalence du paludisme, dont la présentation clinique peut masquer la méningite.

Un travail mené par le Dr James Berkeley (Centre for Geographic Medicine Research) et des membres de l'Université d'Oxford a porté sur l'efficacité des tests couramment disponibles dans des hôpitaux kenyans situés en zone rurale. Leurs conclusions sont publiées dans le numéro du Lancet du 2 juin.

Cette équipe a suivi sur une année 905 enfants qui s'étaient rendus dans ce type d'hôpital au Kenya pour subir une ponction lombaire. Les analyses microbiologiques et l'examen du liquide céphalorachidien (LCR) ont été comparés aux résultats issus des examens normalement réalisés dans ces centres de soins.

Un diagnostic de méningite bactérienne a été posé chez 71 enfants : 45 cas certains et 26 probables.

D'après les auteurs de l'étude, environ un tiers des cas examinés n'aurait pas été identifié sans les examens de laboratoires adéquats.

"Le comptage des leucocytes dans le LCR, qui serait l'examen le plus facilement disponible, pourrait passer à coté d'environ un cas sur six, même quand il est réalisé correctement", écrivent les auteurs. "La culture de LCR est clairement l'idéale, mais elle n'est pratiquement jamais disponible dans les hôpitaux de district en Afrique". En raison des difficultés à mettre en place cet examen en "routine", les auteurs estiment qu'il serait préférable de faciliter la réalisation efficace du comptage des leucocytes et de la mesure du rapport glucose (LCR/sang).

Source : Lancet 2001;357:1753-7.

Descripteur MESH : Afrique , Bactériologie , Urgences , Pédiatrie , Infectiologie , Diagnostic , Leucocytes , Méningite , Hôpitaux , Paludisme , Travail , Soins , Santé publique , Santé , Prévalence , Ponction lombaire , Glucose , Méningite bactérienne , Membres , Laboratoires , Kenya , Infection

nuance

Recherche scientifique: Les +