nuance

Faible poids à la naissance, croissance accélérée et hypertension à l'âge adulte

Une prise de poids rapide chez les enfants et un faible poids de naissance pourraient augmenter le risque d'hypertension artérielle à l'âge adulte, selon une étude qui paraîtra prochainement dans la revue Circulation.

La relation entre le faible poids à la naissance ou retard de croissance intra-utérin (RCIU) et le risque accru d'hypertension artérielle par la suite à été mis en évidence dans plusieurs études épidémiologique, rappellent Catherine Law, épidémiologiste à l'Université de Southampton.

Cependant, Catherine Law et ses confrères rappellent qu'on ne sait pas si le RCIU ou le phénomène de croissance post-natale accélérée est lié à une pression artérielle (PA) élevée à l'âge adulte.

L'équipe menée par le Dr Law a étudié la PA de 346 hommes et femmes britanniques pour lesquels les mesures anthropométriques étaient connues pour les 10 premières années de vie. Les participants étaient âgés de 21 à 24 ans au moment de l'étude.

"Les personnes qui avaient un faible poids de naissance mais qui avaient pris du poids rapidement durant la petite enfance (1 à 5 ans) avaient les pressions artérielles les plus élevées", écrivent les investigateurs.

Une PA systolique élevée à l'âge adulte était positivement liée à une diminution du poids à la naissance mais aussi à une prise de poids rapide durant la petite enfance.

D'après les résultats présentés, la PA systolique était plus élevée de 2,7 mm Hg pour chaque diminution d'un kilogramme du poids à la naissance.

Il apparaît également que les enfants qui prenaient le plus de poids entre un an et cinq étaient plus enclins à avoir des indices de masse corporelle (IMC) parmi les plus élevés. Cependant, les auteurs expliquent que l'IMC atténue l'effet de la prise de poids pendant la petite enfance mais pas l'effet du poids de naissance.

Un autre résultat intéressant était que le gain de poids la première année n'avait pas d'influence sur la PA à l'âge adulte.

Ces données ne permettent pas d'élucider complètement la question de la relation entre la croissance de l'enfant et l'hypertension de l'adulte mais montrent toutefois "qu'une partie du risque d'hypertension à l'âge adulte est défini pendant la vie fœtale". "La prévention primaire de l'hypertension pourrait dépendre de stratégies destinées à promouvoir la croissance fœtale et réduire l'obésité infantile", concluent les auteurs.

Source : Circulation 2002 : published online before print February 4, 2002, 10.1161/hc0902.104677. American Heart Association.

Descripteur MESH : Hypertension artérielle , Croissance , Adulte , Poids de naissance , Prise de poids , Risque , Vie , Association , Enfant , Femmes , Hommes , Obésité , Personnes , Pression , Pression artérielle , Prévention primaire

nuance

Recherche scientifique: Les +