nuance

Débat sur le clonage thérapeutique : les malades ont la parole

Pour la première fois en France, des représentants d’associations de malades concernés par les progrès de la génétique et notamment par l’utilisation des cellules souches humaines, vont pouvoir exprimer leur avis sur la question grâce à une initiative de l’Association Française contre les Myopathies (AFM) qui a organisé le 27 juin dernier un débat intitulé ‘Cellules souches et clonage thérapeutique : les experts face aux malades’, réunissant un panel de plus de 15 experts et 12 représentants d’associations de malades.

Organisé sur le principe d’une conférence de consensus, ce débat, animé par le journaliste M. Horwitz, a couvert différents aspects de l’utilisation des cellules souches embryonnaires et adultes (recherche, statut de l’embryon humain, législation) et permis aux malades d’interroger les experts à la suite de leurs interventions.

Cette journée était destinée à élaborer des propositions émanant des malades ou des associations de malades, sur la conduite et l’encadrement des recherches dans le domaine des cellules souches humaines. Elles seront rendues publiques en septembre prochain.

«Ne reconduisons pas les erreurs faites sur l’atome, mais approprions-nous ce débat de société [cellules souches et médecine régénératrice]». C’est ainsi que Eric Molinié, président de l’AFM, a introduit le débat.

Dans un contexte de forte avancée des recherches ( voir dépêche caducee du 24/06 ) et face aux questions de société que pose l’utilisation des cellules souches humaines, ce débat se situait en plein centre d’une actualité brûlante sur fond de révision des lois de bio-éthique.

Les chercheurs interrogés se sont dits favorables à l’établissement de banques de cellules souches embryonnaires, afin de satisfaire aux exigences à la fois de quantités (les recherches nécessitent un grand nombre de cellules) et de qualité (reproductibilité des recherches et besoin de clarté vis à vis de l’opinion dans un encadrement juridique stricte).

Les problèmes d’éthique, inévitablement rencontrés lors de débats sur le sujet des cellules souches embryonnaires, ont suscité de nombreuses questions, et renvoient finalement toujours au même problème, celui de donner un vrai statut à l’embryon : sujet de recherche ou individu à part entière, simple ‘amas de cellules’ ou bien être vivant dès sa conception ?

Autant de questions qui sont données à la réflexion du panel représentant les malades, qui donnera ses avis et ses recommandations en septembre, sous forme d’un texte écrit, et qui les portera à la connaissance des parlementaires.

Source: AFM débat “Cellules souches et clonage thérapeutique:les experts face aux maladies”; 27 juin 2002, Evry (Essonne).

PI

Descripteur MESH : Cellules , Cellules souches , Thérapeutique , Législation , Face , France , Génétique , Cellules souches embryonnaires , Recherche , Connaissance , Consensus , Éthique , Médecine

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib