nuance

Xenomics annonce l'émission d'un brevet américain couvrant l'utilisation de la technologie d'acide nucléique transrénal pour le diagnostic et le suivi des maladies infectieuses

NEW YORK, November 14 /PRNewswire/ -- Xenomics, Inc. (la « société ») (OTC Pink Sheets : XNOM ; FWB : XE7), développeur de technologies de diagnostics ADN médicaux de nouvelle génération, a annoncé aujourd'hui l'émission de son brevet américain « Methods for detection of nucleic acid sequences in urine » (« Méthodes de détection des séquences d'acide nucléique dans l'urine »), RE39,920, qui couvre l'utilisation de sa technologie exclusive d'acide nucléique transrénal dans le domaine du diagnostic et du suivi des maladies infectieuses.

Les acides nucléiques transrénaux (Tr-ADN et Tr-ARN) sont des fragments d'ADN et d'ARN provenant de cellules mourantes du corps entier qui traversent la barrière rénale pour passer du sang à l'urine et peuvent être utilisées dans le cadre d'analyses génétiques. Les précédents brevets de Xenomics couvraient les applications de la technologie de Tr-AN destinées aux tests génétiques prénatals, au diagnostic et au suivi des tumeurs et à la détection d'épisodes de rejet après une greffe d'organe. Ce nouveau brevet couvre le diagnostic et le suivi des maladies infectieuses, secteur du diagnostic moléculaire connaissant la croissance la plus rapide.

De façon générale, il est prévu que les segments du diagnostic moléculaire surpassent l'ensemble du marché du diagnostic, en passant de USD 13,8 milliards en 2005 à USD 22,7 milliards en 2010. Actuellement, les tests de maladies infectieuses constituent le segment d'application le plus important sur le marché pour le diagnostic moléculaire.

Les scientifiques de Xenomics ont détecté des fragments d'ADN et d'ARN de différents agents pathogènes dans l'urine, dont des virus, bactéries et parasites ayant infecté des organes et tissus situés en dehors du système urinaire. La tuberculose pulmonaire, la malaria, la leishmaniose, le VIH, les ulcères gastro-duodénaux causés par des infections de H. pylori, le cancer cervical à PVH (papillomavirus humain) ne sont que quelques exemples des maladies pour lesquelles la technologie Tr-AN peut être appliquée.

« L'émission de ce brevet rehausse considérablement notre portefeuille de brevets », déclare Gianluigi Longinotti-Buitoni, président exécutif du conseil de Xenomics. « Il est particulièrement important pour nous car plusieurs tests cliniques pour le diagnostic de maladies infectieuses et pour la détection de tumeurs dues à des infections virales sont actuellement en cours de développement chez Xenomics. »

À propos de Xenomics, Inc.

Xenomics est une société de diagnostic moléculaire axée sur le développement de tests basés sur l'ADN en utilisant l'ADN transrénal (Tr-ADN). La technologie brevetée de Xenomics repose sur des prélèvements d'urine simples et sûrs et peut être utilisée pour une large gamme d'applications, dont le diagnostic prénatal, la détection et le suivi des tumeurs, la greffe de tissus, la détection de maladies infectieuses, les tests génétiques destinés à l'identification médico-légale, le développement de médicaments et la recherche contre le bioterrorisme. Les scientifiques de Xenomics ont été les premiers à indiquer que les fragments d'ADN issus de la mort normale des cellules traversent la barrière rénale et peuvent être détectés dans l'urine. La société considère que sa technologie va ouvrir de nouveaux marchés importants dans le domaine du diagnostic moléculaire. Xenomics détient trois brevets américains couvrant différentes applications de cette technologie pour le diagnostic moléculaire et les tests génétiques, ainsi qu'un brevet européen pour les applications de tests prénatals de la société, et de nombreuses applications de brevet en cours. Pour obtenir plus d'informations spécifiques à l'attention des investisseurs, dont les données historiques et quotidiennes de cotation en bourse, les derniers communiqués de presse et une fiche de l'investisseur, veuillez consulter le site http://www.xenomics.com. Xenomics est également cotée à la bourse de Francfort sous le symbole XE7.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Ceux-ci sont identifiables par l'utilisation de termes tels que « s'attend à », « pourrait », « devrait », « anticiper » et autres mots similaires indiquant l'incertitude des faits et des chiffres. Bien que Xenomics considère que les attentes indiquées par ces énoncés prospectifs soient raisonnables, la société ne peut pas garantir que ces attentes s'avéreront correctes. Comme indiqué dans le formulaire 10-KSB déposé par Xenomics auprès de la Securities and Exchange Commission le 16 mai 2006 et dans ses autres rapports périodiques, les résultats réels sont susceptibles de s'écarter substantiellement de ceux annoncés dans les énoncés prospectifs en raison, notamment, des facteurs suivants : les incertitudes associées au développement des produits, le risque que Xenomics n'obtienne pas l'autorisation de mise sur le marché de ses produits, le risque que la technologie de Xenomics ne soit pas acceptée par le marché, les risques de dépendance vis-à-vis de son personnel stratégique, ainsi que le besoin de financement supplémentaire.

Site web : http://www.xenomics.com

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Diagnostic , Technologie , Urine , ADN , Méthodes , ARN , Brevets , Cellules , Risque , Tissus , Tumeurs , Tuberculose pulmonaire , Tuberculose , Leishmaniose , VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Sang , Virus , Recherche , Périodiques , Acides , Incertitude , Diagnostic prénatal , Croissance , Bioterrorisme , Bactéries , Attention , Acides nucléiques

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +