Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Anticorps

661 résultats triés par date
affichage des articles n° 109 à 127

illustration

SAB Biotherapeutics annonce le dosage du premier patient de l’essai clinique de phase 1b de SAB-185 pour le traitement du COVID-19

Businesswire, le 22 août 2020 : SAB Biotherapeutics (SAB), une société biopharmaceutique de stade clinique qui développe une plateforme novatrice d’immunothérapie pour produire des anticorps polyclonaux ciblés, a annoncé aujourd’hui le dosage du premier patient dans le cadre de son essai clinique de phase 1b visant à évaluer l’innocuité et l’activité pharmacologique du SAB-185, un agent thérapeutique contre le COVID-19. Le SAB-185, développé à partir de la nouvelle plateforme technologique de SAB qui exploite la réponse immunitaire humaine native pour offrir une option thérapeutique différenciée aux effets très puissants et capable de répondre aux mutations virales, est actuellement testé dans le cadre d’un essai de phase 1 en cours auprès de volontaires sains pour le traitement du COVID-19. […].

Janssen présente les résultats initiaux pour la thérapie BCMA CAR-T JNJ-4528 qui montre des réponses précoces, approfondies et élevées dans le traitement du myélome multiple récidivant ou réfractaire

Janssen, le 09 décembre 2019 : Les résultats de la Phase 1b de l'étude CARTITUDE-1 ont montré des réponses précoces et approfondies par les patients (n=29), avec une médiane de cinq traitements antérieurs contre le myélome multiple (plage : 3–18), traités par JNJ-4528 (dose administré médiane 0,73x106 lymphocytes T viables CAR /kg).1 Cent pour cent des patients ont atteints une réponse au suivi médian à six mois.1 Quatre-vingt-six pour cent des patients étaient tri-réfractaires à un IP, un IMiD et un anticorps anti-CD38, 72 % étaient penta-exposés, et 31 % étaient penta-réfractaires).1 Le taux de réponse globale (TRG) incluait 69 % des patients atteignant une réponse complète (RC) ou supérieure (66 % ont atteint une RC stricte) ; 86 % de patients ont atteint une très bonne réponse partielle (TBRP) ou supérieure ; et 14 % des patients ont atteint une réponse partielle (RP). En outre, tous les 15 patients sur un total 29 (100 % des patients évaluables) au niveau de sensibilité 10-5 étaient MRD négatifs au dernier échantillon disponible.1 Au suivi médian de six mois, 27 patients sur 29 étaient sans progression. Sur la base des résultats de la Phase 1b, une dose de Phase 2 recommandée de 0,75x106 de lymphocytes T viables CAR /kg était confirmée.1 […].

Syndrome de la guerre du Golfe : remise en cause de la vaccination des soldats

Caducee.net, le 04 février 2000 : Des vétérans américains atteints du syndrome de la guerre du Golfe présentent un taux sérique d’anticorps anti-squalène anormalement élevé, selon une étude américaine. Ces anticorps constituent un marqueur biologique du syndrome. Ces résultats confirment la théorie selon laquelle la maladie ne serait pas due à une intoxication chimique ou bactériologique. Le syndrome de la guerre du Golfe semble étroitement lié aux conséquences d’une administration massive de vaccins aux soldats, avant leur déploiement dans le Golfe Persique. […].

Elan et Biogen Idec lancent le premier essai clinique de TYSABRI® en oncologie

Businesswire, le 05 septembre 2008 : « Nous sommes enthousiasmés de commencer le programme d'essai clinique en oncologie pour TYSABRI », déclare Wayne Saville, MD, directeur de la recherche médicale en oncologie chez Biogen Idec. « TYSABRI a un potentiel prometteur à l'égard du myélome multiple et d'un certain nombre d'autres cancers, en agissant comme anticorps bloquant anti-VLA4. Il constitue un ajout important à la solide gamme de médicaments en cours de mise au point par Biogen Idec. » […].

Rougeole : un vaccin à ADN efficace chez les singes

Caducee.net, le 06 juillet 2000 : Des chercheurs américains ont testé avec succès deux vaccins à ADN contre la rougeole chez le macaque. Chaque vaccin à ADN était composé d'un plasmide codant pour une glycoprotéine du virus de la rougeole. La vaccination a conduit à la production d'anticorps neutralisants capables de protéger les macaques rhésus infectés. De plus, aucune forme de rougeole atypique n'a été reportée. Selon les auteurs, ce type de vaccin à ADN pourrait constituer une approche intéressante pour l'immunisation des très jeunes enfants dans les pays en développement. […].

Phosplatin Therapeutics annonce une collaboration avec Pfizer et Merck KGaA, Darmstadt, Allemagne, visant à évaluer la combinaison du PT-112 et de l'avélumab dans le cadre d'études de phase I/II

Phosplatin Therapeutics LLC, le 09 septembre 2017 : NEW YORK, le 9 septembre 2017 /PRNewswire/ -- Phosplatin Therapeutics LLC, société pharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments oncologiques, a annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord de collaboration avec Pfizer et Merck KGaA, Darmstadt, Allemagne, visant à évaluer le PT-112, nouvel inducteur d'apostose à petites molécules dont les propriétés de mort cellulaire immunogène (MCI) en aval ont été prouvées, qui est actuellement en développement de phase I, en combinaison avec de l'avélumab*, anticorps monoclonal humain anti-PDL1 lgG1. […].

Vers un test de diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer ?

Caducee.net, le 22 mars 2002 : C’est tout du moins ce qu’espèrent les chercheurs américains qui ont mené cette étude sur un modèle murin de maladie d’Alzheimer (MA). Le test consiste, après l’injection périphérique d’un anticorps monoclonal dirigé contre l’amyloïde β (Aβ, dont l'accumulation anormale est retrouvée dans la MA), à quantifier par corrélation la quantité de dépôts amyloïdiens dans le cerveau des animaux, et donc à prédire le stade d’avancée de la MA. […].

Laureate Pharma annonce un accord avec ImmunoGen

PR Newswire, le 01 novembre 2007 : PRINCETON, New Jersey, November 1 /PRNewswire/ -- Laureate Pharma, Inc., une société à services complets de développement biopharmaceutique et de production de protéines, est heureuse d'annoncer qu'elle a conclu un accord de fabrication contractuelle avec ImmunoGen, Inc. Laureate Pharma fabriquera pour ImmunoGen l'anticorps huC242 utilisé dans la production de son composé de Promédicament activé par la tumeur (TAP : Tumor-Activated Prodrug) huC242-DM4, maintenant en tests cliniques de phase II. Les conditions de l'accord de fabrication n'ont pas été divulguées. […].

illustration

COVID-19 : Une entreprise montpelliéraine commercialise un nouveau test sérologique avec une spécificité de 99,9 %

ID-Vet, le 13 mai 2020 : L’entreprise montpelliéraine IDvet lance la commercialisation d’un test sérologique permettant de détecter les anticorps contre le COVID-19 avec une spécificité de 99,9 %. Il permet de réduire très significativement le taux des faux positifs. Plus d’un million de tests déjà produits. […].

Protein'eXpert change son nom en PX'Therapeutics

Businesswire, le 29 septembre 2008 : « Depuis plus de sept ans, le nom de Protein’eXpert est associé à notre savoir-faire dans le domaine de la protéine recombinante, et nous sommes désormais reconnus comme un partenaire sérieux et fiable capable d'assurer la réalisation de projets biothérapeutiques depuis les phases amonts de développement jusqu'à la fabrication à petite échelle de lots cliniques au grade BPF. Avec la mise en place de nouveaux services de développement d'anticorps monoclonaux murins et humanisés en 2007 (PX’Monoclonals), nous avons perfectionné notre plateforme technologique afin de répondre aux besoins croissants et diversifiés des sociétés biotechnologiques et pharmaceutiques », explique Tristan Rousselle, PDG de Protein'eXpert. « Notre nouvelle identité met mieux en évidence l'élargissement de notre mission – à savoir offrir à nos clients l’accès à un haut niveau d'expertise technique, à une plateforme flexible et efficace, afin de bénéficier in fine d’une approche englobant tous les aspects du développement de leurs projets thérapeutiques. L'un de nos principaux objectifs est en effet de garantir un transfert sans interruption depuis les phases précoces de R&D jusqu'aux phases de production préclinique et clinique. » […].

Second essai clinique réussi de phase I/II pour le vaccin universel contre la grippe de BiondVax

Businesswire, le 29 avril 2010 : Cet essai est le deuxième des deux essais cliniques de phase I/II du vaccin universel contre la grippe Multimeric-001 qui ont été conduits par BiondVax. Durant le premier essai, conduit avec succès en décembre 2009 auprès de 63 participants âgés de 18 à 49 ans, le vaccin s’est révélé sans danger et a prouvé qu’il activait efficacement les deux branches humorale (anticorps) et cellulaire du système immunitaire humain. […].

Un vaccin protège des crises d'épilepsie chez le rat

Caducee.net, le 25 février 2000 : Un vaccin oral protège des crises d'épilepsie et des dégâts causés par une attaque cérébrale. Ce vaccin, testé chez le rat, génère des anticorps dirigés contre une protéine localisée dans le cerveau. Les scientifiques à l'origine de cette découverte rapportent, dans la dernière parution de Science, qu'une telle stratégie pourrait être mise en œuvre pour le traitement de certains désordres neurologiques. […].

Les chercheurs scientifiques d'Abbott créent une molécule avec deux fonctions d'anticorps

PR Newswire, le 18 octobre 2007 : ABBOTT PARK, Illinois, October 18 /PRNewswire/ -- Abbott (NYSE: ABT) a annoncé aujourd'hui que ses chercheurs scientifiques sont les premiers à avoir découvert une technologie exclusive qui combine les fonctions et les spécificités d'au moins deux anticorps monoclonaux (mAb) dans une entité moléculaire exhibant des propriétés similaires aux médicaments et pouvant être fabriquée en série. Ces molécules, appelées domaine Ig à double variable (DVD-Ig(TM)) (www.abbott.com/global/url/content/en_US/60.15:15/feature/Feature_0029.htm), vont permettre le développement de médicaments candidats individuels qui ciblent de multiples molécules à l'origine de maladies, dans diverses catégories thérapeutiques. […].

Lpath démontre l'efficacité préclinique de Lpathomab(TM) et débute le processus d'humanisation

PR Newswire, le 04 septembre 2007 : SAN DIEGO, September 4 /PRNewswire/ -- Lpath, Inc. (OTC Bulletin Board: LPTN), leader de sa catégorie au sein des agents thérapeutiques contre les lipides bioactifs, a communiqué des résultats positifs dans plusieurs murins de cancer humain et d'AMD avec Lpathomab(TM), l'anticorps monoclonal de souris de la société contre le LPA (acide lysophosphatidique). Ces résultats confirment les puissantes actions antiangiogéniques et antimétastatiques attendues de Lpathomab. Lpathomab a été créé en utilisant la technologie de la plate-forme exclusive ImmuneY2(TM) de Lpath. […].

Anti-hsp 60 et maladie coronarienne sont liés

Caducee.net, le 28 février 2001 : Une étude parue dans la revue Circulation démontre une association significative entre les anticorps dirigés contre la protéine hsp 60 humaine et la présence et la gravité de la maladie coronarienne. Selon les auteurs, leur étude est la première à montrer une telle association significative. […].

Lupus érythémateux disséminé : la piste de la DNASE1 se confirme

Caducee.net, le 31 mai 2000 : Un groupe de recherche allemand vient de démontrer qu'un défaut ou une réduction en DNASE1, la principale nucléase plasmatique, contribue à la formation d'anticorps dirigés contre la chromatine et l'ADN nu. […].

Sanofi Pasteur signe un accord avec Crucell pour un produit de nouvelle génération contre la rage

PR Newswire, le 03 janvier 2008 : LYON, France, January 3 /PRNewswire/ -- Sanofi Pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, a annoncé aujourd'hui la signature d'un accord exclusif de collaboration et de commercialisation avec Crucell N.V. (Euronext, NASDAQ: CRXL). Le contrat porte sur les anticorps monoclonaux antirabiques de Crucell, produits biologiques de nouvelle génération qui s'utilisent en association avec le vaccin rage dans la prophylaxie post-exposition contre cette maladie mortelle. […].

Le BiovaxID®, un vaccin anticancer personnalisé ciblant les lymphomes à cellules B est disponible en Europe dans le cadre d’un programme d’accès compassionnel

Businesswire, le 29 juin 2009 : Selon un hématologiste de renommée mondiale et un pionnier de la recherche sur le lymphome, le professeur Volker Diehl, M.D., Ph.D., professeur de médecine à l’Université de Cologne : « Avec la mise à disposition de ce vaccin réellement spécifique au patient, je crois que les hématologistes disposent maintenant d’une nouvelle option de traitement sécurisé du lymphome susceptible d’améliorer les chimiothérapies et les traitements par anticorps monoclonaux existants. Ce traitement vise à agir sur le système immunitaire du patient lui-même pour qu’il identifie et attaque sélectivement les cellules cancéreuses, ce qui résulte en des rémissions pouvant se prolonger plus longtemps. Jusqu’à ce jour, le lymphome folliculaire est un cancer sanguin que l’on considère comme généralement incurable et fatal. C’est avec de grands espoirs et attentes que j’accueille favorablement une approche thérapeutique aussi personnalisée et visant à répondre à un besoin urgent non pris en charge. » Le professeur Dr. Diehl, qui a fondé le groupe d’études Hodgkin allemand) s’est vu décerné la Bundesverdienstkreuz (Ordre du mérite de la République fédérale d’Allemagne) par le gouvernement allemand pour ce qu’il a accompli au long de sa vie dans le domaine de la recherche sur le lymphome. […].

Les plus