nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Cerveau

671 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

Malaria cérébrale : rôle essentiel de l'œdème démontré par imagerie du cerveau in vivo

CNRS, le 17 septembre 2005 : L'atteinte cérébrale ou neuropaludisme est la complication la plus mortelle chez les personnes atteintes de malaria. Il existe un modèle expérimental chez la souris mimant la pathologie humaine. Des chercheurs du CNRS viennent de caractériser grâce à l'imagerie par résonance magnétique in vivo, les aspects physiopathologiques de la malaria cérébrale expérimentale. L'issue fatale serait due à un oedème majeur. Ces résultats, publiés dans le Journal of Neuroscience, permettent de mieux comprendre cette pathologie, et fournissent des indicateurs importants pour l'évaluation de nouvelles thérapies. […].

Des cellules souches neuronales prélevées sur le cerveau de personnes décédées

Caducee.net, le 03 mai 2001 : Le potentiel thérapeutique des cellules souches, qui fait l'objet d'un débat éthique animé, suscite aussi bien l'enthousiasme du public que de la communauté médico-scientifique. Après les cellules souches embryonnaires et adultes, des scientifiques expliquent dans la revue Nature comment ils ont isolé et cultivé des cellules souches neuronales prélevées sur des cadavres. […].

La flore intestinale et les probiotiques jouent un rôle sur le stress et le comportement

PR Newswire, le 25 novembre 2008 : QUÉBEC, Canada, November 25 /PRNewswire/ -- Plus de 40 chercheurs, scientifiques et experts des probiotiques venus d'Europe et d'Amérique du Nord se sont rassemblés à Québec pendant deux jours pour participer au Séminaire Scientifique de l'Institut Rosell-Lallemand. Issus de disciplines très différentes et complémentaires, des neurosciences à la gastro-entérologie en passant par l'éthologie, tous partagent un intérêt commun pour la recherche et les applications liées aux probiotiques. Le séminaire avait pour thème central les relations complexes qu'entretiennent le cerveau et l'intestin. Des études passionnantes et innovantes qui contribuent à mieux comprendre les interactions entre cet axe « cerveau-intestin » et la flore intestinale ainsi que le potentiel des probiotiques furent présentées. Des études comportementales chez les animaux montrent en effet que les probiotiques peuvent aider à gérer le stress ou l'anxiété, ou même influer sur le comportement. Ces résultats aident à mieux appréhender ceux observés lors d'essais cliniques chez l'homme. Des maladies complexes dont on sait aujourd'hui qu'elles impliquent l'axe cerveau-intestin , tel le syndrome de l'intestin irritable, peuvent être ciblées avec des probiotiques. Ce rendez-vous inter-disciplinaire unique se révéla une excellente plate-forme d'échanges d'idées ainsi que d'approches méthodologiques et de compétences, permettant aux participants d'établir de nouvelles directions pour l'avenir de la recherche sur les probiotiques et d'ouvrir la voie à de nouvelles applications. […].

illustration

L’intelligence artificielle au service de l’épilepsie pharmacorésistante

EPINOV, le 06 novembre 2019 : EPINOV lance le premier essai clinique d’une chirurgie cérébrale assistée par la technologie de cerveau virtuel : EPINOV TRIAL, une première mondiale. Les premiers patients seront opérés au premier trimestre 2020 à l’hôpital de la Timone à Marseille […].

Un nouveau traitement de l'hypertension artérielle qui agit sur le cerveau

Caducee.net, le 27 mai 2008 : Une enzyme, appelée aminopeptidase A (APA), constitue une cible thérapeutique potentielle pour le traitement de certaines formes d'hypertension artérielle. C'est ce que viennent de montrer Catherine Llorens-Cortes, directrice de l'Unité Inserm 691 "Neuropeptides centraux et régulation hydrique et cardiovasculaire", et son équipe, en collaboration avec l'équipe de Bernard Roques, au sein de l'Unité Inserm 640 "Pharmacologie clinique et génétique". L'APA, est une enzyme capable de produire dans le cerveau l'angiotensine III, l'un des peptides clés du système rénineangiotensine (1) cérébral, dont le rôle consiste à réguler de façon tonique la pression artérielle chez l'animal hypertendu. Les chercheurs montrent que le blocage de l'APA dans le cerveau normalise la pression artérielle dans différents modèles expérimentaux d'hypertension artérielle. Le détail de leurs travaux est publié dans la revue Hypertension datée de mai 2008. […].

Les risques de tumeurs cérébrales parmi les utilisateurs de téléphones portables ont été sous-estimés dans une étude Interphone, déclare l’International EMF Collaborative

Businesswire, le 18 mai 2010 : Malgré la reconnaissance longtemps attendue par l’Interphone Study Group du risque accru de cancer du cerveau parmi les utilisateurs assidus de téléphones portables sur le long terme, l’International EMF Collaborative déclare que le protocole de l’étude sous-estime considérablement le risque de cancer du cerveau. […].

Fondation Ipsen : « L’impact des neurosciences sur la société »

Businesswire, le 31 octobre 2008 : Les deux dernières décennies ont été caractérisées par une croissance effrénée et enthousiaste des neurosciences avec la mise au point de puissants nouveaux outils qui ont ouvert des perspectives vertigineuses sur les mystères du fonctionnement du cerveau. Neuron s’est bien évidemment trouvé impliqué dans la communication de ces avancées. L’objectif de ce symposium d’une journée était d’apporter un éclairage nouveau sur les extraordinaires contributions et implications des neurosciences modernes sur la société actuelle. L’homme s’est penché depuis des siècles sur les bases de ses valeurs éthiques et esthétiques. Jusqu’à un passé récent de telles questions étaient du domaine des philosophes, moralistes, théologiens et politiques. Mais l’essor des neurosciences et d’autres disciplines permet aujourd’hui une approche expérimentale plus objective. C’est la raison pour laquelle quelques-uns des meilleurs chercheurs et penseurs ont été conviés à partager leurs analyses et points de vues sur l’impact des neurosciences sur la société. La conférence introductive a été confiée à Tom Insel (Directeur du US National Institute of Mental Health), et six éminents neuroscientifiques internationaux ont présenté l’impact des avancées relatives au développement et au fonctionnement du cerveau et du système nerveux sur les arts, l’éducation, l’économie, la philosophie, la santé et la compréhension de chacun comme individu et membre de la société : Colin Camerer (California Institute of Technology, USA), Jean-Pierre Changeux (Institut Pasteur, France), Patricia Churchland (University of California USA), Stanislas Dehaene (Collège de France, CEA-Orsay, France), Adele Diamond (University of British Columbia, Canada) et Yadin Dudai, (Weizmann Institute, Israel). […].

Sclérose en plaques : où en est la recherche ?

Caducee.net, le 23 juin 2008 : I - Qu'est-ce que la sclérose en plaques ? Aujourd'hui, il est admis que la SEP comporte une réaction auto-immune. Le système de défense du malade, normalement engagé dans la lutte contre les microbes, s'emballe et se met à attaquer les propres éléments de l'individu. Dans la SEP, la gaine de myéline qui protège les fibres du système nerveux central (cerveau et moelle épinière) est progressivement détruite lors d'un processus inflammatoire, de même que l'axone qui conduit l'influx nerveux. On peut comparer symboliquement la perte de myéline à un câble électrique dont la gaine serait détériorée, provoquant alors des perturbations du courant électrique. Ce processus, et la remyélinisation qui se produit parfois spontanément, laisse place à des "plaques" à l'intérieur du cerveau ou de la moelle épinière, visibles uniquement par IRM. […].

La neuroglobine protège les neurones de l’hypoxie

Caducee.net, le 11 décembre 2001 : Une étude américaine publiée dans les compte-rendus de l’académie des sciences américaine, décrit une fonction probable de la neuroglobine, une globine à très haute affinité pour l’oxygène retrouvée dans le cerveau. Aussi bien in vitro sur des cellules nerveuses en culture qu’in vivo dans le cerveau de souris, une hypoxie induit une augmentation du taux de neuroglobine. De plus, il a été constaté une corrélation entre la baisse de neuroglobine dans les cellules et la gravité des dommages provoqués dans les cellules par un manque d’oxygène. […].

Personnalité, dopamine et maladie de Parkinson

Caducee.net, le 31 octobre 2001 : Une étude finlandaise a tenté pour la première fois de trouver s’il existait un lien entre les types particuliers de personnalité rencontrés chez les parkinsoniens et le métabolisme dopaminergique dans le cerveau. Les chercheurs ont trouvé des corrélations entre certains traits de caractères et le niveau de reprise de la L-dopamine dans une région précise du cerveau. […].

Maladie de Parkinson : une greffe de cellules embryonnaires porcines améliore l'état des patients

Caducee.net, le 14 mars 2000 : Une greffe de tissus mésencéphalique embryonnaire de porc dans le cerveau de patients atteints de la maladie de Parkinson améliore l'état des malades selon des travaux publiés dans le numéro de Neurology du 14 mars. Les scientifiques expliquent que cette xénogreffe constitue la première implantation de cellules porcines dans le cerveau humain. […].

Vers une meilleure connaissance des virus qui attaquent le cerveau

INSERM, le 17 mars 2006 : Le cerveau est la cible de nombreuses infections virales, susceptibles d'avoir des conséquences pathologiques très variées. En plus de provoquer des méningites ou des encéphalites, certains virus peuvent infecter les neurones du cerveau sans les détruire, mais en perturbant néanmoins leur fonctionnement normal. C'est ce que vient de démonter l'équipe Avenir de l'unité Inserm 563 coordonnée par Daniel Gonzalez Dunia, dont les travaux paraissent ce jour dans PloS Pathogens, accesibles à l'adresse www.plospathogens.org […].

Eisai Soumet une demande d'autorisation de mise en marché, aux États-Unis et dans l'Union européenne, du Perampanel, comme thérapie complémentaire des crises d'épilepsie partielles pour les patients épileptiques

PR Newswire, le 25 janvier 2011 : HATFIELD, Angleterre, January 25, 2011 /PRNewswire/ -- Eisai a annoncé aujourd'hui qu'elle soumettait une demande d'autorisation de mise en marché aux États-Unis et dans l'Union européenne pour le composé en cours d'étude nommé perampanel (E2007) sur la base des résultats de trois études pivotales de Phase III. Le perampanel est le premier produit d'une nouvelle classe d'antagonistes hautement sélectifs et non-compétitifs des récepteurs de type AMPA glutamate, découverts et en cours de développement par Eisa pour le traitement complémentaire des crises partielles d'épilepsie chez les patients épileptiques. Les convulsions partielles présentent une activité épileptique dans une seule partie du cerveau et les symptômes dépendent de la partie du cerveau qui est affectée. […].

Les acides gras oméga DHA et AA occupent le devant de la scène lors d'un congrès sur la nutrition pédiatrique en Asie

PR Newswire, le 19 octobre 2007 : PÉKIN, October 19 /PRNewswire/ -- Les recherches présentées lors du troisième congrès asiatique sur la nutrition pédiatrique à Pékin, en Chine, appuient fortement la prise d'acides gras lors de la grossesse, du bas âge et de la petite enfance. Un intérêt particulier est accordé aux acides gras oméga 3, c'est-à-dire à l'acide docosahexanoïque (DHA), un gras structurel important pour le cerveau et la rétine de l'oeil, et aux acides gras oméga 6, c'est-à-dire l'acide arachidonique (AA), qui se trouve en abondance dans le cerveau et est nécessaire pour la croissance et l'immunité. […].

intendiX - La communication par la pensée : première BCI destinée aux patients sur le marché

PR Newswire, le 09 novembre 2009 : SCHIEDLBERG, Autriche, November 9 /PRNewswire/ -- Depuis plus de vingt ans, les chercheurs du monde entier travaillent sur le développement d'une interface cerveau-ordinateur (BCI). C'est un canal de communication directe entre le cerveau et l'ordinateur. Ce système permet aux patients complètement paralysés de communiquer ou de contrôler les appareils de leur environnement par la suggestion mentale. Durant ces dernières années, les chercheurs eux-mêmes ont incité certains patients à se servir de systèmes BCI dans leur vie quotidienne. La compagnie autrichienne g.tec medical engineering GmbH apporte aujourd'hui sur le marché la première BCI destinée aux patients. Le système d'orthographe qui se base sur les électroencéphalogrammes s'appelle intendiX et il permet à l'utilisateur de sélectionner les touches à partir d'une matrice en fixant son attention sur le symbole de l'écran voulu. […].

Epilepsie : une piste thérapeutique ciblée.

INSERM, le 22 juillet 2004 : L'épilepsie est une maladie neurologique très fréquente qui affecte 1 à 2% de la population mondiale. Il existe de nombreux types d'épilepsies qui peuvent impliquer des régions du cerveau très différentes. L'épilepsie du lobe temporal est la forme la plus fréquente chez l'adulte. Dans cette manifestation, les neurones atteints se trouvent dans le lobe temporal du cerveau, en particulier dans une petite région qui joue un rôle clé dans la mémoire : l'hippocampe. Les médicaments sont souvent inefficaces contre cette forme d'épilepsie, qui ne peut alors être traitée que par chirurgie. […].

Neural Analytics, Inc. boucle avec succès un financement de série B de 15 millions USD

Neural Analytics, Inc., le 09 janvier 2018 : « Ce cycle de financement va nous permettre de poursuivre notre travail dans la foulée de l’élan que nous avons initié en 2017 et d’élargir notre équipe tandis que nous progressons dans le cadre du développement du Lucid System destiné à évaluer et à surveiller d’autres conditions de la santé du cerveau », a déclaré Leo Petrossian, Ph.D., cofondateur et président-directeur général de Neural Analytics, Inc. […].

Les molécules de guidage des fibres nerveuses: des molécules à (presque) tout faire pour les neurones.

CNRS, le 06 août 2004 : Pendant le développement embryonnaire, les neurones du cerveau établissent des milliards de connexions en émettant de longs prolongements appelés axones. Leur croissance n'est pas aléatoire, mais précisément orientée, guidée par des molécules situées dans l'environnement cellulaire que traverse l'axone. Deux équipes du CNRS [1] associées à deux équipes américaines [2] viennent de réaliser des avancées importantes dans la compréhension de ces mécanismes de guidage. Elles montrent en particulier sur deux exemples différents que les molécules de guidage des axones peuvent intervenir à d'autres niveaux dans la plasticité cérébrale. Ces résultats donnent lieu à trois publications dans Nature Cell Biology et dans Neuron, parues en juillet 2004. Ils ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques pour les lésions traumatiques du système nerveux. […].

nuance

Les plus