Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Cerveau

684 résultats triés par date
affichage des articles n° 199 à 217

Nature Aging publie les résultats de la phase II du AADvac1, un vaccin contre la maladie d'Alzheimer ciblant la protéine Tau développé par Axon Neuroscience

Nature Aging publie les résultats de la phase II du AADvac1, un vaccin contre la maladie d'Alzheimer ciblant la protéine Tau développé par Axon Neuroscience

PRNEWSWIRE, le 16 juin 2021 : - AADvac1 présente une forte réponse immunitaire, un excellent profil d'innocuité et des effets très sensibles sur la neurodégénérescence […].

Pour combattre les infections hivernales

EUFIC, le 01 janvier 2000 : Nous considérons quasiment comme un exploit de passer l’hiver sans avoir eu un seul rhume. Cependant les recherches nous montrent de plus en plus qu’une nourriture saine peut contribuer à fortifier le système immunitaire et donner à notre corps les meilleures chances pour combattre les rhumes. […].

‘Vache folle’ et nouvelle forme de la maladie de Creutzfeldt-Jakob : un lien plus fort que jamais

Caducee.net, le 21 décembre 1999 : Au terme d'une élégante série d’expériences menées sur des souris transgéniques exprimant le gène codant pour le prion d’origine bovine, une équipe de chercheurs américains et britanniques livrent les arguments les plus convaincants à ce jour en faveur du passage à l’homme de l’agent responsable de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). […].

St. Jude Children's Research Hospital et l'Université de Washington joignent leurs efforts pour éclairer le fondement génétique des cancers infantiles

PR Newswire, le 25 janvier 2010 : MEMPHIS, Tennessee et ST. LOUIS, January 25 /PRNewswire/ -- St. Jude Children's Research Hospital et l'Ecole de Médecine de l'Université de Washington, ont annoncé aujourd'hui un projet inédit qui permettrait d'identifier les changements génétiques qui causent certains des cancers infantiles les plus meurtriers dans le monde. Les membres de l'équipe mettent en commun leurs efforts pour décoder les génomes de plus de 600 enfants atteints de cancers qui ont contribué au prélèvement d'échantillons de tumeurs pour cet effort historique. […].

L’action de la leptine dans la régulation de l’appétit serait circonscrite au cerveau

Caducee.net, le 10 octobre 2001 : Une étude américaine publiée dans la revue Journal of Clinical Investigation semble montrer que le contrôle de la prise de poids via la leptine et son récepteur ObR serait ciblée au niveau des neurones de l’hypothalamus. […].

BIORCHESTRA annonce au cours de la conférence RNA Leaders USA à Boston que le BMD-001 réduit l'Amyloid-β et la Tau dans un modèle animal de primate non humain atteint d'Alzheimer

BIORCHESTRA annonce au cours de la conférence RNA Leaders USA à Boston que le BMD-001 réduit l'Amyloid-β et la Tau dans un modèle animal de primate non humain atteint d'Alzheimer

PRNEWSWIRE, le 08 novembre 2022 : BOSTON, 9 novembre 2022 /PRNewswire/ -- Le Dr Branden Ryu, PDG et fondateur de BIORCHESTRA Ltd. (Corée du Sud), a été l'un des conférenciers vedettes d'une session plénière du congrès RNA Leaders USA à Boston, dans l'État du Massachusetts, le 18 octobre 2022. Le Dr Ryu s'est concentré sur les nouvelles données d'efficacité de leur composé phare, le BMD-001, issues d'études chez les primates non humains ayant démontré une clairance des protéines pathologiques amyloïde-β et tau. […].

Age-Well s'intéresse à la méditation pour prévenir les démences

Age-Well s'intéresse à la méditation pour prévenir les démences

INSERM - Université de Caen Normandie, le 10 octobre 2022 : Le programme de recherche européen Medit-Ageing s’est intéressé au potentiel bénéfice physiologique, cognitif et émotionnel de la méditation chez les seniors. Les résultats de l'essai clinique Age-Well, à paraître dans JAMA Neurology, ne montrent pas de bénéfices significatifs de la méditation sur le volume et le fonctionnement des structures cérébrales étudiées mais témoignent d’un impact positif sur les capacités de régulation attentionnelles et socio-émotionnelles. […].

L'excès de fer dans les cellules nerveuses impliqué dans la maladie de Parkinson

Caducee.net, le 12 novembre 2008 : Limiter l'excès de fer dans les neurones dopaminergiques (1) pourrait protéger contre la maladie de Parkinson. Cette conclusion est issue des travaux conduits par Etienne Hirsch, directeur de recherche au CNRS et son équipe de chercheurs de l'unité mixte 67 "Neurologie et Thérapeutique Expérimentale" Inserm-UPMC/Université Pierre et Marie Curie et parus dans la revue PNAS. Ils ont montré que les rongeurs malades sur-expriment le transporteur DMT1 chargé d'importer le fer dans les cellules nerveuses. Cela provoque l'accumulation de fer et la mort des neurones. Les chercheurs ont donc inhibé l'activité de ce transporteur pour en évaluer les conséquences sur la maladie. Les souris mutées sont deux fois moins atteintes par la maladie que les autres. […].

Raptor Pharmaceuticals lance une collaboration avec le Centre Hospitalier Universitaire d'Angers pour un essai clinique de phase II sur la maladie de Huntington

PR Newswire, le 10 novembre 2008 : NOVATO, Californie, November 10 /PRNewswire/ -- Raptor Pharmaceuticals Corp. (« Raptor » ou la « société ») (OTC Bulletin Board : RPTP), a annoncé aujourd'hui que la société a passé un accord avec le Centre Hospitalier Universitaire d'Angers (« CHU d'Angers »), en France, afin d'évaluer une forme retard du bitartrate de cystéamine (« DR Cysteamine »), un agent breveté de Raptor, dans un essai clinique de phase II portant sur des patients souffrant de la maladie de Huntington. Le CHU d'Angers a obtenu auprès du Programme Hospitalier de Recherche Clinique National, un programme supervisé par le ministère de la Santé français, un financement pour un essai clinique multicentrique de phase II d'une durée de deux ans portant sur les patients souffrant de la maladie de Huntington. En vertu des conditions de cet accord, Raptor fournira les produits cliniques de DR Cysteamine pour cet essai. […].

Troubles du spectre de la neuromyélite optique : feu vert pour le UPLIZNA® (inébilizumab)

Troubles du spectre de la neuromyélite optique : feu vert pour le UPLIZNA® (inébilizumab)

Businesswire, le 02 mai 2022 : Horizon Therapeutics plc (Nasdaq : HZNP) a annoncé aujourd’hui l’approbation par la Commission européenne (CE) d’UPLIZNA® (inébilizumab) en monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints de troubles du spectre de la neuromyélite optique (NMOSD) séropositifs aux IgG anti-aquaporine-4 (AQP4-IgG ), suite à l’avis favorable émis par le Comité des médicaments à usage humain de l’Agence européenne des médicaments le 11 novembre 2021. […].

Des prions dans le muscle squelettique

Caducee.net, le 19 mars 2002 : Sous ce titre à la fois clair et accrocheur, une équipe menée par Stanley Prusiner décrit dans la revue scientifique PNAS comment le muscle squelettique de souris peut propager des prions et les accumuler à des taux élevés. Ces travaux sur des souris expérimentalement infectées soulèvent une fois encore la question de la présence de prion dans le muscle du bétail infecté. Selon Prusiner et ses confrères, il est urgent de vérifier cette hypothèse, bien que les voies de transmission utilisées dans les expériences soient très différentes de celles relatives à la consommation humaine. […].

8ème Colloque Médecine et Recherche de La Fondation Ipsen dans la série endocrinologie :

Businesswire, le 04 décembre 2008 : Les rôles les plus récemment découverts de l’IGF sont, chez l’adulte, la régulation de la prolifération et de la survie cellulaires, la réparation et le remodelage des tissus, et chez l’embryon, la maturation et la croissance (Robinson). La régulation nécessaire pour conserver la maîtrise de cet ensemble complexe de fonctions est assurée notamment par un ensemble de protéines de liaison, connues sous le terme d’IGFBP 1-6, qui transportent l’IGF dans la circulation sanguine et qui modulent sa disponibilité, le présentant au récepteur de l’IGF et l’inactivant, selon les circonstances. Les protéines de liaison accomplissent aussi des actions indépendantes de l’IGF. Pour compliquer encore les choses, l’IGF peut également se lier au récepteur de l’insuline – un problème particulier à surmonter lors de la conception d’inhibiteurs du récepteur de l’IGF utilisés comme molécules anti-tumorales. L’examen des voies de signalisation intracellulaire et extracellulaire associées à ces molécules conduit à des pistes sur de nouveaux agents thérapeutiques permettant de traiter de nombreux problèmes cliniques, et également à la possibilité de trouver à l’avenir des moyens pour empêcher le développement des tumeurs (Derek LeRoith, Mount Sinai School of Medicine, New York, USA). […].

Le plus important registre à ce jour offrira la toute première image de la charge mondiale réelle de la fibrillation auriculaire (FA)

PR Newswire, le 30 août 2009 : BARCELONE, Espagne, August 30 /PRNewswire/ -- L'Institut de recherche sur la thrombose (The Thrombosis Research Institute, TRI), fondation caritative et institut affilié à l'Université Queen Mary de Londres, a annoncé aujourd'hui le lancement de GARFIELD (Global Anticoagulant Registry in the Field), une initiative de recherche novatrice destinée à comprendre la charge de la fibrillation auriculaire (FA) à l'échelle mondiale. La fibrillation auriculaire est une condition courante dans laquelle les deux petites chambres supérieures du coeur (les oreillettes) palpitent au lieu de battre de manière rythmée, et elle peut entraîner des complications mettant en danger la vie, dont les attaques. […].

Le rôle du zinc dans la maladie d'Alzheimer se confirme

Caducee.net, le 30 avril 2002 : De nouveaux travaux réalisés sur des souris transgéniques montrent comment le zinc peut contribuer à l'agrégation des peptide bêta-amyloïde dans la maladie d'Alzheimer. Déjà évoqué à plusieurs reprises, le rôle des métaux endogènes dans cette pathologie se confirme avec le zinc. Ces résultats suggèrent aussi de nouvelles voies d'intervention dans la prévention de la maladie. […].

10ème Colloque Médecine et Recherche de la Fondation Ipsen de la série Endocrinologie : « Les perturbateurs endocriniens multi-systèmes »

Businesswire, le 30 novembre 2010 : Les produits chimiques perturbateurs endocriniens vont des molécules naturelles, comme les composés « œstrogen-like » présents dans les végétaux, jusqu’aux produits synthétiques, notamment le DDT, divers produits chimiques utilisés en plasturgie comme le bisphénol A et les polychlorobiphényles. Certains des composés fabriqués par l’homme sont maintenant répandus dans l’environnement, et les imitateurs des œstrogènes utilisés comme contraceptifs sont fréquemment retrouvés à la surface des étendues d’eau. Certaines substances chimiques sont tellement ubiquitaires qu’il peut être difficile de trouver des personnes n’ayant jamais été exposées pour servir de contrôle dans les tests. Les études épidémiologiques identifient des corrélations vraisemblables entre l’exposition aux produits chimiques et des maladies humaines spécifiques (Phillipe Grandjean, University of Southern Denmark, Odense, Denmark et Harvard School of Public Health, Boston, USA ; Jégou ; Toppari et Niels Skakkebaek, Rigshospitalet, Copenhagen, Danemark). Les mécanismes physiologiques et moléculaires de leurs actions sont actuellement suivis chez la souris, le rat et le poisson zèbre. […].

Des données démontrent la réduction à long terme de la fréquence des crises avec Zebinix(R), un nouveau médicament antiépileptique administré en monodose quotidienne

PR Newswire, le 29 juin 2009 : S. MAMEDE DO CORONADO, Portugal, June 29 /PRNewswire/ -- Les données présentées aujourd'hui à Budapest démontrent qu'un traitement adjuvant avec Zebinix(R)* (acétate d'eslicarbazépine), un nouveau médicament antiépileptique administré en monodose quotidienne, a entraîné une réduction marquée et constante à long terme de la fréquence des crises(1). […].

Biogen Idec présente sa franchise et son pipeline leader pour le traitement de la sclérose en plaques lors de la 61e Rencontre annuelle de l'Académie Américaine de Neurologie

Businesswire, le 15 avril 2009 : "Biogen Idec redéfinit la manière d'obtenir des résultats positifs chez les patients atteints de sclérose en plaques. Le TYSABRI nous a déjà permis d'éviter la progression de la maladie. Nous commençons même à voir des patients, ayant participé aux essais cliniques, qui ne présentent plus d'activité de la maladie, voire présentent une amélioration de leur état initial," a déclaré Michael Panzara, MD, MPH, Vice-Président, Médecin en chef spécialisé en neurologie chez Biogen Idec. […].

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) recommande une mise à jour de l’étiquetage de TYSABRI afin d'inclure le statut d’anticorps anti-JCV comme facteur supplémentaire pour aider à classer le ...

Businesswire, le 18 avril 2011 : Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) recommande une mise à jour de l’étiquetage de TYSABRI afin d'inclure le statut d’anticorps anti-JCV comme facteur supplémentaire pour aider à classer le risque de leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP) […].

Les plus