nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Santé publique

1051 résultats triés par date
affichage des articles n° 127 à 145

ROSP : les médecins largement insatisfaits

ROSP : les médecins largement insatisfaits

Caducee.net, le 24 mai 2019 : Le syndicat les généralistes-CSMF a interrogé plus de 500 médecins pour dresser un bilan de leur satisfaction et observer leurs attentes face à l’évolution de la Rémunération sur Objectif de Santé Publique (ROSP). Il en ressort une large majorité d’insatisfaits (80 %) en dépit d’une augmentation sensible des montants alloués par rapport à 2017. […].

Diagnostic des infections tuberculeuses : avis favorable de la HAS pour le test de détection de la production d'interféron gamma

HAS, le 28 mai 2007 : La tuberculose est la première cause de mortalité infectieuse dans le monde. En France, elle reste un problème de santé publique. La HAS a évalué les tests de détection de la production d'interférong dans le diagnostic des infections tuberculeuses. Elle a émis un avis favorable à l'inscription de ces tests sur la liste des actes de biologie médicale remboursés par l'Assurance maladie, en remplacement de l'intradermoréaction (IDR) dans la stratégie diagnostique pour des indications précises. […].

Du retour sur investissement des essais cliniques

Caducee.net, le 23 avril 2006 : Un important programme d’essais cliniques américains a donné dans son ensemble de bons résultats en termes de santé publique et de retour sur investissement. […].

Le rapport sur les téléphones mobiles, leurs stations de base et la santé

Ministère de la santé, le 01 juin 2000 : A la demande de Dominique Gillot, Secrétaire d'Etat à la Santé et aux Handicapés, la Direction générale de la santé (DGS) a réuni, en juin 2000, un groupe d'experts présidé par le docteur Denis Zmirou. Ce groupe a été chargé d'analyser les données scientifiques disponibles en matière de risques pour la santé liés à l'ulilisation des téléphones mobiles et d'émettre des recommandations en matière de santé publique. […].

Les allergies chez l’enfant : attention aux polluants atmosphériques !

INSERM, le 03 mai 2007 : Avec une prévalence de près de 30% dans le monde, les allergies chez l'enfant deviennent de plus en plus préoccupantes. Qu'elles soient alimentaires, cutanées ou respiratoires, elles constituent un véritable problème de santé publique. Les chercheurs de l'unité Inserm 707, sous la direction d'Isabella Annesi-Maesano viennent d'achever la deuxième phase du volet français de l'étude ISAAC (International study of asthma and allergies in chilhood). L'enquête réalisée dans six villes françaises a permis pour la première fois en France de déterminer l'effet de la pollution atmosphérique de proximité 1 sur le développement de l'asthme et des allergies. Les résultats montrent une augmentation significative de ces pathologies même dans les zones où les niveaux de pollution atmosphérique sont proches des moyennes maximales recommandées par l'OMS. Ces travaux sont publiés dans le numéro de juin de la revue Respiratory Medicine. […].

La prévalence de la lèpre a diminué de 89 % ces quinze dernières années

Caducee.net, le 07 janvier 2002 : A la fin 2000, la prévalence mondiale de la lèpre ne dépassait pas 1 cas pour 10.000, chiffre qui correspond à une réduction de 89 % par rapport à la situation relevée en 1985. Selon l'OMS, la lèpre reste "un problème de santé publique" dans 15 pays et l'Inde est de loin la nation la plus touchée. […].

Guerre du golfe: celle qui a laissé le plus de séquelles parmi les vétérans américains

Caducee.net, le 07 janvier 2002 : Une étude paraissant dans le journal américain de la santé publique, semble montrer que les symptômes ressentis par les vétérans américains de la guerre du golfe persique de 1991 et communément englobés dans ce qu’on appelle le syndrome de la guerre du golfe, ont touché près de 16% des militaires américains ayant pris part au conflit. Cette proportion, selon les auteurs, est deux à trois fois supérieure à celle observée dans les autres guerres menées par les américains. […].

Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) et Prévention : Qu’est-ce qu’on attend pour agir ?

BPCO ASSOCIATION, le 13 novembre 2014 : Si la Ministre de la Santé a clairement choisi de faire de la prévention l’un des piliers de sa future Loi de Santé Publique, dans les faits, la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) semble être une nouvelle fois l’une des grandes oubliées de notre politique de santé. Les facteurs de risque sont connus et la BPCO relativement facile à prévenir. Et pourtant, plus de 2 malades sur 3 ne sont pas diagnostiqués. De plus, la maladie continue de progresser dans le silence, comme le révèle les résultats d’une récente enquête menée pour l’Association BPCO : seul un français sur cinq a déjà entendu parler de la BPCO ! A l’occasion de son colloque annuel organisé le 12 novembre au Palais du Luxembourg, et dans le cadre de la Journée Mondiale de la BPCO, l’Association BPCO alerte face au manque d’intérêt qu’accordent nos politiques à cette épidémie. Il devient pourtant urgent de répondre au défi économique et humain qu’elle représente. […].

Rapport remis à B. Kouchner sur les maladies virales hautement contagieuses

Caducee.net, le 18 décembre 2001 : Ce matin était communiqué à la presse un rapport du haut comité de la santé publique (HCSP), remis par les professeurs Roué et Sambuc au ministre délégué à la santé Bernard Kouchner, le 12 décembre dernier. Ce rapport répond à une saisine du 17 mai 1999 des ministres B. Kouchner et M. Aubry, visant à évaluer les capacités de réaction et d’action de la France en cas d’épidémie de maladies virales hautement contagieuses comme les fièvres hémorragiques ou la grippe. […].

Mayoly Spindler : une nouvelle étude montre qu'il est rentable d'utiliser des tests respiratoires à l'urée pour traiter les symptômes et les effets d'une infection causée par la bactérie Helicobacter Pylori

Mayoly Spindler Laboratories, le 27 novembre 2018 : PARIS, November 27, 2018 /PRNewswire/ --L'infection par Helicobacter pylori est un grave problème de santé publique, touchant 60 % de la population mondiale, 90 % des ulcères gastriques et 80 % des cancers gastriques associés à l'infection par Hp . […].

Quatre études sur la prise en charge de l'Accident Vasculaire Cérébral (AVC) chez l'adulte, destinées aux professionnels médicaux et paramédicaux

Anaes, le 22 juillet 2003 : L'accident vasculaire cérébral est une pathologie particulièrement fréquente (environ 130 000 AVC par an en France), troisième cause de mortalité dans les pays industrialisés. L'augmentation de l'incidence des AVC, en raison du vieillissement de la population et de l'espérance de vie accrue des patients à risque vasculaire, impose de considérer la prise en charge comme un impératif de santé publique. […].

Le riz contaminé par l’arsenic au Bangladesh

Caducee.net, le 09 décembre 2002 : La contamination de l’eau en arsenic pose de graves problèmes de santé publique au Bangladesh. Selon des chercheurs japonais, la cuisson du riz avec de l’eau contaminée concentre l’arsenic au cours de la cuisson et participe ainsi à l’intoxication des populations. […].

« Léa pour Samy saisit la Conférence Nationale de Santé pour faire respecter les droits des enfants atteints d’autisme »

Caducee.net, le 15 décembre 2008 : A l’occasion de la journée des Droits de l’Homme, Léa pour Samy – La Voix de l’Enfant Autiste fait le constat de l’absence de reconnaissance de l’autisme et de la prise en compte de ses besoins spécifiques en 2008. Nous demandons, encore une fois, à la France de rattraper son retard en matière d’Autisme, à commencer par : l’abolition des classifications françaises, la reconnaissance des critères de l’OMS et l’abrogation de méthodes archaïques et scandaleuses. Afin de dénoncer cet état de fait, après notre dépôt de plainte contre X en 2006 pour discrimination à l’égard des personnes atteintes d’autisme auprès du TGI de Paris, plainte qui suit son cours ; nous venons de saisir la conférence nationale de santé en déposant un dossier complet (ci­joint). Cette saisine permettra de mettre l’autisme au centre des discussions de santé publique, de faire avancer la politique gouvernementale en matière d’autisme et d’initier, nous l’espérons, des réformes indispensables pour la France et pour les usagers du système de santé. […].

#Covid19 : SPF évalue l’efficacité des vaccins contre les formes symptomatiques à 84,2 % chez les plus de 50 ans #real_data

#Covid19 : SPF évalue l’efficacité des vaccins contre les formes symptomatiques à 84,2 % chez les plus de 50 ans #real_data

Caducee.net, le 04 juillet 2021 : C’est une nouvelle confirmation de l'efficacité des vaccins commercialisés en France contre la covid-19. Selon l’étude de Santé Publique France les vaccins sont efficaces à 84,2 % pour prévenir les formes symptomatiques chez les plus de 50 ans. Cette étude s’appuie sur l’exploitation de données issues de la vie réelle ce qui rend sa portée d’autant plus grande. […].

Une solution d'ingénierie conçue par les scientifiques de NUST MISIS va significativement réduire les coûts de la recherche sur l'IRM

Une solution d'ingénierie conçue par les scientifiques de NUST MISIS va significativement réduire les coûts de la recherche sur l'IRM

PRNEWSWIRE, le 15 janvier 2018 : MOSCOU, January 15, 2018 /PRNewswire/ --Des chercheurs du Centre d'ingénierie pour les technologies industrielles de NUST MISIS ont mis au point une technologie novatrice destinée à la production à coût réduit de matériaux magnétiques et d'aimants permanents. Cette solution d'ingénierie va permettre aux scientifiques de produire des dispositifs nationaux d'imagerie par résonance magnétique (IRM) abordables et efficaces, pouvant être largement utilisés dans les cliniques de santé publique. Selon les estimations des développeurs, une analyse effectuée avec la nouvelle technologie IRM coûtera la moitié de ce qu'elle coûte actuellement.   […].

Les données de la phase II du vaccin COVID-19 de Medigen examinées et publiées dans The Lancet Respiratory Medicine

Les données de la phase II du vaccin COVID-19 de Medigen examinées et publiées dans The Lancet Respiratory Medicine

PRNEWSWIRE, le 16 octobre 2021 : TAIPEI, 16 octobre 2021 /PRNewswire/ -- The Lancet Respiratory Medicine, l'une des revues médicales à comité de lecture les plus connues au monde, a publié les Medigen Vaccine Biologics données de l'essai clinique de phase 2 du vaccin MVC-COV1901 qui démontrent des profils d'immunogénicité et de sécurité prometteurs. La source internationale de référence en matière de connaissances cliniques, de santé publique et de santé mondiale a mis à disposition les résultats d'un essai de phase 2 à grande échelle, en double aveugle, aléatoire et contrôlé par placebo, réalisé sur onze sites à Taïwan, rendant le MVC visible à un réseau mondial de chercheurs, de cliniciens, de chefs d'entreprise et d'autres professionnels du domaine. […].

Dépression, burn-out, humiliation et harcèlement : plus que jamais, la santé mentale des futurs médecins est en danger !

Dépression, burn-out, humiliation et harcèlement : plus que jamais, la santé mentale des futurs médecins est en danger !

ISNI INSAR ANEMF, le 18 octobre 2021 : La santé mentale des étudiants en médecine et des internes est un véritable enjeu de Santé publique. Comment imaginer qu’un médecin sévèrement déprimé, épuisé ou même constamment harcelé puisse prodiguer des soins de bonne qualité ? […].

Evaluation des bénéfices nutritionnels et de l'exposition aux métaux lourds des forts consommateurs de produits de la mer

AFFSA , INRA, le 27 septembre 2004 : L’Institut national de recherche agronomique (INRA) lance aujourd’hui, avec l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), la première phase d’une étude nationale relative aux bénéfices nutritionnels et aux éventuels risques liés à la consommation de poissons et produits de la mer. Cette étude financée par la Direction générale de l’alimentation (DGAL) du Ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche et des affaires rurales s’inscrit dans le cadre d’une politique de surveillance et de prévention en santé publique. […].

nuance

Les plus