nuance

Les laits végétaux et non bovins mettent en danger la vie des nourrissons de moins d'un an selon l'ANSES.

Face à la recrudescence ces dernières années, de plusieurs cas graves d'alcaloses métaboliques sévères ou de malnutritions sévères chez des nourrissons ayant été nourris exclusivement avec des boissons à base d'amande ou de lait de chèvre, l'ANSES a mené à bien une expertise dont les conclusions sont sans appel : Les "laits" végétaux et non bovins ne permettent pas de répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des nourrissons de moins d'un an, ils peuvent entrainer la mort et ne doivent en aucun cas faire partie de leur alimentation.

L'allergie aux protéines du lait de vache, le végétarisme, des troubles digestifs et les controverses sur les effets de la consommation du lait de vache sur la santé sont les principales raisons qui poussent un nombre croissant de parents à utiliser des boissons végétales ou des laits non bovins dans l'alimentation des nourrissons. Et ce en dépit des efforts des professionnels de santé qui peinent de plus en plus à convaincre ces parents de l'inadaptation de cette alimentation aux besoins de leurs enfants.

Pourtant l'alimentation des nourrissons est particulièrement réglementée. C'est l'arrêté du 11 avril 2008 qui précise qu’ « aucun produit autre que les préparations pour nourrissons ne peut être commercialisé ou autrement présenté comme de nature à répondre à lui seul aux besoins nutritionnels des nourrissons ». Il définit également les ingrédients et les teneurs minimales et maximales en vitamines et minéraux autorisés dans ces produits, ainsi que les règles d’étiquetage, de présentation et de commercialisation.

Des recherches ont permis d'identifier sur le marché français en 2011, 211 boissons végétales dont la majorité est à base de soja ou de riz/noix/céréales, un lait de chèvre liquide et 4 types de laits non bovins en poudre.

Les données nutritionnelles de ces boissons ont été comparées aux valeurs réglementaires fixées dans l’arrêté du 11 avril 2008. Les divergences les plus fréquemment observées sont les suivantes :
-apports énergétiques inférieurs au seuil minimum (73 % des cas) ;
-apports protéiques inadaptés (83 %),
-inférieurs au seuil minimum (26 %) ou supérieurs au seuil maximum (57 %) ,
-apports lipidiques inférieurs au seuil minimum (77 %) ;
-apports sodés inadaptés (69 %), inférieurs au seuil minimum (12 %) ou supérieurs au seuil maximum (57 %).

Les teneurs en calcium, lorsqu’elles figurent sur l’étiquetage, sont systématiquement supérieures aux valeurs seuils de la réglementation, sans précision sur le rapport Ca/P.

Chez le nourrisson, toute insuffisance d’apport en énergie, protéines ou acides aminés, lipides, minéraux, vitamines, oligo-éléments peut avoir des répercussions sur la croissance en poids, en taille et sur le développement cérébral. Les répercussions sont d’autant plus sévères que l’insuffisance d’apport est précoce, importante et prolongée.

Des études récentes ont permis de recenser plus de 13 cas de complications sévères liés aux boissons d'origine végétale et 4 cas liés aux laits non bovins.

Les symptômes rencontrés étaient les suivants :
- dénutrition protéino-énergétique majeure avec œdèmes et hypoalbuminémie profonde,
- état de mal convulsif lié à une hypocalcémie,
- arrêt de la croissance pondérale par carence d’apport protéino-énergétique,
- anémie ferriprive sévère,
- hypovitaminose D,
- hyponatrémie majeure,
- syndrome de kwashiorkor avec hypoalbuminémie à 7 g/L ,
- une détresse respiratoire liée à une alcalose métabolique ,
- un état de mal convulsif lié à une acidose,
- une anémie carentielle mixte (fer et vitamine B12).

Sur ces 17 cas, un décès n'a pu être évité.

L'ANSES rappelle que le lait maternel est l'aliment le plus adapté à l'alimentation des nourrissons et qu'en dehors de celui-ci seules les préparations pour nourrissons et préparations de suite autorisées par la règlementation sont à même de répondre aux besoins énergétiques des nourrissons.

Source : http://www.anses.fr/fr/documents/NUT2011sa0261.pdf

Descripteur MESH : Bovins , Vie , Lait , Boissons , Expertise , Mort , Anémie , Croissance , Santé , Hypoalbuminémie , Protéines , Parents , Minéraux , Vitamines , Syndrome , Soja , Kwashiorkor , Nourrisson , Vitamine B12 , Nature , Lipides , Acides , Hyponatrémie , Hypocalcémie , Fer , Éléments , Calcium , Alcalose , Acidose , Acides aminés

nuance

Epidémiologie: Les +