nuance

Covid Long : la HAS actualise ses réponses rapides

illustrationDepuis les premières réponses rapides publiées dès février 2021 pour orienter le diagnostic et la prise en charge des symptômes prolongés de la Covid-19, de nouvelles données ont permis d’identifier de nouveaux symptômes impliqués et de préciser les facteurs de risque. Ces données proviennent des dernières études, de la pratique des professionnels et des informations transmises par les associations de malades. Sur cette base, la HAS actualise ses réponses rapides à destination des professionnels de santé et ajoute trois fiches sur les symptômes digestifs, les lésions oculaires et les troubles cutanés. Un travail spécifique concernant les enfants est en cours.

Depuis le début de l’épidémie, la persistance de symptômes après l’infection au SARS-CoV-2 initiale a été observée chez plus de 20 % des patients après 5 semaines et chez plus de 10 % des patients après 3 mois. Les symptômes prolongés de la Covid-19 peuvent se présenter sous des formes très diverses. À ce jour, les facteurs de risques identifiés sont : l’hospitalisation ainsi que le cumul lors de l’épisode initial de la maladie d’un grand nombre de symptômes.

La Haute Autorité de Santé actualise aujourd’hui ses réponses rapides  et ajoute 3 fiches concernant les symptômes digestifs, les lésions oculaires et les troubles cutanés. Ces fiches spécifiques par symptômes sont désormais au nombre de 13.
L’objectif de ces travaux est d’accélérer le repérage des personnes atteintes par ces symptômes prolongés et les éventuelles situations d’urgence afin de pouvoir débuter le traitement et la rééducation le plus rapidement possible, tout en évitant des examens trop nombreux et non pertinents.

Faciliter un diagnostic et une prise en charge précoces des patients

Les réponses rapides permettent de définir la prise en charge de premier recours des patients adultes présentant des symptômes prolongés de Covid-19. Les fiches spécifiques renseignent sur les explorations cliniques et paracliniques nécessaires en premier recours selon les atteintes d’organes et/ou les symptômes présentés. Elles permettent également d’identifier les situations d’urgence et celles qui nécessitent un recours spécialisé.
Pour mémoire, un patient présente des symptômes prolongés de la Covid-19 lorsqu’il répond aux 3 critères suivants :

  • épisode initial symptomatique de la Covid-19 confirmé ou probable ;
  • présence d’au moins un des symptômes initiaux au-delà de 4 semaines suivant le début de la phase aiguë de la maladie ;
  • symptômes initiaux et prolongés non expliqués par un autre diagnostic.

Le plan de soins se décompose en plusieurs étapes : prise en charge initiale, autogestion (potentiellement accompagnée), rééducation et réadaptation multidisciplinaire. Le suivi, sa fréquence et les professionnels de santé impliqués sont à définir avec le patient.

Descripteur MESH : Diagnostic , Santé , Facteurs de risque , Travail , Risque , Adulte , Syndrome , Fatigue , Odorat , Manifestations neurologiques , Patients , Hyperventilation , Maladie , Troubles du goût , Dyspnée , Goût , Rééducation et réadaptation , Mémoire , Soins , Personnes

Pratique médicale: Les +