nuance

Un nouveau circuit pour les DASRI perforants

illustrationL’éco-organisme DASTRI, en charge de la collecte et du traitement des déchets d’activité de soin à risques infectieux (DASRI) perforants, lance son nouveau circuit de collecte des DASRIe issus des dispositifs médicaux perforants connectés utilisés par les patients en autotraitement 1.

 

"Depuis plus de dix ans, la filière DASTRI a su relever les défis auxquels elle a régulièrement été confrontée, le dernier en date étant lié à l’essor des technologies de rupture en santé. Notre éco-organisme s’est attelé à proposer une solution collective simple et de proximité pour la fin de vie des dispositifs médicaux perforants connectés, qui s’inscrit dans le parcours déjà existant du patient. Notre objectif est de réduire la charge mentale des patients déjà très lourde pour les personnes souffrant d’ALD et de répondre à leurs préoccupations environnementales. Il s’agit d’une véritable avancée dont nous sommes très fiers! " Yannick Jégou, président de DASTRI

UNE PRISE EN CHARGE PÉRENNE RENDUE POSSIBLE PAR LA LOI AGEC

Promulguée le 10 février 2020, la loi AGEC étend le périmètre de la filière REP DASRI à certains équipements électriques ou électroniques associés à un dispositif médical perforant. Elle est complétée par un décret et un arrêté d’application publiés respectivement les 10 septembre et 10 décembre 2021, qui définissent le cadre de collecte et de traitement de ces dispositifs innovants après utilisation par les patients. L’avis favorable émis dans le cadre de la demande d’agrément de DASTRI permet la mise en place d’un schéma opérationnel collectif et pérenne en parallèle du schéma en vigueur pour les DASRI perforants conventionnels. Parcours de tri bien connu des patients permettant ainsi une réelle avancée environnementale sans charge mentale additionnelle pour les patients.

UNE ORGANISATION QUI S’INSCRIT DANS LE CIRCUIT EXISTANT DU PATIENT

Jusqu’en 2021, ces dispositifs médicaux perforants connectés ne disposaient pas d’une base législative ce qui rendait impossible la mise en œuvre de schémas de collecte et de traitement adaptés. Pour les patients, il n’existait pas ou peu de solutions, ce qui rendait difficile la gestion des déchets issus de ces dispositifs médicaux innovants. En 2021, 31 % 2 des patients reconnaissaient ne pas faire le tri de ces déchets.

Grâce au nouveau circuit mis en place par DASTRI pour le compte de ses adhérents qui le financent entièrement, le patient pourra désormais retirer une boîte violette DASTRI en pharmacie afin d’entreposer en toute sécurité ses déchets. Une fois la limite de remplissage atteinte, le patient la rapportera à son pharmacien qui remettra l’ensemble des DASRIe collectés à un opérateur agréé DASTRI. Du point de vue des patients, il s’agit d’un parcours en tout point identique à celui de la « boîte jaune » qu’ils utilisent déjà quotidiennement pour leurs DASRI conventionnels.

UN SERVICE PLÉBISCITE PAR LES PATIENTS

Déjà « bons trieurs » pour les DASRI conventionnels, les patients étaient en attente de solutions pour leurs dispositifs médicaux perforants. En particulier les personnes atteintes de diabète, une pathologie générant une très forte charge mentale (une personne atteinte de diabète peut devoir prendre plus de 180 décisions par jour en lien avec sa maladie3).

Je suis utilisatrice de la pompe patch Omnipod et du capteur Dexcom G6 et jeter ces dispositifs relève d’un vrai casse-tête, d’autant plus quand on est soucieux de l’environne — ment et que l’on suit une philosophie zéro déchet. Le fait d’avoir plusieurs consignes de tri et parfois plusieurs méthodes de collecte peut être rebutant. La nouvelle filière DAS — RIe permettra de clarifier les choses et répondra à un besoin des patients. Je pense que ça facilite notre quotidien, à condition que les pharmaciens soient au courant et qu’ils ne se sentent pas forcés de récupérer les boîtes comme c’est parfois le cas actuellement. Nina, patiente utilisant Omnipod et Dexcom G6

AVEC LE DASTRI-LAB, DASTRI CRÉE UN ÉCOSYSTÈME OÙ COHABITENT SANTÉ ET ENVIRONNEMENT

Saison 2 de la mise en œuvre du circuit DASRIe, la mise en fonctionnement début 2023 de l’unité de séparation pour recyclage des DASRIe au sein du DASTRI-Lab s’effectuera en partenariat notamment avec Demain Environnement, une société coopérative et participative reconnue pour son engagement dans l’économie circulaire, sociale et solidaire ainsi qu’avec des écoles d’ingénieurs locales (ISI-FC et ENSMM). L’implantation du DASTRI-Lab, centre technique dédié à l’innovation, dans un écosystème, où cohabitent santé et environnement, permettra d’investiguer collectivement de nouveaux process de recyclage et des pistes d’éco-conception pour l’ensemble de la filière, afin de réduire son impact environnemental.

À PROPOS DE DASTRI

Agréé par les pouvoirs publics pour la deuxième fois en décembre 2016, DASTRI est un éco-organisme atypique, financé en totalité par les industriels de santé (entreprises du médicament et fabricants de dispositifs médicaux). DASTRI met à disposition des patients en autotraitement et des utilisateurs d’autotests de diagnostic une solution de proximité simple et sécurisée pour l’élimination des déchets perforants qu’ils produisent à leur domicile et qui représentent un risque pour la collectivité. DASTRI inscrit son action en partenariat avec les acteurs de santé et les acteurs institutionnels. La filière s’appuie sur la distribution gratuite de boîtes à aiguilles par les 21 000 pharmacies d’officine de métropole et d’outremer et sur un réseau très dense de plus de 20 132 points de collecte en apport volontaire. À vocation d’abord sanitaire, l’éco-organisme en — tend néanmoins innover pour réduire les impacts environnementaux en tenant compte des spécificités et des contraintes de la filière.

1— et les utilisateurs d’autotests de diagnostic

2— Enquête auprès des patients en autotraitement sur la gestion des DASRI - Edition 2021 Ifop pour DASTRI

3— https://theconversation.com/comment-alleger-la-charge-mentale-liee-au-diabete-170746

Descripteur MESH : Patients , Déchets , Santé , Diabète , Solutions , Personnes , Environnement , Écosystème , Recyclage , Gestion des déchets , Tête , Sécurité , Pharmaciens , Vie , Philosophie , Pharmacie , Aiguilles , Méthodes , Risque , Diagnostic , Rupture , Réseau

nuance

Pratique médicale: Les +