Comment créer une patientèle rapidement lorsqu’on débute en tant que profession libérale de santé ?

illustrationLorsque l’on débute en tant que professionnel de la santé, il n’est pas toujours facile de remplir la salle d’attente de son cabinet. Si c’est le plus souvent petit à petit que se crée une patientèle, il est tout à fait possible d’accélérer le processus et de trouver rapidement de nouveaux patients en communiquant intelligemment. Que vous soyez thérapeute, infirmier, ostéopathe, dentiste, podologue, psychologue, gynécologue, psychothérapeute, naturopathe, chiropraticien, diététicien, sage-femme ou médecin voici deux grandes méthodes que vous pouvez appliquer pour créer et développer votre patientèle.

La bonne vieille technique du bouche-à-oreille

Le bouche-à-oreille est encore ce qui fonctionne le mieux. Les patients hésitent moins à se rendre chez un professionnel lorsque ce dernier leur a été recommandé par un proche ou par un autre spécialiste. Néanmoins, nous vous conseillons de ne pas attendre avec passivité que votre entourage vous recommande. Vous pouvez d’ores et déjà passer à l’action.

Rassurer vos futurs clients en améliorant votre image

Avec une image professionnelle, vous rassurez les patients qui souhaitent faire appel à vous. Pour cela, aucun détail ne doit être laissé au hasard :

- Votre adresse mail professionnelle. Elle doit être simple à retenir tout en restant sérieuse. Vous pouvez la créer à partir de votre nom et du nom de votre profession. Un petit plus est de coordonner votre email à l’adresse de votre site internet. Puis, partagez-la au maximum.

- Votre portrait professionnel. C’est votre reflet en tant que praticien. Il doit être de bonne qualité et doit représenter les valeurs que vous voulez véhiculer à vos patients.

- Votre répondeur téléphonique au cabinet. Il est d’une grande importance. Car si les informations que vous donnez ne sont pas suffisantes (horaires du cabinet, etc.), vos futurs patients ne prendront pas le temps de vous laisser un message.

Se faire connaître au niveau local

Pour vous faire connaître par les habitants de la ville dans laquelle vous exercez, vous pouvez effectuer certaines démarches.

Adressez-vous à la mairie pour qu’elle vous fasse apparaître dans les médias locaux. Le journal de la ville, par exemple, pour annoncer l’ouverture de votre cabinet.

Lorsque votre profession s’adresse à un public particulier (médecine du sport, médecine alternative, etc.), rapprochez-vous des associations ou des entreprises qui pourraient faire appel à vos services. Vous pouvez, par exemple, leur proposer de passer dans leurs locaux pour une séance découverte, ou leur envoyer l’adresse de votre site internet.

Faites-vous également connaître d’autres professionnels de santé de la ville. En créant des liens, ils vous recommandent plus facilement.

Fidéliser vos patients pour qu’ils vous recommandent

Vos patients actuels sont la source la plus fiable de bouche-à-oreille, puisqu’ils vous connaissent. Vous pouvez les y inciter avec plusieurs méthodes :

- donnez-leur votre carte de visite, afin qu’ils puissent transmettre facilement vos coordonnées ;

- faites-leur savoir que vous avez un site internet où ils pourront trouver des ressources supplémentaires ;

- ajoutez-les sur vos réseaux sociaux professionnels, dans lesquels vous offrez des conseils médicaux régulièrement.

Internet : le nouveau bouche-à-oreille

Aujourd’hui, il est nécessaire pour tous les professionnels de santé d’avoir un site internet. Un site, c’est la vitrine digitale de votre cabinet. Vos patients peuvent y retrouver tout ce qu’ils ont besoin de savoir, et même découvrir de nouvelles informations. De plus, avec un site bien référencé sur le moteur de recherche Google, vous obtiendrez de nouveaux clients : ceux qui ne font confiance qu’à ces outils pour dénicher leur futur praticien. Dites-vous également que, même lorsque vos patients vous recommandent de vive voix à leurs proches, ces derniers voudront se renseigner par eux-mêmes. Et votre site internet sera là pour ça.

Comment créer son site web lorsqu'on est professionnel libérale de santé ?

Vous avez trois grandes options lorsqu’il s’agit de créer votre site :

— Le faire vous-même en utilisant un CMS (Wordpress, Drupal, Joomla!, etc.). Gardez en tête que cela prend du temps, et que ces outils peuvent être compliqués à prendre en main lorsqu’on ne les connaît pas. Mais cette solution est la moins chère.

— Vous adressez à des agences web. Généralistes ou spécialisées, les agences web s’occupent de A à Z de la création de votre site. Cette solution peut s’avérer coûteuse selon les fonctionnalités que vous souhaitez ajouter à votre site.

— Faire appel à des indépendants. Si vous n’avez besoin d’aide que pour certaines parties de la création (développement, graphisme, rédaction, etc.), vous pouvez choisir d’engager des spécialistes en freelance.

 

Boostez votre visibilité sur Google

Google possède une fonctionnalité appelée « Google My Business ». Lorsque des utilisateurs font une recherche par location, Google leur propose une carte indiquant les adresses des praticiens dans leur zone de recherche géographique.

Pour apparaître sur cette carte et être placé en haut de la liste, il faut remplir une fiche d’établissement Google. Inscrivez-vous en vous créant une adresse mail Gmail. Puis, complétez au maximum les renseignements demandés (site web, horaires, photos, description, coordonnées, etc.). Cette fonctionnalité est totalement gratuite : profitez-en.

Inscrivez-vous sur des annuaires en ligne

Il est important de vous inscrire sur ces annuaires. Lorsque vous y êtes inscrit, un lien guidera vos futurs patients directement sur votre site. Cela crée du trafic et augmente votre score en référencement naturel. De plus, certains utilisateurs passent directement par ces annuaires pour trouver un praticien. Néanmoins, ne vous inscrivez que sur des annuaires fiables qui participent à votre notoriété.

Être présent sur les réseaux sociaux

En tant que professionnel de la santé, cela peut vous sembler superflu et inutile. Mais de plus en plus de personnes utilisent les réseaux pour s’informer. Et si vous proposez du contenu informatif, pertinent et original, vous gagnerez à coup sûr de la visibilité.

Il existe de nombreux réseaux sociaux. Pour les professionnels de la médecine, nous pouvons vous recommander LinkedIn, Facebook et Instagram. Attention, ces comptes doivent rester impérativement professionnels. En laissant vos patients entrer dans votre vie personnelle, vous vous décrédibilisez.

Alimenter un blog sur son site

Si les réseaux sociaux ne vous correspondent pas, il y a un autre moyen pour offrir du contenu pertinent à vos patients : le blog. Les articles de votre blog aborderont des sujets qui concernent votre métier, dans une langue vulgarisée et accessible à tous. Poster des articles régulièrement permet également à votre site d’être mieux référencé sur les moteurs de recherche. Plus votre contenu est intéressant, plus votre score SEO sera élevé. Nous vous recommandons de poster au moins un article par mois, pour faire vivre votre site internet.

Pour créer ou refondre votre site internet, contactez Simplébo, partenaire de Caducee.net et profitez de 10 % de remise immédiate sur votre abonnement, en cliquant ici

Crédit photo : DepositPhotos

Descripteur MESH : Santé , Patients , Méthodes , Internet , Bouche , Recherche , Médecine , Oreille , Temps , Voix , Personnes , Moteur de recherche , Vie , Médecine du sport , Main , Attention , Confiance , Langue , Tête

Pratique médicale: Les +