nuance

Clonage thérapeutique: des essais concluants chez l’animal

Un article publié aujourd’hui en avance sur le site web de la revue Nature Biotechnology montre une série de résultats sur des greffes réussies de cellules bovines différenciées clonées. La crainte d’un rejet à cause du génome mitochondrial de l’ovocyte receveur semble être écarté, fournissant ainsi une preuve supplémentaire que le clonage thérapeutique est réalisable.

Dans cette étude, Robert Lanza (Children’s Hospital, Boston, EU) et ses collaborateurs de Miami et de Rochester, se sont servis d’ovocytes de vaches pour y transférer des noyaux prélevés dans des cellules fibroblastiques des bovins ayant bénéficié du clonage.

Après formation d’embryons issus de ce clonage, des cellules différenciées (cardiaques, musculaires, rénales) ont été greffées à l’animal donneur des noyaux cellulaires transférés.

Les auteurs ont confirmé par la biologie moléculaire que les transplants s’étaient correctement établis (expression d’ARNm et de protéines spécifiques), et ils ont même observé la formation d’unités de filtration rénale fonctionnelles, sans constater de phénomènes de rejets immunitaires.

La possibilité de pouvoir réaliser des greffes immunocompatibles à partir de tissus clonés fournit selon les auteurs les premières lettres de noblesse aux techniques de clonage thérapeutique suscitant tant d’espoir à la médecine régénératrice humaine de demain.

Source: Nature Biotechnology 3 juin 2002, publication en ligne avancée, doi:10.1038/nbt703

PI

Descripteur MESH : Essais , Génétique , Cellules , Thérapeutique , Génome , Génome mitochondrial , Biologie , Biologie moléculaire , Boston , Bovins , Filtration , Médecine , Protéines , Tissus , Transplants

nuance

Recherche scientifique: Les +