nuance

L’hormone de croissance : des bénéfices limités chez le sujet âgé

L’hormone de croissance, avec ou sans traitement hormonal substitutif ou testostérone, augmente la masse maigre chez les hommes et les femmes âgés. Cependant, elle augmente le risque de diabète et d’intolérance au glucose, selon un article publié dans le Journal of American Medical Association.

Marc Blackman (National Institutes of Health) a mesuré l’effet d’un traitement de 26 semaines à base d’hormone de croissance et d’estradiol et medroxyprogesterone (femmes) ou de testostérone (hommes), seule ou en combinaison. Au total, 74 hommes et 57 femmes de 65 à 88 ans sont entrés dans l’étude. L’essai était randomisé, en double aveugle et avec contrôle placebo.

La masse maigre a le plus augmenté avec les combinaisons comprenant l’hormone de croissance. Une augmentation significative de la VO2max a seulement été notée chez les hommes qui prenaient l’hormone de croissance et la testostérone. La force et l’endurance cardiovasculaire étaient directement liées aux modifications de masse maigre.

Les effets secondaires de l’hormone de croissance étaient l’intolérance au glucose et le diabète. Des oedèmes périphériques et des symptômes du syndrome du canal carpien ont été rapportés.

Selon les auteurs, l’hormone de croissance peut offrir certains avantages à cette population sélectionnée de patients âgés. Néanmoins, les effets secondaires justifient que son emploi soit pour l’instant restreint qu’à des études contrôlées.

Source : JAMA 2002;288:2282-2292

Descripteur MESH : Croissance , Hommes , Femmes , Testostérone , Diabète , Glucose , Risque , Emploi , Patients , Placebo , Population , Syndrome , Syndrome du canal carpien

nuance

Recherche scientifique: Les +