nuance

Récidive de cancer ovarien : paclitaxel et dérivés du platine donnent de meilleurs résultats

Les résultats d’une étude européenne publiée cette semaine dans le Lancet indiquent qu’un traitement combiné par paclitaxel et dérivé du platine peut améliorer la survie des femmes avec une récidive de cancer ovarien. Cette combinaison était comparée à une chimiothérapie de dérivés du platine.

Pour cette étude (ICON4/AGO-OVAR-2.2 trial), environ 800 patientes avec une récidive de cancer ovarien ont été recrutées dans 119 centres européens. Elles avaient initialement répondu à des dérivés du platine.

Après tirage au sort, les patientes ont été traitées par paclitaxel plus dérivé du platine (cisplatine ou carboplatine essentiellement) ou ont reçu une chimiothérapie à base de dérivé du platine.

A l’issue d’un suivi de trois ans et demain, la chimiothérapie combinée offrait un léger avantage de survie comparée à la chimiothérapie à base de platine. Le taux de survie à deux ans était de 57 % dans le groupe paclitaxel+platine versus 50 % dans le groupe dérivé du platine uniquement. La survie sans récidive était aussi en faveur de l’association paclitaxel plus dérivé du platine.

Source : Lancet 2003; 361: 2099–106

Descripteur MESH : Platine , Paclitaxel , Ovaire , Survie , Récidive , Femmes , Carboplatine , Cisplatine , Taux de survie

nuance

Recherche scientifique: Les +