nuance

Remplacer les cellules ciliées de l'oreille interne par la thérapie génique

Des chercheurs américains sont parvenus à générer de nouvelles cellules ciliées de l'oreille interne par génie génétique. La possibilité de stimuler la croissance de ces cellules de l'oreille interne pourrait éventuellement être utilisée pour le traitement des troubles de l'audition et de l'équilibre.

Deux chercheurs de la société Genentech (San Francisco, Californie) rapportent dans la revue Nature Neuroscience avoir réussi à régénérer ces cellules grâce à la surexpression d'une protéine particulière dans des cellules de la cochlée prélevées sur des rats nouveau-nés.

Les cellules ciliées localisées dans la cochlée sont responsables de la conversion des signaux auditifs en impulsions électriques. Celles qui sont situées dans le vestibule réagissent aux mouvements et participent au maintien de l'équilibre. Comme leur nombre est défini à la naissance, la perte de ces cellules sensorielles est irréversible et responsable de nombreux troubles de l'audition et de l'équilibre.

Plusieurs travaux laissaient suggérer que le gène Math1, qui code pour un facteur de transcription, pouvait faciliter la différenciation des cellules ciliées dans l'oreille interne. Afin de vérifier cette hypothèse, le Dr J. Lisa Zheng et le Dr Wei-Qiang Gao ont introduit le gène Math1 dans des cellules provenant de la cochlée de rats.

La culture cellulaire de ces cellules transfectées a montré que la surexpression de la protéine Math1 s'accompagnait par la production de nouvelles cellules ciliées. Ces nouvelles cellules ont été mises en évidence par l'expression de marqueurs spécifiques et la microscopie électronique a révélé la présence de stréréocils. D'autres expériences ont montré que ces nouvelles cellules ciliées dérivaient des cellules épithéliales transfectées.

Des résultats similaires ont été obtenus avec des cellules issues de l'utricule, un organe du vestibule.

L'augmentation du niveau d'expression de Math1 dans les cellules de l'oreille interne par des molécules spécifiques ou par la transfection de gène pourrait être utilisée pour stimuler la régénération de cellules ciliées, indiquent les auteurs. Cette éventualité permettrait de traiter les troubles de l'audition et de l'équilibre causés par la perte des cellules ciliées.

Source : Nature Neuroscience;3(6):580-586

Descripteur MESH : Cellules , Oreille interne , Oreille , Croissance , Génétique , Génie génétique , Cochlée , Transfection , Californie , Signaux , San Francisco , Régénération , Nature , Microscopie électronique , Microscopie , Électronique , Cellules épithéliales

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib