nuance

Les catholiques invités à dire à leurs évêques de mettre un terme à l'interdiction de la contraception

WASHINGTON, July 21 /PRNewswire/ -- Il y a quarante ans, on avait annoncé une décision qui a eu par la suite des conséquences catastrophiques pour les pauvres et les démunis du monde entier. Le 25 juillet 1968, le Pape Paul VI anéantissait les espoirs d'une large majorité de catholiques en confirmant une interdiction totale des méthodes modernes de contraception. L'encyclique du pape Humanae Vitae a constitué un moment clé dans l'histoire moderne de l'Église et continue à être une source d'immenses conflits et de divisions au sein de l'Église.

Il s'agit d'une réalité peu connue : avant la publication d'Humanae Vitae, les membres triés sur le volet de la commission pour le contrôle des naissances du Vatican avaient voté en masse pour recommander l'annulation par l'Église de sa condamnation de la contraception artificielle. Le pape rejeta cependant cette recommandation et aujourd'hui, la rupture induite par Humanae Vitae entre le Vatican et les laïcs catholiques demeure.

Jon O'Brien, président de Catholics for Choice (catholiques en faveur du choix), a appelé les catholiques à contacter leurs évêques pour leur dire que cette interdiction devait disparaître. Par leurs appels et e-mails, les catholiques devraient exhorter leurs évêques à contacter le Vatican, expliquer la volonté des catholiques dans le monde entier et revendiquer la fin de l'interdiction de la contraception. Il a déclaré : « C'est un fait avéré que les catholiques, en particulier ceux des pays du Nord, ont ignoré cette interdiction. Il est temps pour eux de s'exprimer et de dire qu'ils en ont assez. Nous voulons que les catholiques téléphonent ou envoient un e-mail à leur évêque local en disant qu'il est temps pour l'Église de changer de politique. Les moins privilégiés, qui n'ont souvent accès aux soins de santé que par l'intermédiaire de structures gérées par des catholiques ou qui vivent dans des pays où la hiérarchie catholique a une influence considérable sur les politiques publiques, meurent en raison de cette interdiction. »

Le danger était déjà évident lorsque les cas de grossesse non planifiée et de mortalité maternelle constituaient les risques prédominants, mais avec l'arrivée du HIV et du SIDA, il est essentiel que les catholiques s'expriment sur ce sujet. Catholics for Choice fera campagne autour de la date anniversaire et pendant le reste de l'année.

Pour marquer l'anniversaire, Catholics for Choice a conçu une nouvelle publication, intitulée « Truth & Consequence: A Look behind the Vatican's Ban on Contraception », qui dévoile l'histoire et les conséquences actuelles de l'interdiction.

-- Pour accéder au texte intégral du communiqué de presse, consultez www.CatholicsForChoice.org.-

Site Web : http://www.CatholicsForChoice.org

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Contraception , Histoire , Temps , Grossesse , Membres , Mortalité , Mortalité maternelle , Rupture , Soins

nuance

Actualités professionnelles: Les +