Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Anticorps

669 résultats triés par date
affichage des articles n° 613 à 631

Les risques professionnels des injections d’insuline auprès de personnes diabétiques : mythes ou réalités ?

Les risques professionnels des injections d’insuline auprès de personnes diabétiques : mythes ou réalités ?

Ken Strauss, MD, le 05 septembre 2016 : Soumis à des horaires de plus en plus exigeants et à des pressions quotidiennes diverses, les professionnels de santé doivent, aujourd’hui plus que jamais, s’assurer que leur sécurité et leur bien-être au travail figurent bien parmi les priorités de leurs employeurs. Nous nous penchons ici sur le cas particulier du personnel soignant administrant des injections d’insuline à des personnes diabétiques. Ces professionnels font-ils face à des risques plus importants que les autres ? Doivent-ils être mieux protégés ? […].

Celltrion Healthcare : NOR-SWITCH, l’étude indépendante du gouvernement norvégien, soutient le passage de l’infliximab princeps à l’infliximab biosimilaire

Celltrion Healthcare, le 19 octobre 2016 : L’étude clinique, parrainée par le gouvernement norvégien, comprenait environ 500 patients dans 40 sites en Norvège, qui présentaient un état stable avec un traitement à l’infliximab pendant au moins six mois. Les patients étaient atteints de maladies inflammatoires chroniques : la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite, l’arthrite psoriasique ou le psoriasis en plaques chronique.1 […].

L’association nivolumab et ipilumumab montre une efficacité et une tolérance prometteuses chez les patients atteints d’une forme avancée de cancer de la vessie, précédemment traités.

L’association nivolumab et ipilumumab montre une efficacité et une tolérance prometteuses chez les patients atteints d’une forme avancée de cancer de la vessie, précédemment traités.

BMS, le 05 décembre 2016 : Bristol-Myers Squibb a présenté des résultats complémentaires de l’étude CheckMate -032, en ouvert, de phase I/II, évaluant 2 types d’associations de nivolumab et d’ipilimumab chez des patients atteints d’un carcinome urothélial métastatique (CUm) ou localement avancé, précédemment traités par un traitement à base de sels de platine. […].

Les biosimilaires créent des opportunités de traitement durable du cancer

European Society for Medical Oncology (ESMO), le 19 janvier 2017 : LUGANO, Suisse, January 19, 2017 /PRNewswire/ --Les biosimilaires créent des opportunités de traitement durable du cancer, affirme l'ESMO dans un rapport publié dans le journal ESMO Open. Ce document met en avant les normes d'homologation des biosimilaires, explique comment les intégrer dans la pratique clinique et énumère les avantages potentiels pour les patients et les systèmes de santé. […].

Celltrion Healthcare: Lancet publie l'ensemble de données complet de l'influente étude NOR-SWITCH

Celltrion Healthcare, le 12 mai 2017 : Parrainée par le gouvernement norvégien, l'étude a examiné l'incidence du passage de patients adultes présentant un état stable avec l'infliximab de référence au CT-P13 biosimilaire de Celltrion Healthcare. Les résultats démontrent que le CT-P13 n'est pas inférieur au traitement continu à l'aide du produit de référence et que les patients peuvent changer de traitement en toute sécurité. 1 […].

Hémophilie A : Publication de données cliniques démontrant la faible immunogénicité et l’excellente efficacité de Nuwiq®

Octapharma, le 23 août 2017 : Commencée en mars 2013, l’étude NuProtect vise à étudier l’immunogénicité, l’efficacité et l’innocuité de Nuwiq® chez les PNPT souffrant d'hémophilie A grave, qui présentent le risque le plus élevé de développer des inhibiteurs. L’étude en cours a recruté 110 PNPT d’âges et d'origines ethniques variés qui recevront Nuwiq® pendant une durée pouvant atteindre 100 jours d'exposition (JE), ce qui en fait l’une des plus importantes études avec un produit FVIII unique. Les patients ayant précédemment reçu un quelconque concentré de FVIII ou produit sanguin contenant du FVIII sont exclus de l’étude. […].

Celularity, Inc. accélère sa plateforme révolutionnaire de découvertes et de thérapies placentaires

Celularity, Inc., le 22 août 2017 : ---La nouvelle société de biotechnologie accélère la fourniture d'innovations de transformation dans les traitements du cancer, des maladies inflammatoires et dégénératives, ainsi que dans la régénération fonctionnelle […].

Merck ouvre le premier centre de biodéveloppement de bout en bout BioReliance® de Chine à Shanghai

Merck, le 21 septembre 2017 : DARMSTADT, Allemagne, le 22 septembre 2017 /PRNewswire/ -- Merck, société leader dans le domaine des sciences et de la technologie, a annoncé aujourd'hui l'ouverture de son premier centre de biodéveloppement de bout en bout BioReliance® de la région Asie-Pacifique (APAC). Situé à Shanghai, en Chine, le centre fournira un vaste éventail de capacités et de services de développement de procédés, et notamment le développement de lignées cellulaires, le développement en amont et en aval de procédés et la production clinique non BPF. […].

Lymphome à cellules du manteau : une immunothérapie après la chimiothérapie prolonge la survie des patients

Lymphome à cellules du manteau : une immunothérapie après la chimiothérapie prolonge la survie des patients

LYSA, le 28 septembre 2017 : L'ajout d'une immunothérapie par rituximab après une chimiothérapie chez les patients atteints du lymphome à cellules du manteau a permis de prolonger leur survie, selon une étude conduite par les centres français et belges de la Lymphoma Study Association (LYSA) et publiée mercredi dans le New England Journal of Medicine (NEJM) [1]. […].

Celltrion Healthcare présente les résultats sur une année de l'étude de remplacement du CT-P13 (Infliximab, Remsima®/ Inflectra® biosimilaires) dans la maladie de Crohn

Celltrion Healthcare, le 30 octobre 2017 : L'essai a évalué l'efficacité et l'innocuité du CT-P13 sur une période de traitement de 54 semaines, après le remplacement de l'infliximab de référence au bout de la 30ème semaine. 220 patients ont été randomisés en quatre groupes (groupes existants [CT-P13 and infliximab de référence] et groupes alternatifs [infliximab de référence pour le CT-P13 et CT-P13 pour l'infliximab de référence]) en double aveugle. L'efficacité, les propriétés pharmacocinétiques (PPC) et l'innocuité étaient comparables dans tous les groupes de traitement jusqu'à la 30ème semaine. 2 La réponse à l'indice d'activité de la maladie de Crohn - 70 (CDAI-70), la rémission clinique et le score du questionnaire sur les maladies inflammatoires de l'intestin grêle (QMIIG), une mesure de qualité de vie pour les personnes atteintes d'une maladie inflammatoire de l'intestin, étaient également similaires dans tous les groupes à chaque intervalle temporel mesuré jusqu'à la 54ème semaine.1 […].

Guidée par le secteur de l'oncologie, la valeur marchande des marchés des sciences de la vie augmente en 2017 malgré une tendance à la baisse du nombre de transactions

Clarivate Analytics, le 16 janvier 2018 : L'examen annuel des opérations et du portefeuille de Clarivate a fait l'objet d'une analyse approfondie de 4 234 transactions dans le domaine des sciences de la vie. Bien que la valeur globale des transactions ait augmenté dans l'ensemble depuis 2016, le volume des transactions a diminué d'environ 3 % et a connu des contractions dans presque tous les types de structure de transactions. Cela représente un revirement par rapport à l'année dernière lorsque le volume des transactions était en hausse, mais le volume de dollars des transactions était en baisse. […].

Cancer du sein triple négatif Les liaisons dangereuses entre cellules stromales, immunitaires et tumorales

Cancer du sein triple négatif Les liaisons dangereuses entre cellules stromales, immunitaires et tumorales

Institut Curie, le 12 mars 2018 : Une équipe de chercheurs de l'Inserm et de l'Institut Curie lève le voile sur la résistance à l'immunothérapie du plus agressifs des cancers du sein à ce jour, le cancer du sein triple négatif. Ce qui (ré)ouvre des perspectives pour cette thérapie qui révolutionne la prise en charge des cancers dans cette pathologie. […].

Pfizer lance une étude clinique en thérapie génique expérimentale (mini-dystrophine) avec un premier patient atteint de myopathie de Duchenne.

Pfizer lance une étude clinique en thérapie génique expérimentale (mini-dystrophine) avec un premier patient atteint de myopathie de Duchenne.

PFIZER, le 03 mai 2018 : Pfizer a lancé une étude clinique de phase 1b afin d'évaluer son candidat de thérapie génique (mini-dystrophine), le PF-06939926, chez des garçons atteints de myopathie de Duchenne ou DMD (dystrophie musculaire de Duchenne). Le 22 mars 2018, un premier patient a reçu par administration intraveineuse un mini-gène de la dystrophine (ou mini-dystrophine), sous le contrôle d'Edward Smith, MD, investigateur principal de l'étude et Professeur Agrégé en pédiatrie et neurologie au centre médical de la Duke University. La sélection et l'inclusion des patients vont se poursuivre dans quatre centres de recherche clinique aux États-Unis. Les premières données de cette étude devraient être communiquées au cours du premier semestre 2019, après l'évaluation de tous les patients prévue un an après l'administration du traitement. […].

Système immunitaire et maladies psychiatriques, des liaisons dangereuses mieux décrites

Système immunitaire et maladies psychiatriques, des liaisons dangereuses mieux décrites

Fondation FondaMental, le 11 juin 2018 : Poursuivant les travaux menés au plan international révélant l’importance du terrain immuno-génétique dans les maladies psychiatriques, deux études ont été réalisées par une équipe de la Fondation FondaMental (Inserm U955 éq. 15, sous la dir. du Dr Ryad Tamouza, immunologiste, et du Pr Marion Leboyer, psychiatre). Elles remontent aux sources de notre code génétique et explorent le système HLA (groupe de gènes distinguant les cellules du soi et du non soi chez l’humain et impliqué dans l’activation du système immunitaire) pour mieux comprendre, de l’intérieur, l’origine et l’impact des désordres immunitaires dans les troubles du spectre autistique (TSA) et les troubles bipolaires.   […].

EUSA Pharma annonce l'acquisition des droits mondiaux sur SYLVANT® (siltuximab) auprès de Janssen Sciences Ireland UC pour 115 millions de dollars

EUSA Pharma, le 18 juillet 2018 : SYLVANT® est approuvé dans plus de 40 pays, y compris les États-Unis, l'Union européenne, la République de Corée et le Canada, pour le traitement de la maladie de Castleman multicentrique idiopathique, une maladie orpheline rare et potentiellement mortelle. La MCM idiopathique est un trouble lymphoprolifératif inflammatoire, qui provoque la prolifération anormale des cellules immunitaires et partage de nombreuses caractéristiques symptomatiques et histologiques avec le lymphome.1 La maladie peut affecter les individus à tout âge, la MCM idiopathique représentant d’un tiers à la moitié des maladies de Castleman multicentriques (MCM).2 […].

Le Prix Nobel de médecine 2018 met en lumière les progrès de l’immunothérapie du Cancer

Le Prix Nobel de médecine 2018 met en lumière les progrès de l’immunothérapie du Cancer

Caducee.net, le 02 octobre 2018 : L’Académie royale des sciences de Suède a décerné le prix Nobel de médecine au Pr James Allison, du département d’immunologie de l’université du Texas, et à Tasuku Honjo, de l’université de Kyoto, pour leurs travaux sur l’immunothérapie du cancer. […].

Cancer : vers un vaccin universel à base de peptides

Cancer : vers un vaccin universel à base de peptides

PRNEWSWIRE, le 07 novembre 2018 : SANTA CLARA, Californie, 7 novembre 2018 /PRNewswire/ -- Une équipe de chercheurs du Dr. Rath Research Institute en Californie a mis au point un vaccin anticancéreux efficace pour réduire la croissance tumorale. Ce vaccin à base de peptides cible des enzymes spécifiques appelées métalloprotéinases (MMP), nécessaires à tout cancer pour faire croître, métastaser et former des vaisseaux sanguins dans les tumeurs (angiogenèse). L'équipe de recherche du Dr Rath a montré que les souris testées, vaccinées avec des peptides contenant des séquences spécifiques de MMP-2 et MMP-9, puis stimulées avec des cellules cancéreuses du mélanome, présentaient une réduction moyenne du volume de la tumeur d'environ 76 % par rapport aux souris de contrôle non vaccinées. Notamment, certains animaux vaccinés n'ont pas développé de cancer du tout. […].

 Le CT-P10, un biosimilaire du rituximab, validé dans une étude de phase 3 pour le traitement du lymphome folliculaire à un stade avancé

Le CT-P10, un biosimilaire du rituximab, validé dans une étude de phase 3 pour le traitement du lymphome folliculaire à un stade avancé

Celltrion Healthcare, le 05 décembre 2018 : Celltrion Healthcare présente des résultats positifs pour le CT-P10, un biosimilaire du rituximab, dans le traitement du lymphome folliculaire à un stade avancé à l’occasion du congrès 2018 de la Société américaine d'hématologie. L’efficacité et l’innocuité du CT-P10 ont été évaluées dans le cadre d’une étude randomisée, en double aveugle, de Phase III ayant évalué la survie globale (SG), la survie sans progression de la maladie (SSPM) et la réponse durable en comparaison du rituxan biologique de référence. La durée de suivi médiane était de 23 mois.i […].

Les plus