Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Anticorps

670 résultats triés par date
affichage des articles n° 595 à 613

MSD annonce la première présentation des résultats préliminaires sur l’usage expérimental de Pembrolizumab chez des patients à un stade avancé du cancer de la vessie au congrès ESMO 2014

MSD, le 29 septembre 2014 : Ces données, tirées d’une cohorte de la phase 1b de de l’étude KEYNOTE-012 en cours, ont été présentées aujourd’hui, dans le cadre d’une session sur les dernières thérapies orales, par le Dr Elizabeth R. Plimack du Fox Chase Cancer Center de Philadelphie, lors du congrès ESMO 2014 de la Société européenne d’oncologie médicale à Madrid, Espagne (RÉSUMÉ #LBA23). […].

Cholangite sclérosante primitive : le BTT1023 reçoit un avis favorable du COMP pour la désignation de médicament orphelin

Caducee.net, le 19 février 2015 : Le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a au cours de sa réunion de Février émis un avis favorable recommandant la désignation de médicament orphelin pour BTT1023 le candidat-médicament de Biotie pour le traitement de la cholangite sclérosante primitive (CSP). […].

Sanofi et Regeneron annoncent la publication dans The New England Journal of Medicine des résultats à 18 mois de l'étude ODYSSEY LONG TERM consacrée à Praluent(TM) (alirocumab)

Sanofi, le 15 mars 2015 : - Réduction significative et uniforme du taux de LDL-C avec Praluent TM dans le plus important essai en double aveugle, contrôlé par placebo, jamais consacré à un inhibiteur anti-PCSK9 à ce jour - - Moins d'accidents cardiovasculaires majeurs observés avec Praluent TM d'après les résultats de l'analyse post hoc - ) […].

MedDay annonce que son étude pivot de phase III sur le MD1003 chez des patients atteints de sclérose en plaques progressive a donné des résultats positifs

MedDay, le 24 avril 2015 : Le critère principal de l’étude a été atteint (p = 0,0051, test exact de Fisher) dans la population en intention de traiter avec 12,6 % des patients du bras MD1003 présentant une amélioration du score EDSS (échelle d’incapacité) ou du score au TW25 (test mesurant la vitesse de marche du patient sur une distance de 25 pieds [7,62 m.]) à 9 mois, confirmée à 12 mois en comparaison à aucun des patients (0 %) du bras placebo. […].

L’Emergence du virus EBOLA chez l’homme : un long processus pas totalement élucidé

L’Emergence du virus EBOLA chez l’homme : un long processus pas totalement élucidé

Eric LEROY, le 19 mai 2015 : Le virus Ebola cause régulièrement depuis 1976 des petites épidémies meurtrières généralement maitrisées en quelques mois. Alors que seule l’Afrique Centrale en avait été victime jusqu’alors, une épidémie à virus Ebola d’une ampleur extraordinaire embrase dramatiquement plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest depuis le mois de décembre 2013 principalement en raison des défaillances majeures dans la mise en œuvre des mesures visant à empêcher les transmissions interhumaines du virus. […].

Le vaccin d’AXON Neuroscience qui stopperait la maladie d’Alzheimer termine un essai clinique de phase I

AXON Neuroscience, le 08 juillet 2015 : Michal Novak, directeur scientifique d’Axon et co-fondateur de la société, a déclaré que « la première phase des essais cliniques démontre que nous avons réussi à créer un vaccin robuste et sûr contre l’Alzheimer. Il s’agissait de l’objectif de cette première phase, et il a été atteint à 100 pour cent. » […].

Sanofi et Regeneron annoncent l'approbation par la FDA de Praluent® (alirocumab), solution injectable, le premier inhibiteur PCSK9 disponible aux États-Unis pour le traitement de l'hypercholestérol...

Sanofi, le 24 juillet 2015 : Sanofi et Regeneron annoncent l'approbation par la FDA de Praluent ® (alirocumab), solution injectable, le premier inhibiteur PCSK9 disponible aux États-Unis pour le traitement de l'hypercholestérolémie LDL de l'adulte […].

Sanofi et Regeneron annoncent l'approbation par la FDA de Praluent® (alirocumab), solution injectable, le premier inhibiteur PCSK9 disponible aux États-Unis pour le traitement de l'hypercholestérol...

Sanofi, le 24 juillet 2015 : Sanofi et Regeneron annoncent l'approbation par la FDA de Praluent ® (alirocumab), solution injectable, le premier inhibiteur PCSK9 disponible aux États-Unis pour le traitement de l'hypercholestérolémie LDL de l'adulte […].

Les résultats d’une nouvelle recherche démontrent une activité anti-tumorale de KEYTRUDA® (pembrolizumab) chez les patients à un stade avancé de carcinome nasopharyngé

MSD, le 27 septembre 2015 : « Le carcinome nasopharyngé avancé est une forme chronique de cancer de la tête et du cou souvent associée à un mauvais pronostic », a déclaré le Dr Hsu. « Les données présentées à l’EEC représentent le potentiel des nouvelles approches de traitement de ce type de cancer, pour lequel il n’existe actuellement que des options de traitement limitées, ainsi que le potentiel de soutenir davantage des recherches supplémentaires sur la façon dont KEYTRUDA peut agir dans certains types de cancer de la tête et du cou. » […].

Mélanome avancé : nouvelles données pour le nivolumab et l'ipilimumab

BMS, le 27 novembre 2015 : Bristol-Myers Squibb a annoncé de nouvelles données à long terme concernant nivolumab dans le cadre de l’Etude CheckMate - 066 portant sur le mélanome avancé BRAF non muté.  […].

Gilead arrête l'étude de phase 2 du simtuzumab chez des patients atteints de fibrose pulmonaire idiopathique

Gilead Sciences, Inc., le 06 janvier 2016 : Séparément, des études de phase 2 du simtuzumab continuent chez des patients atteints de stéatose hépatique non alcoolique (SHNA) et d'angiocholite sclérosante primitive (ASP). Le CMD surveillant ces études s'est également réuni et a recommandé la poursuite de ces études, qui ont un critère d’évaluation de 96 semaines. […].

Cosentyx® (secukinumab) obtient deux extensions d’AMM dans deux indications : la spondylarthrite ankylosante et le rhumatisme psoriasique

Cosentyx® (secukinumab) obtient deux extensions d’AMM dans deux indications : la spondylarthrite ankylosante et le rhumatisme psoriasique

NOVARTIS, le 14 janvier 2016 : Novartis a annoncé que la Commission européenne autorisait l’utilisation de Cosentyx® (secukinumab, à la dose de 150 mg solution injectable) seul ou en association avec le méthotrexate (MTX), dans le traitement du rhumatisme psoriasique actif chez l'adulte lorsque la réponse aux traitements de fond antirhumatismaux (DMARDs) antérieurs a été inadéquate ainsi que dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante active chez l'adulte en cas de réponse inadéquate au traitement conventionnel. […].

ROR : la stratégie vaccinale en pratique

CNAMTS, le 14 octobre 2004 : La rougeole, les oreillons et la rubéole sont des maladies virales souvent considérées comme bénignes, parce qu’elles guérissent habituellement sans séquelles malgré l’absence de tout traitement étiologique efficace. Pourtant, leur évolution naturelle est loin de se faire toujours en ce sens. […].

Recrudescence de la leptospirose en France métropolitaine au cours de l’été 2003 ?

INVS, le 12 octobre 2004 : La leptospirose est une zoonose due à plusieurs sérogroupes de l’espèce Leptopspira interrogans, pouvant atteindre l’homme par contamination, soit directe par contact avec des animaux infectés, soit indirecte par contact avec des eaux ou d’autres produits souillés par les urines des animaux infectés [1]. […].

Avancées thérapeutiques 2003 : 42 situations cliniques améliorées pour les malades sur des pathologies très variées

Leem, le 20 avril 2003 : Le bilan des avancées thérapeutiques 2003 que présentent les entreprises du médicament en France se situe à un niveau élevé : 42 situations cliniques ont progressé notablement au cours de l’année. Le tableau des progrès de l’année écoulée est d’abord marqué par la grande variété des maladies concernées et la nature multiforme des progrès : nouveaux traitements, y compris pour plusieurs maladies rares, amélioration de l’efficacité thérapeutique, usage simplifié, effets secondaires minorés… Tous apportent un bénéfice notable aux malades. Deux grands domaines confirment en 2003 des avancées amorcées ces dernières années : la cardiologie, notamment à travers la prévention, et la cancéro-hématologie, notamment à travers les thérapeutiques ciblées. […].

Wyeth annonce la mise sur le marché français de MENINGITEC™

Wyeth, le 10 octobre 2001 : Wyeth annonce la mise sur le marché de MENINGITEC™, 1er vaccin contre la méningite à méningocoques C (due à Neisseria meningitidis du sérogroupe C) indiqué dès l'âge de 2 mois. MENINGITEC™ est indiqué dans l'immunisation active des nourrissons à partir de 2 mois, des enfants, des adolescents et des adultes pour la prévention des maladies invasives dues à Neisseria meningitidis du sérogroupe C . MENINGITEC™ a obtenu son autorisation de mise sur le marché le 11 janvier dernier. Il va permettre d'aider à prévenir cette forme de méningite mortelle dans plus de 10% des cas malgré l'antibiothérapie ou pouvant entraîner des séquelles lourdes et définitives. Avec PREVENAR@, vaccin pneumococcique osidique conjugué adsorbé, MENINGITEC™ accroît l'arsenal thérapeutique de Wyeth pour lutter contre les méningites bactériennes. […].

Recommandations de vaccination pour les voyageurs se rendant au pèlerinage de la Mecque

Ministère de la Santé, le 27 décembre 2000 : Le méningocoque est un germe commensal du rhinopharynx. Les porteurs de ce germe sont le plus souvent asymptomatiques et sont susceptibles de le transmettre ; certaines personnes développent une infection grave pour des raisons encore mal connues. […].

MedDay publie les données complètes des études pivots de phase IIb/III MS-SPI/MS-ON avec MD1003 dans la sclérose en plaques à l’AAN

MedDay, le 21 avril 2016 : Les études MS-SPI et MS-ON ont testé l’efficacité de MD1003, une biotine brevetée de grade pharmaceutique administrée à une dose de 300 mg par jour dans le traitement de la sclérose en plaques (SEP) et, en particulier, la forme la plus difficile à traiter, la « SEP progressive non active », pour laquelle il n’y a pas de médicament approuvé. […].

Les plus