Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Génétique

951 résultats triés par date
affichage des articles n° 235 à 253

Le Pritzker Neuropsychiatric Disorders Research Consortium renouvelle et élargit l'accès au logiciel d'analyse des voies d'accès Ingenuity afin de contribuer aux efforts visant à identifier les cibles de traitement

PR Newswire, le 08 janvier 2008 : REDWOOD CITY, Californie, January 8 /PRNewswire/ -- Ingenuity Systems, fournisseur de premier plan en matière de solutions informatisées destinées à aider les chercheurs dans le domaine des sciences de la vie à générer des connaissances à partir d'informations biologiques ou chimiques, est heureux d'annoncer que le Pritzker Neuropsychiatric Disorders Research Consortium (PNDRC) a renouvelé et élargi son entente d'octroi de licences portant sur le logiciel Ingenuity Pathways Analysis (IPA), ce qui contribuera aux efforts du PNDRC visant à comprendre les troubles neuropsychiatriques. Les membres du consortium utiliseront la toute dernière version du logiciel IPA pour illustrer les différences considérables présentent dans l'expression génétique et pour déterminer leur impact sur les voies d'accès, les circuits et les systèmes neuronaux ciblés. […].

La coxarthrose aurait une origine génétique

Caducee.net, le 10 novembre 2000 : Les enfants de patients avec une coxarthrose ont plus de risques de développer cette pathologie que des sujets contrôles, selon des chercheurs anglais. Ce risque serait 5 à 6,5 fois plus élevé, ce qui suggère fortement une influence génétique. […].

Découverte d'un gène de sensibilité au virus West Nile

Institut Pasteur,, le 10 mai 1999 : L'infection par le virus West Nile, transmise à l'homme par des moustiques et qui sévit actuellement aux Etats-Unis, est généralement bénigne voire inapparente chez la majorité des personnes infectées, alors qu'elle peut, chez d'autres, déclencher des encéphalites mortelles. La constitution génétique des individus pourrait-elle expliquer ces différences de sensibilité à l'infection? C'est ce que suggèrent des chercheurs de l'Institut Pasteur, grâce à la mise en évidence chez la souris d'un gène-candidat de sensibilité à ce virus "émergent". Ce gène pourrait également expliquer les sensibilités individuelles à des virus de la même famille, également responsables de maladies mortelles chez un certain nombre de personnes infectées : dengue, fièvre jaune, encéphalite japonaise… Ce travail, à paraître dans PNAS (Proceedings of National Academy of Sciences), ouvre des perspectives prometteuses pour la mise au point de tests de diagnostic, de traitements, voire de vaccins pour lutter contre des virus qui se propagent de plus en plus, tout comme les moustiques qui les transmettent. […].

La biotechnologie moderne et la qualite des aliments

EUFIC, le 01 janvier 2000 : La première utilisation du génie génétique, il y a vingt ans, a ouvert la voie pour bien d'autres progrès dans le domaine de la phytogénétique comme dans celui de la fermen-tation. Alors que chaque pas en avant peut paraître relativement petit, l'ensemble pourraient bien se traduire par de nouvelles améliorations de la qualité nutritive, de l'aspect, de la saveur, de la commodité, du prix et de la sécurité de consommation des aliments. […].

Prise en charge des maladies rares : Journée d’information au CHU Amiens-Picardie le 26 février 2016

Caducee.net, le 24 février 2016 : A l’occasion de la journée mondiale des maladies rares, une information est proposée aux professionnels de santé, aux familles concernées et au grand public le vendredi 26 février 2016 de 10h à 16h dans le hall du site sud du CHU Amiens-Picardie (nouveau bâtiment). Les professionnels du centre d’activité de génétique clinique et d’oncogénétique et du centre de référence maladies rares répondront aux questions sur les maladies avec anomalies du développement et/ou syndromes malformatifs. […].

Des gènes associés à la migraine, au diabète et au psoriasis

Caducee.net, le 20 octobre 1999 : La recherche sur trois maladies importantes que sont la migraine, le diabète de type II et le psoriasis vient de franchir une étape importante, a indiqué au congrès annuel de l’American Society of Human Genetics le Dr Allen Roses, vice-président et directeur mondial des recherches en génétique chez GlaxoWellcome. […].

Un gène de taille…

Caducee.net, le 03 septembre 2007 : Des chercheurs ont identifié une variation génétique associée aux différences de taille chez les enfants et adultes dans la population. Ceci apparaît comme un premier pas vers la caractérisation d'autres variations impliquées dans des caractéristiques non pathologiques chez l'homme, expliquent les chercheurs. […].

L'université de Lodz investit dans le système unique Cellaxess(R)HT pour sa recherche sur les gènes de résistance pléiotropique aux médicaments dans le cadre de la lutte contre le cancer

PR Newswire, le 22 juillet 2009 : GÖTEBORG, Suède, July 22 /PRNewswire/ -- Cellectricon, fournisseur leader de solutions de dépistage centré sur les cellules pour la recherche et la découverte de médicaments, a annoncé aujourd'hui sa collaboration avec l'Université de Lodz, Pologne. En accord avec cette collaboration, l'Université de Lodz investit dans Cellaxess(R)HT, le premier système au monde pour la transfection à haut débit permettant la transmission de matériel génétique dans les cellules sans réactif. […].

Les génomes islandais élucident l'héritage de l'Homme de Néandertal des Européens

deCODE genetics, le 22 avril 2020 : - Des fragments génétiques archaïques comprenant près de la moitié du génome de l'Homme de Néandertal circulent aujourd'hui dans le patrimoine génétique européen […].

Le meilleur article biomédical de l’année selon le Lancet

Caducee.net, le 21 décembre 2003 : L’équipe éditoriale de la revue médicale The Lancet vient de décerner le prix de l’article de recherche biomédicale le plus important de l’année passée. Le prix a été décerné à Rosenberg et collaborateurs pour leur travail sur la structure génétique des populations humaines. L’article original a été publié dans Science. […].

Expression des gènes et cancer : une question de probabilité ?

CNRS, le 01 janvier 2006 : Sait-on pourquoi un gène s'exprime ou non, au sein d'une cellule ? Depuis les années 60, l'explication la plus courante fait appel à la notion de programme génétique : il existe dans toute cellule des gènes dits répresseurs ou activateurs qui commandent ou répriment la production de protéines indispensables à la cellule. Depuis une quarantaine d'années, plusieurs démonstrations expérimentales sont venues remettre en question cette approche déterministe (une molécule-signal au niveau du gène détermine une réponse de la cellule) au profit d'une nouvelle théorie dite probabiliste : un gène a simplement une probabilité de s'exprimer ou pas à tout moment. Les travaux de chercheurs de l'Inserm, du CNRS et de l'Université Pierre et Marie Curie1 apportent une contribution supplémentaire à l'édification de cette nouvelle théorie du développement embryonnaire. Le changement de paradigme que sous-tendent ces nouvelles données permet notamment de considérer les phénomènes de la cancérogenèse, sous un angle totalement nouveau. Ces travaux, publiés ce mois-ci dans la revue Progress in Biophysics & Molecular Biology, sont accessibles en ligne2. […].

Merck Serono ouvre ses portes aux scientifiques en herbe

PR Newswire, le 14 mars 2011 : GENÈVE, Suisse, March 14, 2011 /PRNewswire/ -- Merck Serono, division de Merck KGaA (Darmstadt, Allemagne), a annoncé aujourd'hui la fin de la seconde semaine d'étude qui s'est déroulée cette année en son siège social de Genève et durant laquelle ont été traités des projets portant sur les thèmes de la génétique en médecine et en biologie des maladies. En accueillant chaque année des groupes de jeunes dans ses laboratoires, Merck Serono soutient la fondation reconnue «La Science Appelle les Jeunes» dans ses actions visant à susciter des vocations dans le domaine de la recherche médicale. L'opportunité est donnée à ces jeunes d'acquérir une expérience pratique dans un laboratoire et de comprendre, avec l'aide de mentors hautement qualifiés, ce qu'est réellement la recherche. […].

Une grande avancée dans l’étiologie de la neurofibromatose de type 1 (NF1)

Caducee.net, le 03 mai 2002 : Une recherche franco-américaine publiée dans la revue Science, semble montrer que les tumeurs qui apparaissant dans 10 à 15% des cas de NF1 (ou maladie de Recklinghausen), proviennent non seulement des cellules de Schwann mais qu’elles sont également restreintes à un certain contexte génétique environnemental pour se développer. […].

Il faut revoir la notion de groupe ethnique dans les essais cliniques

Caducee.net, le 29 octobre 2001 : Il est fréquent que les effets des médicaments soient étudiés dans plusieurs groupes ethniques. Néanmoins, la validité de cette approche reste controversée. Dans le numéro de novembre de Nature Genetics, des scientifiques britanniques présentent une approche génétique pour étudier ces variations. Leur approche est plus précise que celle qui fait appel à une classification des personnes selon leur origine ethnique. […].

Un pas vers une arme universelle contre les tumeurs

CNRS, le 31 janvier 2005 : La recherche en biologie du cancer se concentre aujourd'hui sur une stratégie thérapeutique capable d'éliminer les cellules tumorales sans affecter les autres. Dans cette optique, l'étude menée par Hinrich Gronemeyer de l'Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IGBMC CNRS/Inserm/ULP, Illkirch) de Strasbourg sur la leucémie myéloïde aiguë et publiée dans Nature Medicine de Janvier 2005, montre le rôle majeur d'une protéine particulière appelée TRAIL. Les chercheurs suggèrent que toute thérapie capable d'induire TRAIL pourrait constituer une « arme universelle » contre une grande variété de tumeurs. […].

La forme la plus courante du VIH serait originaire d'Afrique centrale

Caducee.net, le 20 novembre 2000 : La très forte diversité génétique des souches de VIH-1 présentes en République Démocratique du Congo suggère que cette région est l'épicentre des souches de VIH-1 du groupe M, qui correspond aux souches les plus répandues. […].

ESPERITE (ESP) améliore TRANQUILITY, le test NIPT sur ADN foetal certifié CE-IVD le plus complet, qui détecte avec précision la trisomie 21 ainsi que d'autres anomalies chromosomiques

Esperite N.V., le 30 avril 2015 : TRANQUILITY, le seul test génétique certifié CE-IVD pour les trisomies 21, 18 et 13, qui fournit les aneuploïdies sexuelles, les microdélétions et la détection du sexe du fétus, maintenant prêt pour le marché de masse […].

Succès d’une thérapie cellulaire sur l'immunodéficience combinée sévère humaine

Caducee.net, le 18 avril 2002 : L’équipe INSERM de Marina Cavazzano-Calvo (Hôpital Necker, Paris) publie, deux ans et demi après ses premiers essais cliniques de thérapie cellulaire visant à corriger le défaut génétique impliqué dans l’immunodéficience combinée sévère liée à l’X (ICS-X, voir dépêche caducee), la réussite de ces essais sur quatre enfants atteints de cette maladie, chez qui le gène correcteur a été apporté ex vivo dans leurs propres cellules hématopoïétiques et réimplantées par la suite. […].

Les plus