nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Génétique

950 résultats triés par date
affichage des articles n° 91 à 109

AntiCancer Inc. met au point une nouvelle technologie de marquage par fluorescence génétique pour la chirurgie du cancer

Businesswire, le 19 août 2009 : « La capacité à rendre les cellules cancéreuses sélectivement fluorescentes dans un organisme vivant permet désormais de visualiser la totalité du cancer, même un cancer invisible sous une lumière normale. Ceci permet d’enlever intégralement le cancer. En cas de cancer microscopique résiduel, le chirurgien dispose désormais de deux options : le cancer résiduel peut être mieux visualisé et ciblé au moyen d’un microscope chirurgical ou, comme le cancer a été rendu génétiquement fluorescent, le cancer récurrent restera fluorescent et pourra être détecté et enlevé par la suite », a déclaré Charlene M. Cooper, vice-présidente et directrice de l’exploitation d’AntiCancer. L’étude actuelle a été publiée cette semaine dans l’édition anticipée de « Proceedings of the National Academy of Sciences USA ». Les scientifiques d’AntiCancer et les scientifiques de l’Université d’Okayama, dirigés par Dr Toshiyoshi Fujiwara, espèrent que la technologie de marquage chirurgical d’AntiCancer pourra être introduite dans les cliniques dans un proche avenir. […].

La génétique chasse les lipides

Caducee.net, le 14 janvier 2008 : Trois groupes de recherche viennent de rapporter l’identification de sept nouveaux gènes et loci associés aux taux de lipides plasmatiques dont le HDL-cholestérol, LDL-cholestérol et les triglycérides. Les auteurs ont également recherché s’il existait une association entre les formes de ces loci et le risque coronarien. […].

Un gène est lié à une progression plus rapide des symptômes de la sclérose en plaques

Caducee.net, le 13 février 2001 : L’allèle ApoE ε4 est un facteur prédictif majeur de la progression à long terme de l’incapacité associée à la sclérose en plaques. En effet les patients porteurs de cet allèle voient la progression de leur handicap évoluer plus rapidement. C’est ce que montre une étude israélienne parue dans Neurology. […].

De nouvelles informations sur la génétique de l’insuffisance cardiaque

Caducee.net, le 28 février 2003 : L’insuffisance cardiaque peut être déclenchée chez l’homme par des mutations qui perturbent le métabolisme calcique dans les cellules du muscle cardiaque, indiquent de nouvelles recherches. […].

Epidémiologie du cancer du sein

Dr Minier, le 15 mars 2000 : Dossier de caducee.net. Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez la femme. Les facteurs de risque sont multiples. […].

La levure dévoile sa résistance génétique aux radiations ; Plus de 50 gènes auraient leur équivalent chez l’homme

Caducee.net, le 19 novembre 2001 : Une étude américaine a systématiquement étudié chez la levure sa résistance aux radiations ionisantes de type gamma en l’absence de chacun de ses gènes non essentiels. L’analyse a révélé 107 gènes en cause dans la susceptibilité aux rayonnements. Parmi eux, plus de la moitié présentent des homologies avec les gènes humains dont 17 seraient impliqués dans les cancers. […].

Variation génétique des isolats de Pneumocystis carinii provenant de différentes régions aux Etats-Unis

Caducee.net, le 23 juin 2000 : Des chercheurs américains des Centers for Disease Control and Prevention d’Atlanta font état de variations génétiques dans les isolats de Pneumocystis carinii, agent responsable de la pneumocystose. Une meilleure connaissance de la structure de la population des souches de P. carinii pourrait être utile pour mieux cerner les profils de transmission de cet agent pathogène opportuniste. […].

La thérapie génique pour éviter les resténoses après l'implantation d'un stent coronarien ?

Caducee.net, le 08 novembre 2000 : La resténose est un des principaux problèmes liés aux procédures d'angioplastie. Une des voies envisagées consiste à inhiber la réponse hypertrophique de la paroi de l'artère par l'introduction de gènes spécifiques sur le site de l'angioplastie. Dans cet objectif, des chercheurs ont mis au point un stent recouvert d'une émulsion contenant de l'ADN. In vivo, ce système permet de transfecter et d'exprimer localement des gènes d'intérêt tout en conservant les propriétés mécaniques de l'endoprothèse. […].

illustration

L'AAIC® 2019 présente de nouvelles recherches démontrant qu'un mode de vie sain est susceptible de compenser le risque environnemental et génétique de la maladie d'Alzheimer

Alzheimer's Association, le 18 juillet 2019 : LOS ANGELES, 18 juillet 2019 /PRNewswire/ -- Des recherches présentées lors de la Conférence internationale de l'Alzheimer's Association (AAIC) 2019 à Los Angeles suggèrent que l'adoption de plusieurs habitudes de vie saines offrent des niveaux élevés de bénéfices pour la santé cérébrale, et peut compenser les risques génétiques et environnementaux de développer la maladie d'Alzheimer et d'autres démences. […].

Vers l’autorisation ministérielle d’importation de cellules souches embryonnaires

Caducee.net, le 25 mars 2002 : Dans le cadre d’un colloque consacré aux cellules souches et à la thérapie cellulaire, organisé conjointement par l’académie des sciences de l’institut de France et les académies nationales de médecine française et britannique, Roger-Gérard Schwartzenberg, ministre de la recherche, a annoncé ce matin l’autorisation prochaine d’importation de cellules souches embryonnaires, en attendant que le projet de loi relatif à la bioéthique soit enfin voté ce qui, échéances électorales obligeant, ne devrait avoir lieu qu’au cours du second semestre 2003. […].

Un nouveau facteur génétique pour la maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 15 janvier 2007 : Des modifications du gène SORL 1 sont associées à une augmentation du risque de maladie d’Alzheimer, expliquent des chercheurs dans un article qui paraîtra dans la prochaine édition de la revue Nature Genetics. […].

La résistance à l'apoptose des cellules de mélanome semble enfin expliquée

Caducee.net, le 11 janvier 2001 : Des chercheurs ont découvert que l'inactivation d'un gène (Apaf-1) dans les cellules de mélanomes conduit au blocage du processus d'apoptose, ce qui rend ces cellules résistantes à la chimiothérapie. Ce résultat pourrait expliquer la faible fréquence des mutations sur p53 dans ce type de cancer et pourrait permettre de rendre ces cellules sensibles à la chimiothérapie. […].

Autisme : une prédisposition génétique identifiée

Caducee.net, le 18 octobre 2006 : Des chercheurs viennent de découvrir qu’une certaine forme du gène MET est associée à une augmentation du risque d’autisme. Ce résultat devrait surtout permettre de mieux comprendre les mécanismes biologiques en jeu dans l’autisme. […].

Une variation génétique associée à une réduction du risque coronarien

Caducee.net, le 23 avril 2006 : Une variation de la région du gène codant la protéine aP2 est liée à une diminution du risque de diabète et de maladie coronarienne, selon une étude. […].

Du nouveau dans la susceptibilité génétique au VIH

Caducee.net, le 08 janvier 2005 : Des variations qui concernent un gène immunitaire peuvent moduler la susceptibilité des personnes à l'infection par le VIH et à la progression vers le sida, indique une étude parue dans le numéro de la revue Science du 7 janvier. Le gène en question est CCL3L1. […].

Cancer : le profilage génétique, la clé vers un meilleur traitement ?

Caducee.net, le 07 novembre 2005 : Deux articles publiés ces jours-ci dans les colonnes de la revue Nature soulignent une fois de plus le potentiel de l’étude de certains profils génétiques afin d’optimiser pronostic et traitement du cancer. […].

VIH/SIDA : un nouveau facteur génétique identifié

Caducee.net, le 15 novembre 2000 : Une légère variation sur le gène de la chimiokine RANTES peut augmenter la susceptibilité à l'infection par le VIH tout en ralentissant la progression de la maladie vers le SIDA. Ceci est la conclusion de travaux menés par des chercheurs américains du National Institute of Allergy and Infectious Diseases. […].

Une avancée majeure dans le traitement de la myopathie de Duchenne par thérapie génique

Caducee.net, le 28 novembre 2000 : Des chercheurs de l'Université de Pittsburgh ont créé des versions miniatures du gène de la dystrophine, le gène mis en cause dans la dystrophie musculaire de Duchenne. Ces versions raccourcies autorisent l'utilisation d'un vecteur Adeno Associated Virus (AAV) pour introduire les versions raccourcies dans les cellules musculaires. Dans des expériences menées chez un modèle animal, ces vecteurs ont permis d'améliorer durablement les signes de la maladie. […].

Les plus