nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Syndicats

178 résultats triés par date
affichage des articles n° 127 à 145

MeSoigner mise sur l’intelligence artificielle pour généraliser le dispositif

MeSoigner mise sur l’intelligence artificielle pour généraliser le dispositif

Me Soigner, le 19 juillet 2018 : L’entreprise MeSoigner, ambitionne de déployer le “Bilan Partagé de Médication” autorisé depuis mars 2018 par l’Union Nationale des Caisses d’Assurances Maladie dans les pharmacies. Son objectif est d’équiper 2 000 pharmacies dans les prochains mois, de leur nouveau logiciel doté d’une intelligence artificielle et développé en partenariat avec le Comité de Valorisation de l’Acte Officinal (CVAO). Le lancement est prévu le 16 juillet prochain. […].

«Ma santé 2022», Emmanuel MACRON dévoile son plan de transformation du système de santé

«Ma santé 2022», Emmanuel MACRON dévoile son plan de transformation du système de santé

Caducee.net, le 18 septembre 2018 : Emmanuel MACRON et Agnès BUZYN présentent ce matin un train de 54 mesures visant à transformer en profondeur le système de santé français. La fin programmée de l'exercice solitaire de la médecine de ville, le salariat immédiat de 400 médecins généralistes dans les déserts médicaux, la suppression du numerus clausus, la création de 4000 postes d'assistants médicaux, l'évolution des modalités de financement des hôpitaux et la réorganisation des hôpitaux de proximité sont les principales mesures destinées à enrayer la crise profonde dans laquelle s'est englué le système de santé français depuis des années. […].

Généralisation de la téléconsultation en France

Généralisation de la téléconsultation en France

Assurance Maladie, le 19 septembre 2018 : A partir du 15 septembre 2018, la téléconsultation devient accessible sur l’ensemble du territoire en France : tout médecin, quelle que soit sa spécialité, peut désormais proposer à ses patients de réaliser une consultation à distance au lieu d’une consultation en présentiel, pour toute situation médicale qu’il jugera adaptée. […].

La téléconsultation accessible à 20 millions de patients sur Doctolib dès le 1er janvier 2019

La téléconsultation accessible à 20 millions de patients sur Doctolib dès le 1er janvier 2019

DOCTOLIB, le 27 septembre 2018 : À partir du 1er janvier 2019, les professionnels de santé pourront proposer des téléconsultations sur Doctolib. Ce nouveau service sera accessible à 20 millions de patients par mois. L’acte de téléconsultation réalisé sur Doctolib remplira toutes les conditions pour être remboursé par l’Assurance maladie. L’annonce est intervenue au cours de l’inauguration du “Health Tech Center” de Doctolib, premier centre d’innovation dédié à la e-santé en France, en présence de Mounir MAHJOUBI, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du Numérique. […].

Médicaments Génériques : les médecins devront justifier les prescriptions non substituables

Médicaments Génériques : les médecins devront justifier les prescriptions non substituables

Caducee.net, le 08 octobre 2018 : À la recherche de leviers d’économies budgétaires pour la sécurité sociale, le gouvernement envisage de durcir, à l’occasion du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2019 (# PLFSS2019) les conditions dans lesquelles les patients pourront éviter de se voir délivrer des médicaments génériques à la place du princeps lorsque cela est possible. […].

La publication du décret « conseils et prestations » donne de nouvelles perspectives aux pharmaciens

La publication du décret « conseils et prestations » donne de nouvelles perspectives aux pharmaciens

Caducee.net, le 22 octobre 2018 : 10 ans. Il aura presque fallu 10 ans et une mise en demeure du gouvernement devant le Conseil d’État par l’Ordre des pharmaciens pour que ce décret soit publié. Portant sur l’alinéa 8 de l’article 38 de la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires de 2009, ce décret, dénommé également « décret services », vise avant tout à combler un vide législatif qui n’était pas sans poser des risques juridiques pour la profession de pharmacien. Pomme de discorde avec les infirmiers, ce décret constitue un pas supplémentaire vers un changement de modèle économique de l’officine. […].

#InfirmièresOubliées : faiblement mobilisés, les infirmiers obtiennent une bonne couverture médiatique

#InfirmièresOubliées : faiblement mobilisés, les infirmiers obtiennent une bonne couverture médiatique

Caducee.net, le 22 novembre 2018 : Malgré l’appel unitaire lancé par les organisations représentatives de la profession, les infirmiers et les infirmières se sont faiblement mobilisés le 20 novembre dernier. S’ils n’ont pas pu rencontrer la ministre de la Santé, ils ont en revanche obtenu une excellente couverture médiatique qui laisse espérer aux leaders syndicaux un rebond du mouvement. […].

Pharmacien prescripteur : la majorité gouvernementale revient à la charge

Pharmacien prescripteur : la majorité gouvernementale revient à la charge

Caducee.net, le 06 mars 2019 : Le 28 février, le député La République en marche (LREM) et rapporteur du projet de loi Santé, Thomas Mesnier, a annoncé sur Franceinfo son intention de déposer un amendement autorisant les pharmaciens à délivrer en urgence, sous protocole et sans ordonnance des médicaments habituellement délivrés sur prescription médicale. Cet amendement sera discuté le 18 mars prochain devant l’Assemblée nationale. […].

Carestream Health va vendre ses activités informatiques en soins de santé à Philips

Carestream Health, le 07 mars 2019 : Carestream Health a signé un accord avec Royal Philips (NYSE : PHG, AEX : PHIA), l’un des leaders mondiaux des technologies de la santé, pour vendre ses activités relatives aux systèmes d’information de santé (SIS) à Philips. […].

Les mesures clés de la loi santé pour les professionnels

Les mesures clés de la loi santé pour les professionnels

Caducee.net, le 02 avril 2019 : L’Assemblée nationale a adopté le 26 mars en première lecture le projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé. Porté par la ministre de la Santé, Agnès BUZYN, le texte de loi comprend un large catalogue de mesures, inspirées du plan Ma Santé 2022 du président Macron. Certification périodique des compétences, réforme des études, des carrières, extensions de compétences et nouvelles attributions, hôpitaux de proximité, nous proposons ici une synthèse des principales mesures qui impacteront le quotidien des professionnels de santé. […].

Suicide d'un interne à Lyon, la communauté médicale en émoi

Suicide d'un interne à Lyon, la communauté médicale en émoi

Caducee.net, le 07 mai 2019 : Le 2 mai dernier, une interne en médecine qui faisait son stage dans le service de gastro-hépato-entérologie des hôpitaux de Lyon-Sud s’est suicidée. Depuis des années, l’Intersyndicale Nationale des Internes (ISNI) dénonce la souffrance de ces étudiants, qui travaillent jusqu’à 80 heures par semaine. […].

Réforme des retraites : la FFPS redoute une hausse des cotisations pour les professionnels de santé libéraux

Réforme des retraites : la FFPS redoute une hausse des cotisations pour les professionnels de santé libéraux

FPPS, le 19 juillet 2019 : Si la proposition que le Haut-commissaire à la réforme des retraites (HCRR) a dévoilée le jeudi 18 juillet, en vue d’élaborer le futur système de réforme universel, se veut plus juste et plus équitable, la FFPS craint que ce principe louable ne s’applique pas aux Praticiens de santé qui risquent d’être pénalisés. […].

2 téléconsultations sur 3 sont réalisées via Doctolib

2 téléconsultations sur 3 sont réalisées via Doctolib

DOCTOLIB, le 12 septembre 2019 : Les médecins français ont réalisé près de 40 000 téléconsultations sur Doctolib depuis le lancement du service en janvier 2019. En quelques mois, Doctolib est devenu le service de téléconsultation le plus utilisé de France : deux tiers des téléconsultations remboursées par la Sécurité sociale sont réalisés via Doctolib. Un an jour pour jour après l’entrée en vigueur du remboursement, le constat est clair : les praticiens se sont emparés de cette nouvelle pratique, mais les patients l’adoptent encore progressivement. […].

Aides à l’installation du médecin libéral : vers la fin des « usines à gaz » ?

Aides à l’installation du médecin libéral : vers la fin des « usines à gaz » ?

Caducee.net, le 02 octobre 2019 : Dans un rapport remis le 19 septembre au Ministère de la Santé, Sophie AUGROS dresse le bilan des aides à l’installation pour les médecins libéraux et formule une proposition : établir un contrat unique, accessible à toutes les spécialités. […].

La Cour des comptes met à l’index le Conseil National de l’Ordre des Médecins

La Cour des comptes met à l’index le Conseil National de l’Ordre des Médecins

Cour des Comptes, le 09 décembre 2019 : Après l’ordre des chirurgiens-dentistes en 2016 et celui des masseurs kinésithérapeutes en 2017, la Cour des comptes a contrôlé le conseil national de l’ordre des médecins (CNOM), 46 conseils départementaux (sur 101) et les 24 conseils régionaux. L’ordre n’a que marginalement tenu compte des recommandations formulées par la Cour en 2012 à l’issue de son précédent contrôle : il reste marqué par des problèmes de gouvernance, de sérieuses défaillances de gestion, des insuffisances persistantes dans l’exercice de ses missions et un manque de rigueur dans le traitement des plaintes des patients. […].

S’installer, exercer et vivre dans son territoire : un défi pour les professionnels, un enjeu pour les politiques

S’installer, exercer et vivre dans son territoire : un défi pour les professionnels, un enjeu pour les politiques

MG FRANCE, le 04 février 2020 : Le syndicat MG France nous livre un compte rendu du colloque qu'il organisait le 30 janvier dernier ainsi que deux enseignements. Si l’implication des médecins, des pharmaciens et des usagers est indispensable pour organiser une offre de soins pérenne sur les territoires, la contribution des élus locaux est plus que jamais nécessaire. […].

Le Plan « Investir pour l’hôpital » en Nouvelle-Aquitaine

Le Plan « Investir pour l’hôpital » en Nouvelle-Aquitaine

ARS AQUITAINE, le 05 février 2020 : Fin 2019, le Premier ministre et la ministre des Solidarités et de la Santé ont annoncé le Plan « Investir pour l’hôpital », un nouveau volet de « Ma Santé 2022 », la stratégie nationale de transformation du système de santé (amorcée en 2017). Ce plan vient compléter le Plan de « Refondation des urgences » annoncé au mois de septembre 2019. Pour répondre aux difficultés exprimées par les équipes hospitalières ces derniers mois, la ministre a souhaité une mise en œuvre accélérée des mesures « Investir pour l’hôpital » dès la fin 2019 et le début 2020 pour qu’elles se traduisent rapidement dans le quotidien des soignants et pour l’ensemble du système hospitalier. […].

Stocks insuffisants de masques FFP2 : la faute lourde de l’État ?

Stocks insuffisants de masques FFP2 : la faute lourde de l’État ?

Caducee.net, le 03 mars 2020 : Suite à la communication de la Direction Générale de la Santé d’hier soir, s’est finalement produit ce que les médecins redoutaient sans trop y croire tellement cela paraissait relever d’une grande incompétence sinon d’une faute lourde. Bien que dans le cœur de cible du #Coronavirus, les soignants libéraux devront se passer de masques de protection FFP2. […].

nuance

Les plus