nuance

Une étude européenne sur les facteurs de risque de toxoplasmose chez la femme enceinte

En Europe, le principal risque de toxoplasmose chez la femme enceinte est la consommation de viande crue ou mal cuite et de produits de salaison. Selon une étude réalisée dans 6 pays, la consommation de ces produits carnés serait à l'origine de 30 à 63 % des infections à Toxoplasma gondii durant la grossesse.

Cette étude réalisée dans 6 villes européennes (Naples, Lausanne, Copenhague, Oslo, Bruxelles et Milan) vient d'être publiée dans le British Medical Journal. Le Dr A Cook (Université de Londres) et ses collègues indiquent dans leur publication que la toxoplasmose congénitale affecte en Europe 1 à 10 nouveau-nés sur 10.000, parmi lesquels 1 à 2 % auront des difficultés d'apprentissage ou décéderont. Dans 4 à 27 % des cas, l'infection conduira une maladie oculaire (choriorétinite).

L'objectif des membres du European Research Network on Congenital Toxoplasmosis était de définir les risques environnementaux et alimentaires.

Les auteurs ont interrogé 252 femmes infectées (27,8 ans) et 708 sujets contrôles (28,6 ans) sur leur consommation de produits à risques et sur plusieurs autres facteurs (proximité de chats, contact direct avec la terre).

Les facteurs de risques essentiels étaient la consommation de viande crue ou insuffisamment cuite (agneau, bœuf, gibier), des contacts avec la terre (jardinage) et des voyages hors de l'Europe, des USA ou du Canada. La consommation de lait non pasteurisé et une activité professionnelle au contact direct des animaux étaient également des attitudes à risque.

"Entre 30 et 63 % des infections dans les différents centres ont été attribuées à la consommation de produits carnés insuffisamment cuits ou de produits de salaisons", selon les auteurs. Ils ajoutent que 6 à 17 % des cas était dus à un contact avec la terre.

Il est intéressant de noter que la présence d'un chat à domicile n'était pas significativement associée à un risque accru.

Selon les auteurs, une meilleure information des femmes enceintes sur les risques inhérents à la consommation de ces viandes permettrait de réduire la prévalence de l'infection.

Source : BMJ 2000;321:142-147

Descripteur MESH : Risque , Toxoplasmose , Facteurs de risque , Europe , Viande , Produits carnés , Grossesse , Femmes , Infection , Jardinage , Villes , Toxoplasmose congénitale , Prévalence , Membres , Maladie , Londres , Lait , Animaux , Femmes enceintes , Choriorétinite , Chats , Canada , Apprentissage

nuance

Recherche scientifique: Les +