nuance

Le sénat souhaite expérimenter les infirmières de famille

illustrationLe sénat a adopté un amendement visant à expérimenter la désignation d’infirmières ou infirmiers « de famille », afin d’accompagner plus efficacement les patients fragiles et les malades chroniques dans leur parcours de soins. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) salue une avancée majeure pour la qualité et la coordination des soins et appelle le gouvernement et les députés à soutenir à leur tour cette disposition très attendue par la profession et les familles confrontées aux difficultés que représente le maintien à domicile dans de bonnes conditions des personnes en perte d’autonomie.

Pour les sénateurs, le vieillissement de la population et l'augmentation des maladies chroniques font de l'amélioration de la coordination des parcours de soins non seulement un enjeu majeur de santé publique, mais aussi un enjeu financier en raison des recours inappropriés aux services hospitaliers, du manque de réactivité dans l'adaptation des traitements médicamenteux, et du manque de prévention et d'éducation thérapeutique des patients.

Pour améliorer la coordination des professionnels et la qualité des soins aux patients, les sénateurs proposent d'expérimenter le concept d'infirmière référente, ou infirmière « de famille », recommandé dans le programme « Santé 21 » de l'OMS pour l'Europe et déjà mis en œuvre dans de nombreux pays.

Les consultations, l'évaluation de la dépendance, l'élaboration d'un plan d'aide et de soins, mais aussi la coordination sociale et soignante seraient les principales missions que se verrait confier l'infirmière de famille.

Pour la FNI, il s'agit d'une avancée majeure pour la qualité des soins et la coordination qui permet de donner une visibilité au triptyque médecin traitant / Infirmier de famille / pharmacien correspondant autour du patient.

Le champ d'intervention des infirmiers de famille dans le cadre du rôle propre infirmier s'inscrit pleinement dans les objectifs du plan « Ma santé 2022 ». FNI

« Et alors qu'en France nous cherchons à inventer de nouveaux métiers autour du soin, nous voyons que les infirmières demeurent le chaînon insuffisamment reconnu du panorama des professionnels de santé publique. » Sénateurs

Dans son programme Sante 21, l'OMS recommande de donner beaucoup plus d'importance aux soins primaires et de les articuler autour de l'infirmière familiale. Celle ci après avoir reçu une formation adaptée, pourrait dispenser à un nombre limité de familles non seulement des soins à domicile, mais aussi des conseils sur le mode de vie et des services de soutien familial. Si l'OMS recommande que les soins les plus techniques soient dispensés par les médecins de famille, elle milite pour que le patient puisse exercer librement son droit à choisir l'un ou l'autre de ces professionnels de santé pour les soins courants.

Cette disposition est une revendication ancienne de la FNI, puisqu'elle la portait déjà dans son livre blanc « HORIZON 2030 » publié en 2011

 

En ouvrant la voie aux infirmiers de famille, un signal fort est donné à une profession en attente de reconnaissance de son rôle dans la qualité et l'efficacité des prises en charge des patients dans leur parcours de vie. Philippe Tisserand, président de la FNI 

Descripteur MESH : Soins , Infirmiers , Patients , Gouvernement , Personnes , Famille , Santé , Rôle , Santé publique , Vie , France , Thérapeutique , Europe , Services hospitaliers , Population , Médecins de famille , Médecins , Éducation , Vieillissement , Objectifs , Soins aux patients

1 réaction(s) à l'article Le sénat souhaite expérimenter les infirmières de famille

  • MyPassion

    Catherine Leva| mardi 27 novembre 2018- REPONDRE

    bonjour,
    IDEL en milieu rural, lorsque je j'évoque cette nouvelle, les personnes dont je m'occupe, âgées pour la plupart d'entres elles, me disent que cela se passait comme çà avant... il existait une étroite collaboration soignant-médecin de campagne et surtout avec la famille. le côté humain était présent, une confiance, on faisait partis de la famille..
    qu'est ce qui va changer au jour d'aujourd'hui? une meilleur reconnaissance des familles? on l'a déjà.. ALORS QUOI???
nuance

Actualités professionnelles: Les +