nuance

Un dixième des internes américains ne se déclare pas prêt pour certaines situations

La majorité des internes américains en dernière année de spécialisation se déclare bien préparée pour faire face à la plupart des problèmes cliniques qu'ils risquent de rencontrer. Néanmoins, un sur dix estime ne pas être prêt à prendre en charge certaines situations propres à sa spécialité.

Ceci est la conclusion d'une étude publiée aujourd'hui dans le Journal of American Medical Association. Blumenthal et al. ont mené leur étude sur 2.626 internes dans huit spécialités : médecine interne, pédiatrie, médecine générale, obstétrique/gynécologie, psychiatrie, chirurgie générale, chirurgie orthopédique et anesthésie. Ces médecins étaient en dernière année d'internat au moment de l'étude en 1998.

Selon l'avis des auteurs, "la grande majorité des internes s'est déclarée tout à fait prête à prendre en charge des situations cliniques courantes associées à leur spécialité mais des lacunes dans leur préparation étaient aussi évidente selon leur avis".

Ainsi, environ 10 % pensaient être mal préparés à certaines situations qui relevaient pourtant de leur spécialité. On peut citer comme situation délicate la prise en charge des patients infectés par le VIH, la douleur chronique, les patients toxicomanes ou encore les soins à porter aux patients en établissement de soins de longue durée.

D'une manière plus précise, 11 % des internes en médecine interne se sentaient mal préparés aux situations de violence domestique, 19 % des internes en obstétrique/gynécologie pensaient pouvoir rencontrer des problèmes avec des patientes dépressives et plus de 10 % des internes en psychiatrie estimaient être mal préparés pour traiter des conduites addictives ou pour diagnostiquer et soigner l'anorexie ou la boulimie. En médecine générale, les principaux obstacles concernaient la violence domestique et le conseil sur les conduites addictives.

Source : JAMA 2001;286:1027-1034.

Descripteur MESH : Spécialisation , Face , Médecine , Patients , Médecine interne , Violence domestique , Violence , Soins , Psychiatrie , Médecine générale , Anesthésie , Médecins , Douleur chronique , Pédiatrie , Douleur , Conseil , Soins de longue durée , Chirurgie générale , VIH Virus de l'Immunodéficience Humaine , Boulimie , Anorexie

nuance

Recherche scientifique: Les +