nuance

Infarctus : l’Asie du sud est plus touchée

Les infarctus du myocarde (IDM) surviennent globalement à un plus jeune âge dans les populations du sud asiatique. Une large étude vient de montrer que cet effet est en grande partie attribuable à la l’existence d’autres facteurs de risque tels que le tabagisme et le diabète.

Cette étude présentée dans la dernière livraison du JAMA par Joshi et collaborateurs rappelle que le poids des maladies cardiovasculaires dans cette région (Inde, Pakistan, Bangladesh, Sri Lanka et Népal) est plus élevé que dans n’importe quelle autre. Ainsi, ces pathologies surviennent entre 5 et 10 ans plus tôt qu’en occident.

Les auteurs ont analysé les données de plus 1700 cas d’IDM et 2200 contrôles issus de cinq pays du sud asiatique et celles de plus de 10000 cas d’IDM et 12000 contrôles de pays occidentaux. Les résultats de leur analyse confirment que l’IDM survient en moyenne à un âge plus précoce en Asie du Sud : 53 ans comparé à près de 59 ans en occident.

Ceci est imputable à deux causes, d’une part une prévalence plus faible des facteurs « protecteurs » (activité physique, consommation de fruits et légumes, etc.) et d’autre part à une prévalence plus élevée des facteurs de risques connus tels que le diabète, le tabagisme, l’hypertension, la dépression ou encore le stress, et ce à un plus jeune âge que dans les populations occidentales.

« Ces données suggèrent que des modifications de mode de vie dès le plus jeune âge pourraient réduire de façon substantielle le risque d’IDM en Asie du Sud », écrivent les auteurs.

Source : JAMA. 2007;297:286-294.

Caducée.net ©Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

Descripteur MESH : Tabagisme , Diabète , Risque , Facteurs de risque , Infarctus , Infarctus du myocarde , Myocarde , Asie , Prévalence , Vie , Sri Lanka , Reproduction , Physique , Pakistan , Népal , Maladies cardiovasculaires , Légumes , Inde , Dépression , Bangladesh

nuance

Recherche scientifique: Les +